SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
11/05/2012

Marché Gare à Strasbourg, il est 5h Soprolux s’éveille….

Publi-reportage


Il est 5h, le MIN s’éveille dans l’agréable fraîcheur matinale de ce début de mois de mai 2012. Nous avons rendez-vous avec Marius Peuron, patron de Soprolux pour découvrir les coulisses de la société, et tout le travail effectué en amont des livraisons, avec le centre névralgique des opérations ; la réception des marchandises, le contrôle, l’allotissement et le stockage dans les différentes chambres froides.



Marché Gare à Strasbourg, il est 5h Soprolux s’éveille….
Créée en 1984, la société Soprolux est basée sur le MIN à Strasbourg. "Nous sommes grossistes en produits alimentaires, spécialisés dans le haut de gamme et proposons une offre complète en marée, viandes et gibiers, foies gras, volailles, champignons, charcuteries et épiceries", s’exclame Marius Peuron, son fondateur.

Dès les premières lueurs du jour, Roland Buch, l’un des responsables, est de retour du TFE d’Ostwald, la plate-forme d’où convergent tous les camions de transports de marchandises. Et pour gagner du temps, Roland Buch va au-devant dès 4h du matin.

Roland Buch décharge les palettes ©JulienBinz
Roland Buch décharge les palettes ©JulienBinz
Avant de le rejoindre et de pénétrer dans l’antre du dépôt, on s’équipe de manière réglementaire d’une blouse blanche jetable et de sa charlotte assortie. L’hygiène et la propreté des 1200 m 2 de surface de stockage, sont une priorité pour Marius Peuron, patron de Soprolux. "Nous appliquons les procédures de contrôles et d'analyses des risques (HACCP), ceci dans le respect de la chaîne du froid et de la marche en avant des produits." Et Chaque jour un programme de désinfection de 30 mn est déclenché.

Les semi-remorques débarquent leurs marchandises, sur les quais "d’appro" (ndrl approvisionnement), les chariots à palettes et élévateurs circulent et se croisent en rythme et en cadence, sous le contrôle vigilant des responsables.

Marché Gare à Strasbourg, il est 5h Soprolux s’éveille….
Comme chaque matin, 6 à 8 gros-porteurs vont faire la valse des livraisons, charriant quotidiennement de 6 à 8 tonnes de marchandises déclinées en marée, viande, volaille, épicerie et fois gras.

Dans les entrailles du semi "Delanchy " ressort un jeune livreur, tirant ses palettes avec énergie. Son transit dans le MIN ne sera que de courte durée.

Marius Peuron vérifie la qualité du fois gras de canard français. ©JulienBinz
Marius Peuron vérifie la qualité du fois gras de canard français. ©JulienBinz
La "brigade de soprolux" est sur le pont, avec une douzaine de préparateurs prêts à effectuer l’agréage à l’aide d’une feuille de pointage (ndrl :le contrôle qualité,) le conditionnement, l’étiquetage garantissant la traçabilité, puis l’allotissement. (ndrl : les regrouper par commande et tournée).

Eric Keck, responsable des achats supervise l’ensemble des opérations. La plupart des marchandises vont être directement alloties dans les 10 à 12 tournées de la journée, couvrant les 16 secteurs de livraisons.

On découvre cet arrivage de lobes de fois gras de canard dénervés, joliment colorés et de grande qualité. "Nous avons des arrivages quotidiens" précisent Marius Peuron. Ils proviennent d’abattoirs sélectionnés dans le Sud-Ouest et en Vendée. Mais nous assurons également des arrivages frais plusieurs fois par semaine de foie gras d’oie cru de Hongrie (premier exportateur au monde de foie gras d’oie).

Marius Peuron et Eric Keck pèsent la livraison des premières truffes d'été ©JulienBinz
Marius Peuron et Eric Keck pèsent la livraison des premières truffes d'été ©JulienBinz
On s’approche des caisses et cartons pour humer ces premières truffes d’été "tuber aestivum" du Vaucluse. Le joyau de la journée ! Elles sont belles et admirées par les professionnels, qui ont toutes compétences pour apprécier son calibre, son aspect, son poids et son parfum.

Toute l’année SOPROLUX propose une gamme de champignons saisonniers, (morille, cèpe, girolle, truffe..), ainsi que des champignons de culture (pleurote, shiitake, champignon de Paris).

Les poissons sont nettoyés et les filets sont levés. ©JulienBinz
Les poissons sont nettoyés et les filets sont levés. ©JulienBinz
Mais sans conteste, c’est dans la partie réservée à la marée, qu’il y a le plus d’activités. Les approvisionnements quotidiens sont sélectionnés sur les meilleures criées de France (Concarneau, le Guilvinec, Port en Bessin, Les Sables d'Olonne, Sète).

Les poissonniers procèdent aux pesées, aux nettoyages à l’eau réfrigérée et mettent leur savoir-faire à disposition pour ceux qui le souhaitent en réalisant: filetage, écaillage, portionnage, etc..

Le bassin à homards  ©JulienBinz
Le bassin à homards ©JulienBinz
On observe, avec curiosité, Sébastien plonger les homards dans le bassin dédié et les fruits de mer vivants sont placés dans le local, qui leur est spécialement réservé.

Plus loin les saumons d'Isigny, "Label Rouge" élevés en Normandie, sont filetés et on découvre un produit innovant, récemment présenté sur le salon EGAST par Soprolux: les queues de homard décortiquées, dont nous vous reparlerons ultérieurement.

Soprolux travaille avec un logiciel de préparation des commandes  ©JulienBinz
Soprolux travaille avec un logiciel de préparation des commandes ©JulienBinz
Les marchandises, qui n’auront pas été expédiées et livrées le jour même, seront stockées dans 5 chambres froides (de 0° à 2°) et 3 immenses congélateurs (-18° à -22°), dont l’un atteint les 200 m3.

6h30 dans les bureaux Stéphanie, la fille de Marius Peuron est arrivée, elle vérifie les factures en contrôlant les écarts éventuels de poids et de prix. Puis elle édite les factures pour les clients et les confie aux livreurs, avec quelques recommandations.

Dans les bureaux Stéphanie, la fille de Marius Peuron ©JulienBinz
Dans les bureaux Stéphanie, la fille de Marius Peuron ©JulienBinz
6h45, une dizaine de chauffeur-livreurs investissent les bureaux, prêts à chercher leur ordre de mission.

La fin du rush des arrivages passée, une partie des préparateurs retirent leur charlotte, gravissent les quelques marches qui les mènent à l’étage et endossent une seconde casquette, celle de commercial.

De 9h à 11h, Ils téléphonent aux clients des collectivités et des restaurants pour annoncer les produits arrivés, et prendre leur commande pour les jours suivants.

David Peuron, à la direction des opérations, s 'émerveille également de la qualité des truffes ©JulienBinz
David Peuron, à la direction des opérations, s 'émerveille également de la qualité des truffes ©JulienBinz
Cela fait 28 ans que SOPROLUX est l’interlocuteur privilégié des acteurs de la restauration traditionnelle, gastronomique et winstub, et couvre une zone de chalandise de 7 départements de l’Est de la France. Une bonne logistique leur permet de livrer leurs clients de 2 à 6 fois par semaine. Mais ce sera l’objet d’un second reportage.


À suivre.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz



Voir l'album photos


SOPROLUX
Marché-Gare box n° 41-42
67200 Strasbourg
Tel: 33 (0)3 88 29 43 44
Fax: 33 (0)3 88 26 19 09
www.soprolux.com

Sur le salon EGAST, Soprolux a révélé sa nouvelle identité visuelle ©JulienBinz
Sur le salon EGAST, Soprolux a révélé sa nouvelle identité visuelle ©JulienBinz


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires