SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
23/09/2013

Mulhouse ; Inauguration de l’école EPICES d' Isabelle Haeberlin


Le dimanche 22 septembre 2013, Isabelle Haeberlin (épouse Marc Haeberlin), présidente de l’association E.P.I.C.E.S. a choisi d’inaugurer les nouveaux locaux au centre ville de Mulhouse (68), dédiés aux activités de son association à l’occasion de la fête de la gastronomie, exacerbant la dimension symbolique de cette école de la cuisine, de la vie, de l’insertion et de la solidarité. 


Isabelle Haeberlin, enseignante et chargée de mission par l’Éducation nationale, s’investit pleinement dans l’association E.P.I.C.E.S. (Education, Philosophie, insertion, cuisine, événement, santé) avec pour objectif l’insertion et l’éducation sensorielle par la cuisine en favorisant les relations intergénérationnelles.



G. Pudlowski, Ch. Ferber, E. Jung, P. Hermé, et M. Haeberlin étaient présents pour l'inauguration ©JulienBinz
G. Pudlowski, Ch. Ferber, E. Jung, P. Hermé, et M. Haeberlin étaient présents pour l'inauguration ©JulienBinz
L’inauguration de la première école pilote à Mulhouse était empreinte d’une émotion intense. Entourée de son mari, Marc Haeberlin, chef 3* de L’auberge de l’Ill à Illhaeusern (68), du pâtissier Pierre Hermé, de la confiturière Christine Ferber, du critique gastronomique Gilles Pudlowski, de Joseph Leiser Président de la Fédération des chefs de cuisine et restaurateurs d’Alsace (ndlr :qui a déjà donné des cours de cuisines pour EPICES), et de Bruno Lecoq et Sonia Dupuis (Lecoq Gourmand) qui ont accompagné l’organisation de cet événement, Isabelle Haeberlin a surtout voulu saluer et rendre hommage à toutes les femmes présentes.

L'association Epices porte un véritable projet éducatif, intergénérationnel, d’intégration professionnelle et d’insertion sociale à travers la cuisine. "La cuisine, sous toutes les latitudes, est un des premiers lieux d’éducation et de socialisation", souligne Isabelle Haeberlin. "Pour EPICES, nous la concevons, à la fois comme un lieu d’échange, de partage, d’insertion, mais aussi de formation, d’apprentissage, de transmission... Nous souhaitons permettre l’appropriation/réappropriation par tous publics de savoir-faire culturels et d’informations/formations. Certains en sont parfois éloignés, d’autres s’y sentent plus à l’aise ; notre projet permettant à chacun d’y trouver place et de faire lien. Ainsi, singulière et universelle, la cuisine devient un réseau d’émergence de toutes les potentialités. Nous parions que ce lieu d’expression mène à la confiance et à l’estime de soi et des autres."

Mulhouse ; Inauguration de l’école EPICES avec Isabelle Haeberlin ©JulienBinz
Mulhouse ; Inauguration de l’école EPICES avec Isabelle Haeberlin ©JulienBinz
Créé en 2009, EPICES a pour objectif de proposer "une éducation nutritionnelle et une aide à l’éveil social pour faciliter l’insertion par le biais de l’école, dans l’esprit d’un partage autour du concept de " faire, puis goûter". Il favorise la prise en compte des savoirs culinaires de chacun valorisant l'estime de soi et permettant, notamment, la réhabilitation des parents à leur place d'éducateurs étroitement associés à la construction des connaissances, capacités et attitudes des élèves. Cette démarche en réseau, associant des publics très larges, s’inscrit ans un programme d’insertion et d’éducation sensorielle par la cuisine en favorisant les relations intergénérationnelles.

Ce dimanche 22 septembre, l’adresse Avenue Kennedy était bondée de générosité, de saveurs et de chaleur humaine. "J’ai réalisé un rêve", murmure Isabelle Haeberlin, visiblement émue. Ses actions dans les classes Passerelle et Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) ont permis de créer l’association EPICES, qui se voit concrétisée aujourd’hui dans des nouveaux locaux par une belle cuisine de partage. "Je me demandais comment les parents de mes élèves pourraient s’impliquer au niveau éducatif ", raconte-t-elle, rajoutant "Je me suis dit qu’en tant que femme de chef, je pourrais faire quelque chose pour elles et leurs enfants autour de la cuisine…parce que ces mamans savaient faire la cuisine bien mieux que moi".

Marc Haeberlin, fil conducteur de la fête de la Gastronomie en Alsace ©JulienBinz
Marc Haeberlin, fil conducteur de la fête de la Gastronomie en Alsace ©JulienBinz
" Sans elle, rien ne serait arrivé", a souligné Maryse Savouret, directrice académique de l’Éducation nationale du Haut-Rhin. Gilles Fumey, enseignant-chercheur en géographie culturelle de l’alimentation s'est également exprimé sur le projet et l'implication d'Isabelle Haeberlin.

"Isabelle a la passion des enfants, des familles", s'est exclamé le maire de la ville Jean Rottner. "Cette cuisine va permettre d’aller plus loin..(...) mais Mulhouse n'est-elle pas la ville du rêve et des possibles ? "

De nombreux élèves, de différents établissements de la région mulhousienne, viendront participer à des ateliers sur le thème de la cuisine. Des mamans seront également là pour transmettre leur savoir. 136 nationalités différentes vont se rencontrer autour d’une cuisine interculturelle et la démonstration fut faite en directe, avec des préparations de recettes du monde servies aux invités. Marc Haeberlin s’est joint à cette superbe brigade de femmes-chefs-mamans, soutenant avec humilité et discrétion l’action de son épouse.

"Sans Isabelle Haeberlin, rien n'aurait été possible" ©JulienBinz
"Sans Isabelle Haeberlin, rien n'aurait été possible" ©JulienBinz
Véritable fil conducteur de la Fête de la gastronomie en Alsace, après avoir parrainé l’Académie des métiers à la Cheneaudière à Colroy-la Roche, Marc Haeberlin s’est rendu le dimanche soir au château de Kientzheim pour la soirée de clôture orchestrée par la Fédération des chefs de cuisine et restaurateurs d’Alsace.

Pendant ce temps, les mamans et leurs enfants, ainsi que les invités se sont rendus au déjeuner organisé en plein air dans une une école primaire de la cité de Mulhouse, où le beau temps, la convivialité et la joie de partager un banquet ont réjoui les participants, ravis de célébrer tous ensemble la fête de la gastronomie.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz



EPICES
Cuisine de l’association Epices,
44, avenue Kennedy
68000 Mulhouse.
www.epices.asso.fr

Voir l'album photos en cliquant ICI

RELIRE

Mulhouse ; Inauguration de l’école EPICES d' Isabelle Haeberlin
Dossier spécial fête de la Gastronomie 2013 Alsace

Dans le cadre de la 3ème édition de la fête de la gastronomie, lecoq Gourmand est porteur de 5 événements en Alsace en partenariat média avec le Journal de Julien Binz. De la Cheneaudière à Colroy-la Roche, à La Wantzenau au relais de la poste, de l'école EPICES à Mulhouse au Banquet Jazzy à Blienschwiller, jusqu'à la soirée de Cloture au chateau de la confrérie St-Etienne à Kientzheim, de nombreux articles et plus de 1500 photos sont a consulter, retraçant la fête de la Gastronomie en Alsace

LIRE LA SUITE en cliquant ICI

REVOIR LA VIDEO A GUETER AVEC ANDRÉ MULLER

Mulhouse ; Inauguration de l’école EPICES d' Isabelle Haeberlin
A Gueter avec André Muller et Isabelle Haeberlin

André Muller va chercher Isabelle Haeberlin, l'épouse de Marc Haeberlin à l'auberge de l'Ill à Illhauesern.
Elle est directrice de l’école maternelle "les Pâquerettes" à Colmar, et présidente de l’association EPICES. Avec les mamans de ses élèves, ils vont cuisiner au CFA de Colmar un tajine alsacien au safran d'Alsace et des chapatis (galettes indiennes). Sur son vélo, André Muller fait le tour du monde des saveurs et souhaite A Gueter sur France 3 Alsace.

Revoir la vidéo en cliquant ICI

Voir l'album photos en diaporama



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires