SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
28/01/2020

Pascal Basso fait partie de la promotion Pierre Hermé "Dessert" du Guide Michelin 2020


Le chef du restaurant "Le Colombier à Bartenheim-la-Chaussée (68), Pascal Basso, décline ses assiettes comme des pâtisseries. Le sucré c'est son affaire, il a plusieurs fois participé et s'est hissé sur le podium du Championnat de France de dessert sur assiette.
En Janvier 2020, le chef fait partie de la Promotion Dessert du Guide Michelin.

"J'ai été appelé une semaine avant", précise le chef cuisinier, récompensé pour ses desserts de restaurant. "J'ai eu du mal à réaliser", reconnait-il, "C'est la première fois que je suis invité à une cérémonie du Michelin et j'étais impressd'être scène à coté de Pierre Hermé. Toute l'équipe est très fière", confie celui qui a déjà participé et s'est hissé sur le podium du Championnat de France du dessert".



Le Colombier à Bartenheim-la-Chaussée est une "maison familiale, conviviale de 30 couverts.

Christophe Kaegy représente la troisième génération de propriétaire. Cuisinier de métier, il est passé "de l’autre côté". Ce passionné de vin fait parti de l’association des sommeliers d’Alsace (ASA). "En salle, je sais de quoi je parle". La carte des vins compte 160 références, beaucoup de Riesling et de Pinot noir, cépages qu’il apprécie particulièrement.

Pascal Basso fait partie de la promotion Pierre Hermé "Dessert" du Guide Michelin 2020
Pascal Basso est côté cuisine depuis cinq ans. Il a débuté par un apprentissage en pâtisserie à l’auberge Saint-Laurent à Sierentz. Il a ensuite passé un an en Italie, au Relais et châteaux Enoteca Pinchiorri de Florence. De retour en France, il devient chef au Manoir d’Eric Runser à Rixheim, aujourd’hui fermé.

Mme Kaegy et Christophe Kaegy -DR
Mme Kaegy et Christophe Kaegy -DR

le chef Pascal Basso
le chef Pascal Basso
La rencontre entre Christophe Kaegy et Pascal Basso s’est faite au bon moment. "Il m’a laissé faire la cuisine que je souhaitais, et ça a marché", souligne Pascal Basso. Une "cuisine méditerranéenne avec beaucoup d’ail, d’herbes, de tomates, de pesto, sans trop mélanger les saveurs pour préserver le goût". Des plats qui vont du "tajine de poulet jaune, rougail et petits légumes", au "risotto cremosso aux écrevisses, mousseline de saumon Nantua". En somme, "une cuisine qui me reflète", fruit d’une maman qui faisait beaucoup de pâtisserie et un papa maçon, reconverti dans la pizzeria.

Pascal Basso fait partie de la promotion Pierre Hermé "Dessert" du Guide Michelin 2020
Ce qui compte sur les assiettes de Pascal Basso est "l’œil, puis le goût". "Souvent les gens prennent les plats en photos. J’y mets ma touche esthétique". Une touche qui lui vient de son premier amour : la pâtisserie. "J’ai la pâtisserie dans les mains, c’est un atout". La carte est réduite, car il utilise des produits frais et est changée tous les deux mois. Seuls trois plats perdurent tout au long de l'année : le fois gras en entrée, agrémenté selon la saison, en plat, la lasagne de homard gratinée au parmesan et en dessert "Le fameux coulant au chocolat du Colombier".

Pascal Basso fait partie de la promotion Pierre Hermé "Dessert" du Guide Michelin 2020
En 2013, il remporte le concours du "Meilleur Foie Gras d’Oie d’Alsace" organisé par la Fédération des Chefs d'Alsace avec une entrée "qui avait l’illusion d’un dessert". " Je fais des concours pour rester dans le coup", explique Pascal Basso, même si Christophe Kaegy considère qu'"il n’a plus rien à prouver".

la salle de restaurant du Colombier -DR
la salle de restaurant du Colombier -DR
Le championnat de France du dessert a une saveur particulière pour Pascal Basso. Il monte souvent sur le podium.

Il aime l’adrénaline, il n’aime pas la routine. "On ne connaît pas le matériel en arrivant. On a trois heures en tout. On prend une demi heure à chercher les ustensiles, dans le stress, et en 2h30 il faut envoyer". Il reconnaît que son expérience en cuisine est un plus, "j’ai du recul".

Dessert : quand la poire se fend la poire
Dessert : quand la poire se fend la poire


Le Colombier
2 rue de la Libération
68870 BARTENHEIM-LA-CHAUSSEE
0 3 89 68 30 66
www.restaurant-lecolombier.fr


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 67



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires