SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
08/10/2009

Les enjeux de la semaine du goût par Jean-Luc Petitrenaud


Dans le cadre de la semaine du Goût, qui fête son vingtième anniversaire, Jean-Luc Petitrenaud grand animateur de ce rendez-vous gastronomique et pédagogique, s'exprime dans le dossier de presse, pour mettre en exergue les enjeux de la transmission et du partage des valeurs et d'un savoir-faire d'une profession.

"Alors que les changements de modes de vie font que le repas est de moins en moins un temps fort de la vie familiale, l’une des priorités actuelles est de faire redécouvrir au public les notions de plaisirs, de saveurs, d’émotions et de partage auxquelles la cuisine renvoie.

La cuisine doit participer à une culture plus vaste. De fait, l’éducation au goût ne se limite pas à une seule perspective nutritionnelle, même si l’acquisition de bons réflexes alimentaires est la base de notre capital santé.



Les enjeux de la semaine du goût par Jean-Luc Petitrenaud
Il nous faut retrouver, d’une part, le plaisir et la convivialité du partage autour de la table, et, d’autre part, enrichir la culture culinaire en faisant découvrir - ou redécouvrir - toute la diversité des sensations et des émotions qui découlent des saveurs.

La Semaine du Goût, entre autre, a permis d’instaurer une influence très positive sur le comportement des enfants : stimulation de la curiosité par une approche ludique, découverte de soi et respect de l’autre... Chacun éprouve une expérience gustative et des émotions qui lui sont propres, des émotions qui renvoient à sa propre sensibilité et à ses souvenirs. Sucré, salé, acide, amer... Finalement ce n’est pas primordial, aujourd’hui l’important est ce que le gourmand va orchestrer pour lui-même.

Pour cette 20ème édition, plus que jamais, la Semaine du Goût souhaite susciter une prise de conscience : Il s’agit d’abord de continuer à sensibiliser les Français à la richesse et à la diversité d’un patrimoine et de leur faire prendre conscience, face à la standardisation des goûts et des identités culinaires, que le bien manger n’est pas un luxe mais doit rester une exigence au quotidien.

A titre d’exemple, des années durant, chacun a privilégié la vitesse comme étant le premier ingrédient d’une recette. Aujourd’hui les tendances de type cuisine durable témoignent d’un temps révolu. Elles soulignent également la qualité visionnaire de la Semaine du Goût car que permet ce rendez-vous si ce n’est la valorisation de la consommation des produits locaux et de saison !

Il s’agit ensuite de rendre hommage aux savoir-faire, qui sont attachés à l’image de notre pays de par le monde et d’assurer leur transmission et leur mise en valeur. En 20 ans, la Semaine du Goût a déplacé le centre de gravité de l’intérêt culinaire et a participé à donner leurs lettres de noblesse aux métiers de bouche. Le bonheur à table passe aujourd’hui par la mise en lumière du savoir-faire et c’est tant mieux ! Boulangers, bouchers, poissonniers, restaurateurs, agriculteurs... continuons à chercher qui sont les hommes et les femmes qui se cachent derrière les produits.

Enfin, "faisons rêver " les jeunes dans les centres d’apprentissage ou les écoles hôtelières, pour leur donner un "moteur " car ils sont l’avenir du Goût. La rencontre d’un jeune avec son parrain est une opportunité formidable et constitue un véritable tremplin et une réelle source de motivation. Ainsi, au Lycée Hôtelier d’Etiolles, deux soirées vont permettre à de jeunes chefs et à des lycéens de se rencontrer pour vivre un moment d’échange sur le métier...

Une concrétisation de ces notions de partage et d’échanges inter-générationnels, qui sont au coeur de la Semaine du Goût."

Jean-Luc Petitrenaud

La semaine du Goût du 10 au 18 octobre : relire l'article


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires