SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
21/04/2010

Pascal Lanoix remporte le concours de la meilleure matelote d'Alsace


Le 19 avril 2010, à l’Auberge de l’ill à Illhaeusern (68), la Fédération des chefs de cuisine restaurateurs d’Alsace en partenariat avec l’ADT a organisé la première édition du concours de la meilleure matelote d’Alsace présidée par Marc Haeberlin.



De G à D : Jacques Lorentz, Joel Jamm (2ème), Pascal Lanoix (1er) et son fils et Alexis Albrecht (3ème)
De G à D : Jacques Lorentz, Joel Jamm (2ème), Pascal Lanoix (1er) et son fils et Alexis Albrecht (3ème)
La meilleure recette de la matelote d’Alsace a été attribuée à Pascal Lanoix du restaurant la Rochette à Labaroche (68). La seconde place est revenue à Joel Jamm du Raison d’or à Zimmerbach (68) et la troisième place sur le podium à Alexis Albrecht du Vieux-Couvent à Rhinau (67).


C’est dans la salle de restaurant de l’auberge de l’ill, avec une vue magnifique sur le jardin et les berges par une belle journée ensoleillée, que se sont réunis les membres du jury pour déguster les 12 recettes de matelote.
Pendant ce temps, Jean-Louis Steffen, Martin Fache, Michel Orth et Jean-Paul Boesten étaient en cuisine et veillaient au bon déroulement des épreuves.

Haut : M. Orth, M. Lorentz et M. Fache. En Bas J-L Steffen, le trophée Lalique et J-P Haeberlin
Haut : M. Orth, M. Lorentz et M. Fache. En Bas J-L Steffen, le trophée Lalique et J-P Haeberlin
Dès la présentation du premier plat, Marc Haeberlin a rappelé les ingrédients obligatoires :

" Pour préparer la recette traditionnelle de la matelote alsacienne, comme la faisait ma grand-mère et ma tante, puis mon papa, il faut qu’il y ait des oignons, des champignons, des fleurons (feuilletage) et des nouilles, mais il faut au moins qu’il y ait 4 poissons d’eau douce différents "

Le chef triplement étoilé au guide Michelin a précisé : " Les candidats peuvent choisir entre l’anguille, la tanche, la perche, le brochet, le sandre ou la truite. Certains ont préparé la matelote avec des écrevisses ou de la carpe. Il y a eu un débat parmi les membres du jury ".


Assiette de la Matelote de Pascal Lanoix, 1 er prix

Pascal Lanoix remporte le concours de la meilleure matelote d'Alsace
Michel Orth, le Chef du restaurant l’Ecrevisse à Brumath et collectionneur de livres anciens, s’est appuyé sur un dictionnaire de cuisine de 1787 pour préciser que la matelote est réalisée avec du vin blanc seulement en Alsace.
Historiquement, elle se préparait avec du vin rouge et avec de la carpe.
Les candidats n’ont donc pas été sanctionnés pour avoir choisis différents poissons.

Pascal Lanoix remporte le concours de la meilleure matelote d'Alsace
Le jury était composé ( voir la photo ci-dessus de gauche à droite) :

Philippe Blanck (domaine Blanck) qui a proposé des accords mets-vins pour chaque recette, Gilles Solignac (Pomona), Aladin Reibel (acteur comédien), Yolande Haag (brasserie météor), Jules Julien (la patrie), Philippe Feuvrier, auberge de la Roche (25), Marc Haeberlin, de l’Auberge de l’Ill, Yvelise Sciard (CIVA), et Olivier Nasti, Chef du Chambard.


Pascal Lanoix remporte le concours de la meilleure matelote d'Alsace
" Il n’y a pas d’oignons ! " s’est exclamée Yolande Haag, en inspectant minutieusement chaque assiette de sélection. " Finalement qu’est-ce que l’on retient au bout du compte ? C’est le goût ! Et même si l’aspect technique et visuel est valorisant " a déclaré Olivier Nasti, MOF et chef étoilé du restaurant le Chambard à Kaysersberg.

" La cuisson du poisson est capitale" a rajouté Philippe Feuvrier, chef étoilé dans le Doubs et spécialiste du poisson d’eau douce. " Mais finalement, passée la technicité, la cuisine reste très personnelle".

Pour Yvelyse Sciard, la sauce est un élément primordial : " Elle doit me donner envie de prendre un morceau de pain pour la terminer.. ". Monsieur Paul partageait ce sentiment: " Papa aimait beaucoup les sauces ; il fallait toujours en rajouter avec générosité " a raconté Marc Haeberlin.

Marc Haeberlin devient membre d'honneur de la fédération des chefs de cuisine restaurateurs d’Alsace
Marc Haeberlin devient membre d'honneur de la fédération des chefs de cuisine restaurateurs d’Alsace
Au terme des présentations et dégustations des recettes des 12 candidats ( 5 du Haut-Rhin et 7 du Bas-Rhin) la remise des prix s’est déroulée à la maison de la nature à Muttersholtz.

À cette occasion, Marc Haeberlin s'est vu remettre le panonceau des membres de la fédération des chefs de cuisine restaurateurs d’Alsace par Martin Fache.


Le vainqueur Pascal Lanoix du restaurant la Rochette à Labaroche a remporté le trophée Lalique, qu'il remettra en jeu l'année prochaine ainsi qu'un repas pour deux personnes à l'Auberge de l'Ill..

Tous les autres participants sont repartis avec de nombreux lots des partenaires de la manifestation.

Les candidats qui ont participé au concours de la meilleure matelote

BAS-RHIN

ACKER Christian A L'ECREVISSE à Brumath
ALBRECHT Alexis AU VIEUX COUVENT à Rhinau
GRASS Francis AU PETIT REMPART à Benfeld
HUBRECHT Robert LA PETITE AUBERGE au Hohwald
LABBE Franck AU RELAIS DU BOIS à Mertzwiller
LAGHI Eric et Séverine AU VIEUX MOULIN à Lauterbourg
RADMACHER Dominique CHEZ YVONNE à Strasbourg


HAUT-RHIN

BAUMLIN Théo AU LION D'OR - CHEZ THEO à Rosenau
JAMM Joël et Muriel AU RAISIN D'OR à Zimmerbach
LANOIX Pascal LA ROCHETTE à Labaroche
POUJOL Christophe et Marie A LA TRUITE à Illhaeusern
WELTE Bertrand LES ECLUSES à Kembs



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 64



ABONNEZ-VOUS

Nos partenaires

Newsletter

Facebook


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires