SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/03/2012

Nicolas FOUCHE (Marché bar) remporte le Trophée Billing


Nicolas FOUCHE du Marché Bar à STRASBOURG vient de remporter sur le salon EGAST 2012, le trophée du Meilleur Tireur de Bière, trophée Robert Billing, nom donné en hommage au très grand défenseur de la bière, fondateur des salons eurobière.

Antoine GHILES, du Café des Anges à STRASBOURG s’est classé second (comme en 2010) et Sébastien CANDY du CEFPPA d’Illkirch, troisième.



Nicolas FOUCHE a littéralement laissé exploser sa joie ©studio clic-images
Nicolas FOUCHE a littéralement laissé exploser sa joie ©studio clic-images
Les Brasseurs d’Alsace et le Groupement des Hôteliers, Restaurateurs et Débitants de boissons du Bas-Rhin (GHRD) ont organisé le 21 mars 2012, dans le cadre du salon Egast, la deuxième édition de ce Trophée en hommage à l’homme charismatique que fut Robert Billing. Douze candidats et candidates étaient invités à commenter, tirer et servir des bières pression des 6 brasseries membres du Syndicat des Brasseurs d’Alsace (Heineken, Kronenbourg, Licorne, Meteor, Saint-Pierre, Uberach).

Ce concours a pour objet de réhabiliter la culture de la bière en Alsace parce que si la culture du vin est au zénith, celle de la bière a tendance à s’amenuiser, surtout si on compare son service avec celui de nos voisins allemands. Tirer une bière est un art et même une liturgie, avec ses règles et ses interdits. Malheureusement, les débitants de boissons n’y sacrifient plus guère et leur laxisme concourt à banaliser encore plus la boisson de lumière.

Le trophée s'est déroulé sur le podium pavillon K ©JulienBinz
Le trophée s'est déroulé sur le podium pavillon K ©JulienBinz
"La bière est un produit fragile, naturel et vivant" explique Hervé Marziou, " la qualité d’un demi-pression dépend aussi de la personne qui le sert. Pour servir une bonne bière, il faudra réunir les conditions indispensables suivantes : une température idéale de service en fonction du type de bière proposée, de bonnes conditions de stockage, de fût, de service et de propreté.

Tour à tour les 12 candidats (10 professionnels et 2 élèves) Sébastien CANDY (CEFPPA), Jordane CREUTZ (Lycée A. Dumas), Denis GOETZ, rest. Le Bœuf Noir à BRUMATH, Nicolas FOUCHE, Marché Bar à STRASBOURG, Lucas GACITUA-PETIT, Bar Les Aviateurs à STRASBOURG, Carole DENIS, La Corde à Linge à STRASBOURG, Julie HETTERICH, Bar le Seven à SOULTZ SOUS FORET, Ludovic LEJEUNE, Pub Mac Carthy à STRASBOURG, Antoine GHILES, Café des Anges à STRASBOURG, Adrien HEIDENFELDER, Brasserie de St Pierre à ST PIERRE, Minka CAILLARD, Kohler-Rehm à STRASBOURG, Jan KOPP, Marché Bar à STRASBOURG se sont présentés face à la table du jury, devant la tireuse, pour être jugés sur leur culture brassicole, et leurs technicités de service, dans le respect des règles d’un bon tirage.

le candidat se présente, tire les bières et les commente ©JulienBinz
le candidat se présente, tire les bières et les commente ©JulienBinz
Le jury, composé de 8 membres était présidé par Michel Haag, Président du Syndicat des Brasseurs d’Alsace et Bernard Rotman, Vice-Président des Cafetiers de Strasbourg. A leurs côtés, le biérologue Hervé Marziou, Albert Gass, Président de la Corporation libre des artisans brasseurs d’Alsace, Marc Roche (dans le rôle du candide) et des représentants des brasseries : Lucie Arnoux (Directrice Régionale Nord-Est d’Heineken), Denis Gatinois (Responsable animation qualité clients nationaux CHD de Brasseries Kronenbourg), et Dominique Baudendistel (Directeur Général de la Brasserie Licorne).

16 critères ont été retenus pour départager les candidats ; la présentation et sa tenue (représentative de la profession et de son établissement), l'argumentaire autour de la bière, sa mousse, ses arômes dominants fruités, floraux, maltés, houblonnés, épicés, le respect des règles d'or du tirage, à savoir la propreté du plan de travail, le rinçage du verre, son miroitement, son égouttage, la tenue et la bonne inclinaison. Et enfin, plus pratique, le tirage du demi en une ou plusieur fois, en respectant le volume à la jauge du verre, et la hauteur de la mousse "qui tient."

Le savoir-être, la personnalité, les qualités relationnelles, le sourire et la prestance du candidat ont aussi été appréciés d'une manière générale.

le jury du trophée Robert Billing ©studio clic-images
le jury du trophée Robert Billing ©studio clic-images
"Le trophée du meilleur tireur de bière- Robert Billing nous donne l’opportunité mettre à l’honneur le tirage de bière" souligne Michel Haag, "le dernier maillon entre l’épi et le client. Car pour un brasseur, rien n’est plus difficile que de voir une bière massacrée lors du service"

Par Sandrine Kauffer

Voir plus de photos du trophée ICI


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires