SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
25/01/2020

Les obsèques du chef Gérard ECKERT


"C'est avec émotion que nous avons appris le départ de Gérard ECKERT, il s'est éteint dans son sommeil dans la nuit de samedi 18 janvier 2020, parti bien trop tôt.

Pour ceux qui voudraient lui rendre un dernier hommage, ses obsèques auront lieu le mercredi 29 janvier 2020 au funérarium de Strasbourg à 16h.



Gérard Eckert photo archive 2010 ©Sandrine Kauffer
Gérard Eckert photo archive 2010 ©Sandrine Kauffer
Sa truculence, sa verve, sa silhouette étaient légendaire", annonce l'UMIH 67. "A la cour d'Alsace à Obernai, Dorlisheim, à Strasbourg, chaque étape de son parcours a été une fête gastronomique. Nous pensons évidemment à sa famille, ses amis à qui nous adressons nos plus sincères condoléances. Repose en paix Gerard". "Surnommé "L'ours" cet ancien rugbyman cultivait un capital sympathie hors-normes.
À deux reprises, Gérard Eckert fut finaliste au concours d'un des Meilleurs Ouvriers de France en 1996 et 2000, et il décroche une médaille avec son équipe à la coupe du monde de cuisine artistique en 1998. Le Maitre Cuisinier de France décroche le titre de « bistrot de l’année » du Pudlo Alsace en 2002 à "O Baerenheim"

Le chef de cuisine Gérard Eckert avait ouvert début 2012, Restaurant G, un restaurant-traiteur à Dorlisheim à 20 mn de Strasbourg. Son parcours est truffé de belles maisons.

Ce natif d’Algrange en Moselle, c’est en Alsace, après avoir commencé chez Vladimir " à Strasbourg,où l'on servait le caviar sur table avec une cuillère", que Gérard Eckert a fait ses armes dans les deux restaurants alsaciens JULIEN (sur les quais à Strasbourg alors étoilé Michelin et chez Julien à Fouday chez Gérard Goetz. Mais il a aussi laissé son empreinte au Crocodile chez Emile Jung, au Moulin-Bas à Lindsdorf, à l'Auberge du Cheval blanc à Lembach chez Fernand Mischler, ou encore à La Courd’Alsace (de 1990 à 2000), à Obernai avant d’ouvrir en 2000 sa Winstub " O Baerenheim" à Obernai, avec pour emblème un ours, qui vaudra son surnom à cet ancien rugbyman.



photo archive ©GP
photo archive ©GP
Officiant un temps au Chut à Strasbourg, où cette adresse si personnelle n’est pas restée longtemps confidentielle, Gérard Eckert était revenu de plus belle avec l'ouverture de son petit restaurant en service uniquement le midi du mardi au samedi avec une quinzaine de places à la carte ou une trentaine sur privatisation de la salle.

Sa cuisine du monde était généreuse, à son image.

Pour ceux qui voudraient lui rendre un dernier hommage, ses obsèques auront lieu le mercredi 29 janvier 2020 au funérarium de Strasbourg à 16h.

Toute l'équipe du journal présente ses sincères condoléances à sa famille


relire


revoir la video



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 75



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires