SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
17/09/2009

Olivier Nasti, chef du Chambard reçoit un GaultMillau d'or


A Kaysersberg, au Chambard, le chef étoilé et MOF, Olivier Nasti a reçu un "GaultMillau d'Or - trophée Villeroy & Boch" le 14 septembre 2009, par la directrice du Guide Patricia Alexandre. Cette cérémonie s'est suivie d'un déjeuner en présence de chefs de cuisine, de la presse, des partenaires et des personnalités locales.



Le trophée GaultMillau d'Or-trophée Villeroy & Boch, récompense le dynamisme, l'esprit d'entreprise et la modernité d'un jeune chef créatif et talentueux.

Depuis 40 ans, GaultMillau ne cesse de promouvoir des chefs passionnés, qui placent le produit et le gout au coeur de la gastronomie. Les équipes d'enquêteurs, toujours anonymes, repèrent puis récompensent, ceux qui se distinguent par leur savoir-faire et la qualité de leurs prestations.

La directrice du guide, Patricia Alexandre, a remis un GaultMillau d'Or-trophée Villeroy & Boch à Olivier Nasti, "qui, avec son frère Emmanuel, a su imposer un style, une signature gastronomique et faire du Chambard une auberge pleine de charme, aujourd'hui, symbole de qualité alsacienne. Les racines de l'Alsace sont présentes dans tout ce qu'il entreprend : les plats à la carte du Chambard, le concept Flamme&Co et la boulangerie "Kouglopf ". Des racines qui lui donnent des ailes...

Patricia Alexandre a souhaité mettre en avant Olivier Nasti pour tout ce qu'il représente, pour toutes les valeurs qu'il incarne. " La première qualité que nous recherchons est l'exigence, et c'est naturellement vers Olivier Nasti, que nous nous sommes tournés. Olivier Nasti a un parcours sans faute, un parcours superbe, familial."

" C'est toute une équipe, toute une famille que ce trophée récompense" a simplement remercié Olivier Nasti, appelant à ses cotés, son frère Emmanuel.

Apres le déjeuner, la brigade de cuisine et de salle, toute de noir vêtue, alignée avec élégance et sobriété, a longuement été applaudie par les convives, pour sa prestation remarquable.

La réception et la photo officielle des chefs invités par le guide GaultMillau ont eu lieu au lycée Hôtelier Alexandre Dumas à Illkirch.
Un retour aux sources, en quelque sorte pour la plupart des chefs alsaciens, formés dans cet établissement.
Un moment de détente, d'insouciance, ...le temps d'une photo de classe 2009.

Olivier Nasti, chef du Chambard reçoit un GaultMillau d'or
Retrouvez toutes les photos dans notre photothèque et tous nos remerciements sont adressés au service de presse du GaultMillau.

Pour compléter : relire l'article qui présente la famille et la cuisine d'Olivier Nasti. et la présentation de son livre Mon Alsace


Coup de projecteur sur notre région

Olivier Nasti, chef du Chambard reçoit un GaultMillau d'or
En attendant la sortie du guide, prévue le 25 octobre, Le dernier numéro de GaultMillau magazine de septembre 2009, que tient entre ses mains Patricia Alexandre, au centre de la photo, consacre un dossier spécial sur l'Alsace gourmande ; de Strasbourg à Mulhouse.

" Une terre, où les chefs sont fiers de transmettre leurs savoirs pour que de nouvelles générations puissent à leur tour porter haut les valeurs gastronomiques de cette région ".

Fidèle à sa tradition de découvreurs de talents, GaultMillau nous rappelle les bonnes tables inventives et pleines de saveurs, de Serge Burkel, au caveau Morakopf, du Flamme en Co à l'Illwald, avec une page spéciale réservée à Loic Lefebvre, chef de l'Atelier du peintre à Colmar.

Des artisans partenaires (boulangers, poissonniers, chocolatiers, ect) des lieux bourrés de charmes, des ambiances chaleureuses, le tout pour un rapport qualité/prix, très appréciable.

Comme il est agréable d'y lire toute notre richesse culinaire, tout notre savoir-faire et tous les atouts, dont dispose notre région.

Un peu d'histoire

Henri Gault et Christian Millau, souvent liés par la dénomination globale "GaultMillau", sont deux journalistes et chroniqueurs devenus critiques gastronomiques. Ce furent les célèbres propagateurs de la nouvelle cuisine des années 1960-70, qui se caractérisait, entre autres, par la valorisation des produits, par l'attention à la cuisson et par l'élimination des sauces stéréotypées : un retour à la saveur fondamentale des aliments. Les cuisiniers les plus célèbres de ce mouvement culinaire furent Paul Bocuse, les frères Troisgros, Alain Chapel, Michel Guérard et, dans un autre registre, Jacques Manière.

L’alliance des deux critiques Henri Gault (1929-2000) et Christian Millau a permis en 1969 la création de la marque commerciale "GaultMillau", prenant tout d’abord la forme d’un magazine gastronomique novateur mensuel, puis par la suite, la sortie de guide de critique gastronomique.

Après de nombreuses années de travail en commun, les deux fondateurs se sont séparés mais la marque commerciale demeure toujours sous le nom "GaultMillau; et continue à se réclamer des valeurs mises en place par les deux fondateurs.

Actuellement, GaultMillau est l’une des maisons d’édition de guide gastronomique les plus influentes, en étant le 2ème intervenant du marché des Guides Hôtels, restaurant.
Ces guides annuels en majorité, évaluent des lieux tels que les restaurants, les hôtels, chambres d’hôtes… Cette notation est basée sur 20 et est accompagnée d’une appréciation sur le ressenti de l’enquêteur qui reste toujours dans l’anonymat. Les critères de cette notation regroupent la qualité de la cuisine et l’environnement de ce lieu.

L’association des deux fondateurs n'a donné une note équivalente à 20 qu'à deux reprises, à Marc Veyrat pour La Maison de Marc Veyrat et encore une fois Marc Veyrat pour La Ferme de Mon Père malgré leur principe selon lequel "la perfection était impossible à atteindre".
De plus, une petite dizaine d'établissements avaient une note de 19.5/20.

En plus de ces deux grands guides annuels que sont le Guide France (guide gastronomique présentant les 5000 adresses) et le Guide Du Vin (6000 références sélectionnées), la société GaultMillau a sorti en 2005 un Guide du Golf notant quelques 550 parcours de golf ainsi que des restaurants et hôtels proches des parcours.
En 2006, deux autres guides virent le jour, le Guide de Paris et le Guide des Bonnes tables à petits prix.
En 2007, GaultMillau publia une édition spéciale consacrée à la gastronomie bretonne.



Julien Binz
contact@julienbinz.com


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires