SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
25/11/2011

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !

Publi-reportage


Le 21 novembre 2011, accueillis par Sandrine Hugonot, la directrice du SOFITEL Strasbourg Grande Ile, Gilles Pudlowski et Maurice Rougemont sont venus présenter leur dernier ouvrage "Les Plus belles tables de France".

Dans un décor rétro-chic d'une belle époque, les grands classiques de la gastronomie française, smooking, plumes et ambiance jazzy ont donné le ton de l’élégance et du prestige à cet événement livresque et culinaire.

Jean-Georges Klein, Eric Guérin, Dirk Gieselman, Laurent Huguet, Philippe Bohrer, Elisabeth Lefebvre, Laurent Arbeit, Pascal Bastian, Eric Girardin, Pierre Weller, ou encore les deux chefs sofitéliens, Eric Barnerias et Stéphane Humbert, Cyrille Lohro et Pierre Hermé ont présenté des mets raffinés et sophistiqués.



Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
La Place Saint-Pierre Le Jeune a été le théâtre d’une soirée placée sous le thème des années folles, où dès leur arrivée, les invités ont été happés par l’ambiance de la soirée. Des voitures de collection ; une Buggati 1930 et une Mathis 1929 étaient stationnées devant l’Hôtel Sofitel, à quelques pas du tapis rouge, déroulé et bordé de fourreaux vermillons. Projecteurs et éclairages extérieurs portaient à leur paroxysme, le chic et le prestige de la soirée. Le ton était bel et bien donné.

Sandrine Hugonot, directrice de l’établissement, élue "Hôtesse de l’année" par Gilles Pudlowski en 2011, pour son accueil et sa capacité à "transformer un hôtel de chaîne en hôtel de charme" a organisé la soirée des "Plus Belles Tables de France" pour célébrer la haute gastronomie, l’art de recevoir, puisque "cette tradition de l’accueil est ancrée dans les valeurs de notre marque" annonce-t-elle sur les marches du grand escalier. "Nous souhaitions vous offrir" lance-t-elle à ses invités, "une parenthèse de luxe et de rêve dans l'ambiance d'une époque, représentative de l’élégance à la française."

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Gilles Pudlowski est un habitué des lieux, y présentant chaque année son dernier ouvrage publié, exaltant comme à son accoutumé, avec verve et envie, l’Alsace, sa gastronomie et ses talents.

Avec sa ritournelle : "Les Alsaciens sont assis sur un tas d’or et ne s’en rendent pas compte" l’auteur de la soirée a saisi l’instant pour évoquer sa sélection des tables françaises les plus remarquables, "celles qui font rêver".

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
On y retrouve bien évidemment des institutions, des maisons de tradition, des tables incontournables, qui représentent l’élite de la cuisine française, L’Art de vivre à la française, le savoir-faire et le service, sublimés par les photos de Maurice Rougemont.

À l'occasion de cet événementiel, et en partenariat avec Les maisons Escada, Mauboussin, Bernardaud et Pierre Hermé, le Sofitel Strasbourg Grande Ile s’était plongé dans cette belle époque des années folles et Charleston. Sandrine Hugonot, Louise Vincentz, Grégoire Kop, Gilles Nuss et les équipes de l'Hôtel ont mis tout en œuvre pour sublimer les "Plus belles tables de France" parmi lesquelles l’auberge de l’Ill, L’Arnsbourg et le Crocodile, ce soir-là représentées.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
En prélude, un premier défilé illuminé d’étoiles et de plumes, offrant la descente chorégraphiée de tous les chefs de la soirée, avec à leur bras, une personne de l’équipe du Sofitel, parée de rouge et de noir, de bandeaux à plumes, d'étoffes transparentes, ou de bas résilles, arborant d'élégantes robes avec perles et dentelle, ou Charleston, enjolivées d’un boa, d'un fume-cigarette, de strass et de paillettes, scintillant de mille éclats.

Les messieurs, en costumes queues de pie et nœud papillon, affichant quelques bretelles rétro-chic, boutonnières ou chapeaux Borsalino, ont transporté les invités dans une autre époque. La plus belle !

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
En défilé et sous les applaudissements, tous les chefs ont rejoint leur stand de dégustation. Pascal Bastian du Cheval Blanc à Lembach (1* Michelin), Pierre Weller de La Source des Sens à Morsbronn les Bains, Laurent Huguet du Relais de la Poste à la Wantzenau (1* Michelin), Jean-Georges Klein de l’Arnsbourg à Baerenthal (3* Michelin), Mathieu Guibert, second du Château les Crayères à Reims (1* Michelin), Philippe Bohrer du Crocodile à Strasbourg (1* Michelin) avec Ludovic Kientz, Laurent Arbeit, de l’Auberge St Laurent à Sierentz (1* Michelin), Elisabeth Lefebvre de La Cambuse à Strasbourg (1* Michelin), Colette Pétremant, Yannick Neubert et Emmanuel Kieselé représentant la manufacture de Macarons et Chocolats, Dirk Gieselmann, Chef de Cuisine de Marc Haeberlin à l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern (3* Michelin), Eric Girardin, La Casserole à Strasbourg (1* Michelin), Eric Guérin de la Mare aux Oiseaux à St-Joachim (1* Michelin), et pour le final les deux Chefs Sofitel Éric BARNERIAS, Chef Pâtissier au Sofitel le Scribe à Paris et Stéphane Humbert, Chef de Cuisine du restaurant le Goh Sofitel Strasbourg Grande Ile.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
"L’idée était de faire la connexion entre le thème "Des plus belles tables de France" et des Arts de la table, mis en scène avec de l'argenterie, de la belle vaisselle, des carafes Art déco, et des candélabres pour illuminer la soirée" explique Sandrine Hugonot, "avec en touche finale et florale les créations de Christiane Groll."

"Nous célébrions, avec la présence de Gilles Pudlowski et les prestigieux chefs de cuisine, l’art de recevoir, et pour nous la plus emblématique période qui illustre cet Art en France, est celle des années folles"

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Pas loin de 400 invités ont dégusté les amuse-bouches anoblis, les tapas gastronomiques aux truffes, caviar, foie gras et huîtres, imaginés par une somme d'étoiles et de compétences."Les chefs invités ont travaillé les grands classiques de la cuisine française" précise la directrice du Sofitel Grande Ile, "les pièces étaient détaillées et de toute beauté. Il y avait de la finesse et de l’élégance dans la présentation, à l’instar de ces coquilles d’oeufs dorées" souligne-t-elle. "Il y avait une réelle harmonie entre le livre de l’auteur, la mise à l’honneur de la gastronomie française, les mets proposés et le décor rétro-chic des années 1930."

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
" Blanquette de veau à l'ancienne revisitée" par Laurent Huguet chef du relais de la Poste à la Wantzenau, "Pot au feu gélifié avec crème raifort et Ravioles de cuisse de grenouille" d’Eric Girardin, chef de la Casserole à Strasbourg, "Poularde en 1/ 2 deuil en cromesquis sauce Champagne" réalisée par Mathieu Guibert, second de Philippe Mille Les Crayéres à Reims, ou encore la "Daube de bœuf revisitée en ravioles" de Pierre Weller de la Source des Sens à Morbronn.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Le foie gras est toujours à l'honneur lors de belles festivités, avec celui de l’auberge de l’Ill et du chef de Marc Haeberlin, Dirk Gieselmann, en passant par celui de Laurent Arbeit et son "Foie gras de canard poché au vin chaud caramélisé au pain d'épices, rivalisant de talent avec celui Pascal Bastian, servi en verrine sur un "Parmentier de queue de bœuf surmonté d'une émulsion de pomme de terre ratte et huile de noisette". Ou de manière plus originale, Eric Guérin, a suggéré un "Foie Gras végétal, poitrine de cochon confite et fumée, Petit gris et jus au lard paysan".

Éric BARNERIAS, Le Scribe à Paris et Stéphane Humbert, Le Goh à Strasbourg
Éric BARNERIAS, Le Scribe à Paris et Stéphane Humbert, Le Goh à Strasbourg
Le cocktail dînatoire proposait un "Tartare de Bœuf à l'huître, petits pois carotte à la Française, cappucino à la choucroute et une forêt noire revisitée" par le Crocodile à Strasbourg de Philippe Bohrer, dont Gilles Pudlowski a annoncé la sortie de son prochain ouvrage et Jean-Georges Klein a enchanté les convives avec "L'œuf Parfait Périgourdine" dans son écrin de coquilles dorées.

Élisabeth Lefebvre a flatté les Crevettes mayonnaises, Stéphane Humbert, chef du restaurant Le GOH, Sofitel Strasbourg Grande Ile, a idéalisé une Quiche lorraine destructurée, avec sa Pomme d'amour de foie gras et une Bouillabaisse à sa façon.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
On s’attardait quelques instants sur le stand de Cyrille Lohro, Meilleur Ouvrier de France fromager, de la Maison Lohro à Strasbourg, qui a offert à la dégustation une sélection d'un Mont d'Or à la cuillère, un munster tuile au cumin, ou encore ce vieux Roquefort, avant qu'il ne soit grand temps de songer aux dernières douceurs de la soirée confectionnées par Eric Barnerias, chef pâtissier du Scribe, qui transporte le thème avec ses Religieuses Josephine Baker, son Chapeau Cloche parfumé du pays du soleil levant sur sa tartelette chocolat fondante, Poire rôtie caramélisée au miel de sapin et son Sablé des côtes bretonnes et déclinaison de caramel au beurre salé.

Les chocolats et macarons de Pierre Hermé ont fait leur habituel succès.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Le tout arrosé d'une Poire Williams médaille d'or, d'une Framboise ou Crème de gingembre et Fraises des Bois, de chez Manou Massenez, tandis que la bière Perle, le Crémant Wolfberger ou le Champagne Collet ont fait pétiller la soirée !

Le point d’orgue fut le défilé dans l’esprit haute couture de la maison Escada, "qui nous fait l’honneur d’habiller une partie de nos ambassadrices, et d’associer ainsi la marque Sofitel au monde de la haute couture" a souligné Sandrine Hugonot. "L’esprit d’Escada se reflète dans des pièces travaillées et élégantes, mêlant à la fois cousu-main, savoir-faire et modernité. Ces valeurs de prestige sont le dénominateur commun d’un partenariat entre nos deux marques, qui vit ce soir, à travers cet évènement."

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Cinq mannequins ont présenté la collection hiver Escada 2012 avec un aperçu de la collection Croisière et en bouquet final, un lâcher de milliers de plumes rouges et blanches, avec une seule dorée à attrapper par les invités, pour gagner un sac Escada.

Le Sofitel célèbre les "Plus belles tables de France" à l'époque des années folles !
Au détour des ateliers de dégustation se découvrait le studio photos mis en scène par le photographe François Nussbaumer, qui a flashé et capté le temps d’une soirée "folle" et "revisitée", la légèreté des invités, l'émotion partagée en duo, en groupe et par amitié, pour coucher sur papier glacé le cliché d'une belle époque vécue le temps d'une soirée merveilleusement surannée, raffinée et de toute beauté !


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz et ©FrançoisNussbaumer



Voir l'album photos de la soirée

Sofitel Strasbourg Grande Ile
4 Place Saint-Pierre Le Jeune
67000 STRASBOURG
03.88.15.49.69
www.sofitel-strasbourg.com



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires