SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
17/03/2013

Les Hortensias; une demeure de charme aux portes du vignoble


Dans une ancienne maison de maître, transformée en maison de vacances, puis en Hôtel restaurant avec une piscine extérieure par Maria et Philippe STROHM, les Hortensias et son restaurant le H sont à découvrir sur les hauteurs de la cité médiévale de Barr en Alsace.



Les Hortensias à Barr devenues propriété de Maria et Philippe STROHM en 2009 -DR
Les Hortensias à Barr devenues propriété de Maria et Philippe STROHM en 2009 -DR
Idéalement situé à 20 mn de Strasbourg, l’établissement, ses 30 chambres contemporaines et baroques, disposant chacune d’entre elles, "d’une belle vue sur le vignoble d’Alsace, la Cathédrale de Strasbourg par beaux jours, la piscine ou le parc" souligne Philippe STROHM. Le plus, c’est l’été, la piscine extérieure constamment chauffée à 26°, avec son bar et ses transats, sans oublier un déjeuner ensoleillé sur la terrasse surplombant l’eau bleutée. "Nous avons des clients qui viennent de Strasbourg en week-end pour se détendre aux Hortensias" précise Maria STROHM "C’est dire si le cadre est charmant et dépaysant. On se sent coupé du monde, la demeure est quelques peu en retrait. C’est bluffant."

Samir Tacir, Maria Strohm et Michel Bilger présentent la carte du H ©JulienBinz
Samir Tacir, Maria Strohm et Michel Bilger présentent la carte du H ©JulienBinz
La majestueuse et authentique bâtisse de charme, appelée autrefois "Le petit château Dietz", a été construite fin 19ème par Edouard Dietz. Cette ancienne maison des tanneurs (activité principale du village de Barr) a traversé l’histoire, avec allant. En témoignent les plafonds voûtés et la grande arche de vieilles pierres apparentes dans la grande salle, vestige du premier périmètre de la demeure, ensuite agrandie.

Acquise le 14 février 2009 précisément par 4 associés, dont Maria et Philippe STROHM, également propriétaires de la winstub Le rouge d’Ottrott, (le "bébé de Maria") la dîme à Obernai, et plus récemment, le Lion à Breuchwickersheim, c’est en tout, quatre affaires qui prospèrent.

Toutes les chambres de l'Hôtel 3* ont été rénovées -DR
Toutes les chambres de l'Hôtel 3* ont été rénovées -DR
1,7 millions d’euros ont été investis pour l’acquisition, la rénovation et les travaux d’embellissement de l'hotel-restaurant Les Hortensias 3* NN

Maria STROHM souligne avec fierté l’avancée fulgurante des travaux, menés tambours battants par son mari. "Il a rénové toutes les chambres des Hortensias et rafraichit l’ensemble de la demeure. Le 1er janvier 2009, nous avions les clés et en 6 semaines seulement, les travaux de rénovation étaient achevés, accélérés par la volonté et le tempérament besogneux du chef patron des lieux. L’été en un temps record, une piscine extérieure est venue sublimer le parc. Pour parfaire ce tableau, dans sa caisse à outils, Philippe STROHM envisage de créer un spa et un espace bien-être.

la salle de restaurant du H aux Hortensias -DR
la salle de restaurant du H aux Hortensias -DR
" Il a tout fait !" poursuit Maria STROHM, évoquant le parcours de son mari cuisinier à la Couronne à Baldenheim à l’époque du macaron Michelin, il a aussi appris le métier de boucher chez Kirn et la pâtisserie chez Gross, avant de reprendre la Dîme avec son père à Obernai. Toujours aux fournaux, le chef s’active dans ses différentes affaires au gré des besoins, en salle, en cuisine ou avec un pinceau à la main, il ne craint rien.

Quant à elle, la sœur de Bruno Cutrupi, nous l'avions déjà rencontrée au restaurant La Fontana à Ernoslheim sur Bruche. "J’y ai travaillé cinq années en salle", se souvient-elle en souriant. "J’y ai aussi rencontré mon mari, alors client du restaurant !"

Le Foie gras de canard maison truffé de pistaches et de noisettes, pâtes de fruits au coing ©JulienBinz
Le Foie gras de canard maison truffé de pistaches et de noisettes, pâtes de fruits au coing ©JulienBinz
Aux Hortensias, tout est "labellisé du cru". Les propriétaires Maria et Philippe STROHM ont différentes affaires aux alentours, bien enracinés dans le secteur. Le responsable de salle, Samir Tatic, est également un "local de l’étape" ayant passé 23 ans dans le giron de Daniel Irion, dont 10 années dans la réputée Halle aux Blés à Obernai. Arrivé en janvier 2012, il met tout en oeuvre pour développer les soirées et événements, une grande salle de plus de 250m2, se révèle idéale pour les mariages et grandes occasions. "La première année, nous en avons organisés une trentaine" se souvient Maria STROHM, "un véritable succès !"

Quant au chef, Michel Bilger arrivé depuis 3 années, il gère une carte des mets de la table H, ouverte 7/7 midi et soir. Citant son parcours, l’ancien apprenti du Cefppa à Illkirch a fait ses armes à la Cheneaudière, avec Roger Bouhassoun, au Parc à Obernai chez Marc Wucher, à l’Hostellerie des Châteaux chez Ernest Schaetzel et au Clos des délices chez Désiré Schaetzel.

Pavé d'omble chevalier, risotto aux cuisses de grenouilles, parmesan, sauce ail et persil ©JulienBinz
Pavé d'omble chevalier, risotto aux cuisses de grenouilles, parmesan, sauce ail et persil ©JulienBinz
Bien établi dans son périmètre géographique, au fait des producteurs et artisans du secteur, le chef du restaurant H peut se targuer de travailler avec des fournisseurs de proximité. La carte met en avant la ferme Koerckel, la Ferme du Ried, ou encore les Jardins d’Alice du Maraîcher du Torenberg, la viande d’Alsace en provenance de la boucherie Sobovia à Obernai.

"C’est d’abord une cuisine bourgeoise que je souhaite promouvoir" dit-il, une "cuisine qui a du goût" souligne-t-il indiquant certains plats à la carte, choisis pour la puissance de leurs saveurs marquées. "On sait ce qu’on mange, à la table du H, le goût des produits est identifiable et sublimé."

La pièce d’Epaule d’Agneau confite pendant 6 heures ©JulienBinz
La pièce d’Epaule d’Agneau confite pendant 6 heures ©JulienBinz
Le Foie gras de canard maison, truffé de pistaches et de noisettes est réalisé "comme un nougat" accompagné de ses pâtes de fruits au coing, -qui remplacent le sempiternel chutney- et son pain noir.

La Salade de magret de canard fumé est agrémentée de dés de Comté Copeaux de foie gras, il y a le Risotto aux gambas grillées, la Bisque de tourteaux, toast au carpaccio de Saint-Jacques ou encore les Noix de Saint-Jacques à la plancha, mousseline de panais Crème au Curcuma. Le terroir se décline avec le Presskopf traditionnel maison, au vinaigre de miel, une Choucroute d’Alsace cuisinée à la graisse d’oie, ou encore une Choucroute de poissons (Gambas, Saumon fumé, Bar).

L'Agneau est servi avec Purée à la brisure de truffe Mélanosporum ©JulienBinz
L'Agneau est servi avec Purée à la brisure de truffe Mélanosporum ©JulienBinz
Vint ensuite le Suprême de poulet de la ferme Koerckel, et sa farce aux marrons, le Médaillon de quasi de veau gratiné à la Tome du Ried et sa Crème de parmesan ou encore la magnifique pièce d’Epaule d’Agneau confite pendant 6 heures, qui arrive sur table pour deux personnes, prête à être découpée en salle. Servi avec de l’ail confit et sa purée à la brisure de truffe Mélanosporum, ce plat réjouit les papilles.

Bettelmann aux griottines caramélisées, glace vanille ©JulienBinz
Bettelmann aux griottines caramélisées, glace vanille ©JulienBinz
Il faut impérativement garder une place pour le dessert, sous peine de rater le "Retour en enfance" : Pana Cotta carambar, soupe au Nutella, Crème brûlée réglisse, mousse Tagada, ou le Moelleux maison au chocolat Guayaquil accompagné d'une glace cannelle ou encore la Transparence de Forêt Noire aux cerises au kirsch, les Profiteroles au grué de cacao, glace vanille et chocolat ou le Bettelmann aux griottines caramélisées, coulis d’églantines.

Enfin, tous les midis, les jours de semaine, Samir Tacir vous proposera la formule du jour (15€) avec le Buffet des entrées, 3 plats au choix et le buffet des desserts, revisitée chaque semaine sur un autre thème : Italie, Terroir, Espagne et Cuisine du monde. Un rapport qualité prix attractif, surtout l'été, où vous profiterez d'un déjeuner sur la terrasse, avec vue sur la piscine bleutée. Une pause évasion et gourmande dans votre journée.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz (sauf DR)



Les Hortensias
Hôtel-Restaurant***

19, rue du Dr Sultzer
67140 BARR
Tél : 03.88.58.56.00
www.hortensias-hotel.com
Menu du Terroir : 28,00€
Menu les Hortensias :38,00€

Rejoindre les Hortensias sur FaceBook




A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 65



VIDEO LES 10 ANS

Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires