SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
18/04/2019

Le nouveau Stammtisch by Yannick Germain

publireportagee


Dynamique et entreprenant, à l’image de son grand-père Wolfgang Sautter, Yannick Germain ouvre le 18 mai 2019, son nouveau Stammtisch au cœur de l’auberge au Bœuf à Sessenheim (67).

Avec son épouse Claudine, ils ont repris le flambeau de l’auberge familiale en 2005, innovant pour rester dans l’ère du temps, mais s’adossant avec respect à l’authentique histoire de l’auberge, qui puise ses racines dans la tradition de gite et de couverts.



Après avoir inauguré 4 Chambres et Suites de charme, Claudine et Yannick Germain ouvrent leur Stammtisch
Après avoir inauguré 4 Chambres et Suites de charme, Claudine et Yannick Germain ouvrent leur Stammtisch
"Quand j’étais enfant, avec mon frère, nous étions souvent au stammtisch du restaurant. C’était mon espace préféré dans la maison, nous y prenions nos repas en famille, j’y faisais mes devoirs, les amis et clients venaient s’y installer en toute convivialité. C’était la table du partage, de l’amitié ", se souvient le chef.
"Il y régnait toujours une ambiance incroyable, il y avait de la vie et de la gaité. Ce stammtisch me manquait. Cela faisait quelques années que j’y songeais et il a pris forme et légitimé dès le projet de création des Chambres et Suites de charme."

Le Stammtisch en chêne, prend vie chez Denis Spielmann
Le Stammtisch en chêne, prend vie chez Denis Spielmann
Ainsi l’auberge au bœuf, vient de retrouver pleinement ses fonctions historiques de gite et de couverts.

"J’aime cet esprit d’un retour aux sources. Avec Claudine, nous sommes passionnés par l’histoire de notre village, de Goethe et de Frédérique Brion, mais surtout nous cultivons également, avec respect, nos racines familiales. Maman était très émue en découvrant le Stammtisch", confie le chef. "J’ai su alors qu'il était réussi dans ses intentions, capable de transmettre de l’émotion.
"Yannick lui rappelle son père", précise Claudine Germain. "Yannick a les mêmes attitudes et mimiques que son grand-père Wolfgang Sautter".

"Avec ce nouveau stammtisch, je voulais retrouver cette ambiance et qui me réconforte dans mes souvenirs. Je voulais transmettre la tradition d'hospitalité alsacienne autour des recettes familiales."

Nouvelle identité visuelle pour la nouvelle carte du chef
Nouvelle identité visuelle pour la nouvelle carte du chef
Le Stammtisch pourra accueillir 16 personnes au maximum. Il prend naissance dans un nouvel espace, dont la construction se finalise, à proximité de la salle de restaurant, à peine séparé par une grande desserte et une cave à vins vitrée exposant 1500 bouteilles.

Le stammtisch, en tant que telle, est une œuvre d’Art, une pièce unique et sur-mesure dessinée par le chef et réalisée par Denis Spielmann, en bois de chêne (en référence au chêne de Goethe).

Il sera entourée de chaises hautes en métal, conceptualisées par Yannick Germain. "J’adore le métal, c’est un matériau très sensuel, malléable une fois chauffé, qui prend forme et vie dans un mouvement artistique intéressant. J’admire le travail de Denis Spielmann, qui donne vie aux objets qu’il façonne."

Ces mobiliers seront déposés sur un parquet en chêne brut, qui prolongera un accueil en béton ciré. Un salon, agrémenté de paravents circulaires avec banquettes intégrées, va offrir des alcôves cosy et intimistes. Un jeu de lumières va tamiser et installer une atmosphère chaleureuse, sublimée par l’éclat des objets en cuivre.

Pour l'ouverture du Stammtisch, ils ont fait appel au coutelier Thierry Stumpf et pour la vaisselle, les potiers de  Sessenheim entrent en scène
Pour l'ouverture du Stammtisch, ils ont fait appel au coutelier Thierry Stumpf et pour la vaisselle, les potiers de Sessenheim entrent en scène
Une carte spéciale sera créée pour le stammtisch. Composée de 2 entrées, 2 plats et 2 desserts, elle évoluera régulièrement au rythme des saisons et des envies du chef.

"Je vais revisiter des recettes familiales de mes grands-parents comme le baeckaoffe d’oie et de canard, des plats alsaciens un peu canailles; les fameuses cuisses de grenouille poêlées en persillade qui ont fait la renommée de notre auberge, une salade de pissenlits et son œuf poché, des asperges avec notre saumon fumé par nos soins, la cassolette d’escargots du Birkenwald, sans oublier les vols au vent de ris de veau et de morilles. Côté sucré, le chef se réjouit de servir la brioche en pain perdu maison avec son sorbet de Bibeleskass ou encore le strudel de rhubarbe poché au Riesling.

Au Stammtisch by Yannick Germain, l’Alsace fleure bon la tradition avec l’inspiration et le savoir-faire d’un chef distingué par tous les guides gastronomiques.
Une occasion d’aller découvrir ou redécouvrir l’univers de Claudine et Yannick Germain et de prolonger votre séjour dans l’une des Chambres et Suites de charme.

Par Sandrine Kauffer-Binz
Crédit photos ©Mike Weiss

Auberge au Bœuf
Yannick Germain

1 rue de l'Eglise - 67770 SESSENHEIM
Tél. (+33)3 88 86 97 14
www.auberge-au-boeuf.fr

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 63



ABONNEZ-VOUS

Nos partenaires

Newsletter

Facebook


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires