SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
13/02/2019

Yannick Germain "Grand de demain" du Gault & Millau Tour Grand Est 2019

Publi-communiqué


Lundi 11 février 2019, lors du Gault & Millau TOUR Grand Est 2019, Yannick Germain, chef et propriétaire de l’auberge au bœuf à Sessenheim (67) a reçu le prix de Grand de Demain lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la salle des fêtes de Kaysersberg.
Le Palmarès s’est déroulé en présence du nouveau président du guide Gault & Millau, Jacques Bally, de Marc Esquerré, le directeur de la rédaction, des élus et de 200 professionnels.



Claude et Yannick Germain et Jacques Bally, le nouveau président du Gault& Millau
Claude et Yannick Germain et Jacques Bally, le nouveau président du Gault& Millau
Pour Marc Esquerré, « L’Auberge du Bœuf, à Sessenheim, incarne à merveille ces maisons familiales qui, sous l’impulsion des nouvelles générations, ont su prendre le virage de la modernité sans se couper de leurs racines. Aux manettes, Yannick Germain propose une cuisine à la fois sophistiquée et pleine d’assurance qui mérite bien notre trophée Grand de Demain. »

« Il incarne la 4ème génération de restaurateurs à l’auberge au bœuf, (depuis 1893). Il a rejoint sa maman Christiane en cuisine en 1998 pour reprendre le flambeau en 2005, avec son épouse Claudine ».

En 2012, le guide Gault & Millau le remarque et lui décerne le titre de Jeune Talent Alsace, un prix national. En 2017, il décroche le prix du Terroir d’exception pour saluer la qualité son engagement et son travail des produits d’excellence. « Dans une région au terroir si riche, recevoir le prix Terroir d’Exception n’est pas une distinction banale. Ancien Jeune Talent Alsace en 2012, Yannick Germain a confirmé nos attentes. Son amour du produit, pas uniquement local, trouve ainsi sa juste récompense », a souligné Marc Esquerré.

Yannick Germain élabore des recettes, qui mettent en exergue toute la beauté du terroir version gastronomique, à l’instar de l’histoire d’une truite Fario légèrement fumée et d’un œuf fermier en Alsace du Nord, le rouget petit bateau à l’unilatéral, le homard et ormeaux de l’Aber Wrac’h, l’omble chevalier des fontaines de l’Oron, le cochon noir de Bigorre, ou le pigeon de Düwehoff.

«Je rêvais de mettre la lumière sur l’auberge »

« Je n'oublierais jamais cette année 2012 et l’appel du Gault & Millau pour m'annoncer que j'obtenais le prix «Jeune Talent Alsace », se souvient Yannick Germain. «C’était une première reconnaissance de mon travail, et le début d'une grande aventure avec un joli coup de projecteur sur notre Auberge familiale ! Puis en 2017, le guide a souligné l’évolution de notre travail en me décernant le prix du terroir d'exception. J’étais fier pour mes équipes et pour ma famille. Ces reconnaissances professionnelles sont des encouragements inestimables. Je tenais très sincèrement à remercier Jacques Bally, Marc Esquerré et toute l'équipe du Gault & Millau pour leur travail sur le terrain, le soutien apporté à notre profession et toutes ces valeurs communes que nous partageons ! »

« Je dédis ce prix à mon grand-père et à Jean-Marc Kieny »

« Ce prix reflète une histoire, un patrimoine et un héritage culinaire. Enfant, en cuisine dans les jupons de ma grand-mère, je rêvais d’un jour pouvoir faire briller la lumière sur cette maison, que nous exploitons depuis 4 générations avec passion et dévouement. J'ai eu la chance et le privilège de rencontrer des personnes extraordinaires, talentueuses et généreuses, avec qui l'on partage les même valeurs d'excellence ! Beaucoup sont devenues des copains, certains des amis et quelques-unes sont considérées comme ma famille !
Je voudrais dédier ce prix à deux personnes d'exception, qui ont marqué ma vie en m'aidant à tracer mon chemin

Mon grand-père Wolfgang qui m'a transmis son ADN culinaire, cette passion du métier, brûlante du beau produit et cette envie débordante de donner du plaisir à nos clients !

Et mon ami Jean Marc Kieny, qui nous a quitté brutalement en 2017, toujours présent dans mon cœur, et dans celui de beaucoup d'entre nous aujourd'hui. Il m'a toujours encouragé à rester moi-même, à poursuivre sur cette voie, où certains ont tendance à se perdre ! J'aimais cette phrase quand il disait que « la difficulté est dans la simplicité » ! Un grand Monsieur, généreux et bienveillant, un président des Etoiles d’Alsace visionnaire, un chef talentueux et un ami hors-pair, avec son épouse Mariella », confie le chef ému.

Après avoir remercié sa maman et ses équipes de salle et de cuisine pour leur implication, il demande à son épouse Claudine de le rejoindre sur scène pour partager avec elle ce trophée, la remerciant pour son soutien sans faille, sa générosité et sa positivé à toute épreuve, elle qui a tout abandonné pour le rejoindre à l’auberge. Puis il a une pensée pour son rayon de soleil, sa fille Charline, actuellement à l’école hôtelière, qui rejoindra peut-être un jour l’auberge au bœuf.

LE PRIX « GRAND DE DEMAIN » RÉCOMPENSE L’ENSEMBLE DE SON PARCOURS

En remettant ce prix de Grand de Demain 2019, c’est tout le parcours du chef qui est salué par le Gault & Millau. Son évolution et sa personnalité culinaire, ses valeurs, la rigueur, la persévérance dont il fait preuve dans son travail. Formé chez Fernand Mischler, Au cheval Blanc à Lembach, Aux Acacias à Niederbronn, puis à l'Hostellerie Levernois de Beaune en Bourgogne, chez Jean-Jacques Rovelli, à l’hôtel 5 étoiles Crans Ambassador de Crans-Montana, son retour dans la maison familiale est accéléré par le décès de son grand-père en 1998.

20 ans plus tard, l’auberge au bœuf a retrouvé ses fonctions historiques de gites et de couverts puisqu’en 2018, Claudine et Yannick Germain ouvrent 4 Chambres et Suites de charme. Ces chambres rendent hommage à l’idylle entre Johann Wolfgang Goethe et son amoureuse Frédérique Brion, la fille du Pasteur du village. Elles rendent aussi hommage au patrimoine culturel et historique du village, mais aussi à l’œuvre de son arrière-grand-père et de son grand-père.

Claudine et Yannick Germain avec la maman du Chef, Christiane
Claudine et Yannick Germain avec la maman du Chef, Christiane

Titres et distinctions de Yannick Germain

• Prix « Jeune talent Alsace » du Gault Millau en 2012
• Jeune chef de l’année du PUDLO Alsace 2013,
• Première étoile Michelin en 2015.
• Prix « Terroir d’exception » Gault & Millau en 2017
• Prix « Grand de demain » du Gault & Millau en 2019
• Maitre-Cuisinier de France en 2014 intronisé à Las Vegas
• Vice-président du Club Prosper Montagné Alsace
• Maitre-Restaurateur,
• Membre des Chefs d’Alsace, Collège Culinaire de France et des Etoiles d’Alsace.

L'auberge au boeuf
1 rue Église 
67770 Sessenheim
03 88 86 97 14  
www.auberge-au-boeuf.fr

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 63



ABONNEZ-VOUS

Nos partenaires

Newsletter

Facebook


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires