SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
05/03/2012

R. Waydelich et D. Rinaldi exposent à la Brasserie Coté-Cour

Publi-reportage


Le 28 février la Brasserie-Boulangerie Côté-Cour & Côté-Four a réouvert après quelques jours de fermeture pour travaux et embellissement de la salle du restaurant, qui voit l’exposition de nouveaux tableaux de deux artistes alsaciens, Daniele Rinaldi et Raymond Waydelich, venus présenter leurs œuvres à la presse pendant que le nouveau chef Thony Billon préparait des plats de sa nouvelle carte, accompagné du bon pain du Maitre Boulanger Laurent Sanchez.
L'occasion également pour Emmanuel Nasti, d'annoncer toutes les nouveautés et notamment l'ouverture de la brasserie tous les lundis. Et ça c'est inédit !



Emmanuel Nasti, Daniele Rinaldi et Raymond Waydelich ©JulienBinz
Emmanuel Nasti, Daniele Rinaldi et Raymond Waydelich ©JulienBinz
Jeudi 1er mars, s'est organisé un "vernissage" à la Brasserie Boulangerie Côté-Cour & Côté-Four, où Emmanuel Nasti, l’hôte de ces lieux, y conjugue les Arts : culinaires et artistiques, faisant la part belle à Daniele Rinaldi, épouse de Marc Rinaldi, associé des frères Nasti, et Raymond Waydelich, l'artiste renommé natif de Strasbourg-Neudorf, créateur notamment du trophée Paul Haeberlin.

Emmanuel Nasti, "Raymond Waydelich était une évidence" ©Ch Fleurov
Emmanuel Nasti, "Raymond Waydelich était une évidence" ©Ch Fleurov
"Je connaissais Raymond Waydelich de réputation depuis de nombreuses années" raconte Emmanuel Nasti, "et quand nous sommes arrivés au Chambard, il y a une dizaine d’années, il y avait ses tableaux dans notre caveau, qui ont véritablement imprégné les lieux", reconnait-il encore sous le charme.

"Dès lors qu’il a fallu songer à une décoration à Côté-Cour & Côté-Four, son nom m’est apparu comme une évidence, comme s'il s'agissait en quelque sorte d’une continuité artistique avec le Chambard" souligne l’architecte de formation. "Mon parcours universitaire m’a sensibilisé à l’histoire de l’art et à la peinture et j’espère avoir réussi à transmettre l’identité artistique de Raymond Waydelich dans la salle de restaurant".

Raymond Waydelich expose 12 aquagravures à Coté-Cour ©JulienBinz
Raymond Waydelich expose 12 aquagravures à Coté-Cour ©JulienBinz
12 aquagravures signées Raymond Waydelich mettent en scène fièrement les bestiaires truculents s'inspirant de crocodiles, chiens, cochons, ou volatiles dans la salle de restaurant. "Le principe est de graver du papier avec de la peinture mélangée à de l'eau, ce qui permet un modelage en relief " explique l’auteur de ces œuvres numérotées, compromis entre la gravure et la sculpture. "Elles sont généralement tirées à peu d'exemplaires (50 maximum) et sont d’une technicité remarquable " se réjouit Emmanuel Nasti, nouvel acquéreur.

" Je les ai dorées à la feuille d'or 22 carats" précise Raymond Waydelich, inventeur d’oeuvres "intemporelles" saisissant le passé pour le projeter dans l’avenir. "Son travail porte principalement sur le temps et la mémoire du futur en particulier, et les traces laissées par les civilisations", explique passionnément son agent, Christophe Fleurov, rappelant l’exposition de 1995, intitulée "3790 après J.C. ", où l’artiste a orchestré l'enfouissement d'objets destinés aux générations futures, place du Château des Rohan à Strasbourg.

C'est Emmanuel Nasti qui a choisi les tableaux de Daniele Rinaldi ©JulienBinz
C'est Emmanuel Nasti qui a choisi les tableaux de Daniele Rinaldi ©JulienBinz
Plus en retrait, dans l'intimité du salon "Daniele Rinaldi" se dévoilent des nus, où la beauté du corps humain s'exprime dans son plus simple appareil, parfois sous forme de satyre comme la reproduction de "Gabrielle d'Estrée au bain" sorte de fresque murale de 5 mètres de long/ 2,5m de hauteur.

"C’est Emmanuel Nasti, qui a choisi les tableaux" se réjouit Daniele Rinaldi. " Il est venu à l'atelier, situé rue Chauffour à Colmar et a sélectionné ceux qui lui plaisaient".

"Nous avons la chance d'avoir un modèle qui vient poser à l'atelier"  ©JulienBinz
"Nous avons la chance d'avoir un modèle qui vient poser à l'atelier" ©JulienBinz
L'artiste s'exprime par le biais de dessins, fusains, pastels, acryliques et huiles, cultivant d'autres thématiques que le nu féminin, mais elle bénéficie, depuis quelques temps d'un modèle, qui vient poser pour elle, dans son atelier.

L'expressivité, la sensibilité et la sensualité corporelle féminine l'inspirent, mais gageons que ses tableaux susciteront de nombreuses conversations nourries par la clientèle. Pour déjeuner ou diner au coeur de " la Galerie Rinaldi", préciser lors de votre réservation "le salon Daniele Rinaldi"

les nouveaux responsables de Côté-Cour & Côté Four  avec Raymond Waydelich ©JulienBinz
les nouveaux responsables de Côté-Cour & Côté Four avec Raymond Waydelich ©JulienBinz
Après avoir fait visiter les lieux, les coulisses de l'entreprise, le fournil de la Boulangerie, la cuisine et les salles de séminaires à l'étage, Emmanuel Nasti présente officiellement ses deux bras droits, le chef de cuisine Thony Billon et le Maitre-Boulanger Laurent Sanchez, deux sérieux collaborateurs de la galaxie Nasti.

"Nous gardons les plats phares pour les habitués" précise le nouveau chef de cuisine, en présentant la nouvelle carte de la Brasserie Côté-Cour, " mais je signe de nouveaux plats à découvrir comme le Dos de cabillaud, étuvée de panais et céleris, sauce vin rouge, le Filet de canette rôti, pomme et poire vanillée, jus au cidre et pack-choï.

le nouveau chef de cuisine, Thony BIllon ©JulienBinz
le nouveau chef de cuisine, Thony BIllon ©JulienBinz
Si le chef a sensiblement réduit la carte c'est pour la faire évoluer constamment, dans l'air du temps, selon les arrivages de produits frais, de qualité, du marché et proposer de nombreuses suggestions, telles une pluma ou du foie de veau.

Les plats pour deux sont les plats phares de la Brasserie, La sole au beurre, tombée d’épinards et pommes vapeur, Le carré d’agneau en croûte d’herbes avec sa polenta et sa purée d’aubergines, la pièce de bœuf dans l’entrecôte cuite au four, sauce béarnaise, ou encore le poulet fermier " label Rouge" rôti au four feront la part belle aux découpes en salle.

La nouvelle carte affiche plus de suggestions ©JulienBinz
La nouvelle carte affiche plus de suggestions ©JulienBinz
"Je souhaite revaloriser le travail de la salle" s'exclame Thony Billon, créer une animation pour faire la démonstration du savoir-faire et des techniques de service, de découpe ou de flambage.

C'est un nouveau défi que se lance le jeune chef de 31 ans. "En plus de l'élaboration de la carte, pour laquelle j'ai toute liberté pour m'exprimer, je m'occupe de l'administratif, je gère l'équipe" dit-il en présentant Lukas Edel, son second et la brigade complète sur laquelle il peut compter.

Le maitre-Boulangerie pétrit la pate à pain ©JulienBinz
Le maitre-Boulangerie pétrit la pate à pain ©JulienBinz
Côté-Four, c'est Laurent Sanchez qui vante les qualités de la "baguette de tradition française, sans améliorant, sans adjuvant, naturelle, élaborée avec du levain liquide, fermenté chez nous" précise le Maitre-Boulanger.

Coté-Four, c'est une boulangerie avec ses bonnes odeurs de pains frais, sortis tout chaud du fournil du boulanger, ses deux fournées de 7h30 et 11h30, qui proposent toutes sortes de viennoiseries et pains au levain naturel toute la journée, au seigle, méteil, rustique, complet, et aux céréales.

Le matin, venez petit-déjeuner "Nature", tradition", "santé" et "bio" au bar ou dans la coquette salle attenante, avec presse et wifi. "Les produits sélectionnés sont essentiellement bio certifiés et proviennent des producteurs régionaux" souligne Laurent Sanchez.

R. Waydelich et D. Rinaldi exposent à la Brasserie Coté-Cour
Le midi, Côté-Four propose une restauration rapide et va développer toute une gamme de sandwichs de qualité et de salades composées, le tout frais et fait maison.

A 39 ans, le Maitre-Boulanger se targue d'un parcours de douze années dans le groupe Nasti. "Depuis 1999, j'ai presque ouvert toutes les affaires à leurs cotés. Présent au Chambard avant leur arrivée, puisque j'étais déjà en cuisine avec le chef Pierre Irrmann" sourit Laurent Sanchez. Conjuguant les métiers de boulanger et de cuisinier, le nouveau responsable de la Boulangerie Côté-Four s'est récemment distingué en participant à la Coupe Louis Lesaffre et en remportant le Prix International Prosper Montagné en 2007.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz (sauf DR)

Comme toujours la convivialité est au rendez-vous à Coté-Cour ©JulienBinz
Comme toujours la convivialité est au rendez-vous à Coté-Cour ©JulienBinz
Voir l'album photos de Côté-Cour & Côté-Four

Brasserie Côté-Cour
Place de la Cathédrale 11-13 rue des serruriers 68000 COLMAR 03 89 21 19 18
Formules à 13€ et 15,50€, Menus 21€ et 29€. Carte 35€ à 40€

Boulangerie Côté-Four
Place de la Cathédrale 11-13 rue des serruriers 68000 COLMAR 03 89 21 19 18

Fermée le dimanche, Nouveau ouverture tous les lundis

www.oliviernasti.com


RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires