SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
07/02/2020

Le Gruber, un lieu d'histoire et de gastronomie alsacienne

publi-reportage


Avec cette façade d’un style Renaissance, classée au Patrimoine Culturel de la ville et donnant sur l’étroite et pittoresque rue du Maroquin, Le Gruber à Strasbourg (67) jouit d’un impressionnant profil médiéval avec ses colombages. Guillaume Riccardi, le directeur de l’établissement conte son histoire.



Véritable institution alsacienne, chargée d’Histoire, cette authentique bâtisse dont les fondations datent de 1520, hébergeait autrefois l’épiscopat strasbourgeois. Il y a environ 150 ans, Le Gruber vivait son « ère religieuse » avant de se transformer en une typique Winstub au nom de « Bureschenk ». Aujourd’hui, le Gruber est le temple de la restauration traditionnelle alsacienne !

Un lieu chargé d’histoires et de souvenirs

Dès l’entrée, le visiteur est en admiration, s’immergeant dans ses souvenirs. Guillaume Riccardi, le directeur de l’établissement, décrit son univers :


Le Gruber, un lieu d'histoire et de gastronomie alsacienne
« On fait un bond dans le temps, les anciens sont émus, ils plongent littéralement dans leurs souvenirs. Et moi, je retombe en enfance, je me vois installé, heureux, dans la cuisine de ma grand-mère. Tout y est, l’odeur de bois, le plancher qui craque, les poutres apparentes, l’ancienne cheminée, et tous ces objets anciens exposés, dispersés nonchalamment dans le restaurant. Mais plus qu’un restaurant, c’est un lieu de vie, ouvert en continu de 11h30 à 23h00, avec une véritable joie de vivre au sein de nos équipes, que nous partageons volontiers avec les clients. Joie, bonheur et convivialité règnent à la table du Gruber ».



Le Gruber, un lieu d'histoire et de gastronomie alsacienne
Véritable restaurant-musée, le Gruber expose par centaine des objets anciens dénichés et chinés au gré des brocantes. Affiches, objets publicitaires alsaciens, tableaux d’artistes locaux, bibelots, lithographies, colliers de vache, vieux berceaux, instruments de musique, luges en bois, ustensiles de cuisine (siphons, moulins à café, moules à kouglof et baeckeoffe, pichets), embellissent une scénographie bien orchestrée. Nappes en kelsch et chaises traditionnelles renforcent le côté Heimlich, conférant une atmosphère cosy. La salle du rez- de-chaussée est rehaussée par de belles poutres, mettant en exergue par un jeu de lumières tamisées, le grand escalier qui conduit à la mezzanine.

La bonne odeur de la tradition

Le fil conducteur de la maisonnée ? Cette belle odeur de tarte flambée, qui embaume les lieux, grimpant à la mezzanine, s’engouffrant dans les 5 salons privatisables. Celui nommé « Tomi Ungerer » expose les œuvres, dessins et lithographies de l’artiste. Le salon Barabli, doit son nom à Germain Muller, qui en avait fait son « Stammtisch» .
Ici le patrimoine culinaire régional est exacerbé. Déclinaison de tartes flambées, tartes à l’oignon, presskopf, baeckeoffe, généreuse choucroute aux trois poissons (plat le plus vendu), jarret braisé, kassler en croûte à la strasbourgeoise accompagné de sa salade de pommes de terre et son raifort doux, tourte vigneronne, poulet au Riesling, tout est fait maison », s’exclame Guillaume Riccardi.
Le Gruber est une adresse à découvrir ou à redécouvrir. Et dès les premiers rayons de soleil, une terrasse est prête à vous accueillir.

Par Sandrine Kauffer-Binz
Crédit photos ©Cookandshoot

Le Gruber

11 rue du Maroquin
67000 Strasbourg
03 88 32 23 11


Le Gruber, un lieu d'histoire et de gastronomie alsacienne


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 67



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires