SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
12/04/2019

Le Comptoir de la Vill'A à Illkirch : entre nature, culture et cuisine créative


Surplombant l’Ill, cerné d'eau et d’édifices témoins du passé industriel d'Illkirch (67), lové dans l’espace culturel de la Vill’A à Illkirch (67), le Comptoir éponyme s’affirme doucement comme un lieu de vie et de gastronomie.

Aux manettes depuis quelques mois, un binôme de trentenaires complices, Matthieu Frinault et Pierre Fressanges, concocte petits plats et pâtisseries maison pour le plus grand bonheur des illkirchois de tous horizons.



La large baie vitrée et la terrasse aux beaux jours permettent de profiter du cadre
La large baie vitrée et la terrasse aux beaux jours permettent de profiter du cadre
L’ancrage au sein de la maison des arts d’Illkirch, un cadre à la fois bucolique et minéral renvoyant à un passé pas si lointain mènent au Comptoir de la Vill’A à Illkirch une clientèle très éclectique.

Ceux exerçant une activité professionnelle dans les environs l’investissent au déjeuner, remplacés l’après-midi par les seniors et une clientèle familiale, notamment le mercredi. Puis, les premiers s’y donnent à nouveau rendez-vous pour les afterworks du jeudi et vendredi soir.

"Nous voulions un lieu ouvert et accessible à tous. Notre offre évolue donc au fil de la journée, entre les repas, les desserts et les planchettes de charcuterie, foie gras, fromage, voire huîtres en saison. Tout comme l’ambiance, qui se fait plus intimiste en soirée." expliquent Matthieu Frinault et Pierre Fressanges, les gérants du Comptoir.

Le binôme et son équipe : Pierre Fressanges (à g.) gère la salle tandis que Matthieu Frinault (2e depuis la droite) est aux fourneaux
Le binôme et son équipe : Pierre Fressanges (à g.) gère la salle tandis que Matthieu Frinault (2e depuis la droite) est aux fourneaux
Dans la continuité de ceux qui les ont précédés, les deux trentenaires jouent avec les saisons et les produits du marché pour composer leur carte. Complétée d’un menu de la semaine avec deux entrées et deux plats au choix (11 € le plat seul, 14€ avec le dessert), celle-ci se veut courte et évolutive.

La souplesse et la créativité sont les maîtres mots de Matthieu Frinault. "Les réalisations culinaires sont le fruit de mes envies, de ce qui me fait plaisir à un moment précis." A l’image de ce saumon fumé par ses bons soins dans le fumoir acquis pour l’occasion, associé à des pickles de légumes, la mâche de l’Îlot [de la Meinau] et une crème sarrasin, ou encore ce suprême de volaille farci aux champignons et légumes braisés, toujours du même Îlot.

Côté sucré, difficile de résister aux desserts et autres gourmandises qui s’exposent en vitrine ou sur le comptoir : tarte, différente chaque jour, verrine, cookies, madeleines…Le tout fait maison bien entendu. Nombre de petits, ou grands, gourmands ne se font pas prier pour venir y goûter après leur activité culturelle dans les locaux de la Vill’A.

Suprême de volaille et légumes de saison
Suprême de volaille et légumes de saison
Privilégier des produits de qualité locaux et responsables est un acte naturel pour Matthieu Frinault et Pierre Fressanges, surtout quand les acteurs de la démarche comptent parmi leurs relations privilégiées, parfois même parmi leurs amis. Ils racontent : "Nous connaissons très bien Geoffrey Andna, le maraîcher de l’Ilot de la Meinau, notre fournisseur attitré de légumes, fruits et jus, tout comme la famille Becker du moulin de Hurtigheim d’où provient exclusivement notre farine. La terrine de campagne sur la carte n’est autre que celle de Mon Oncle Malker de Munster, l’un de nos amis. Et, le torréfacteur Mokxa de la Krutenau, nous a aussi séduits avec le goût de son café qui évolue au fil des saisons et de la typicité des grains."

Côté vins, même philosophie : ceux d’Alsace sont issus du Domaine de Stéphane Wantz à Mittelbergheim, une maison bien connue de Pierre Fressanges et qu’ils apprécient pour sa conversion en bio et son histoire familiale sur plusieurs générations.

Le Cheese cake au butternut
Le Cheese cake au butternut
Si Matthieu Frinault s’est formé au métier de cuisinier dans sa Bretagne natale, c’est en Alsace qu’il fait ses armes depuis plus de 10 ans.
Du restaurant du Golf d’Illkirch jusqu’à La Hache à Strasbourg où il officie comme chef de cuisine, en passant par le Buerehiesel ou le Vino Strada, lieu de sa rencontre avec celui qui deviendra son complice dans l’aventure du Comptoir de la Vill’A, Pierre Fressanges.
Celui-ci, après un CAP Cuisine et Salle au CEFPPA d’Illkirch, avait d’abord posé ses valises à Lyon, du côté des fourneaux dans un premier temps, puis définitivement en salle. En 2012, retour en Alsace, au sein de Vino Strada, puis de Copains comme cochons, pour terminer avec l’Aeden Place en tant que manager adjoint jusqu’en mars 2018.

Donner vie ensemble à leur propre restaurant leur apparaissait comme une évidence depuis quelques années déjà. "Mais pour concrétiser ce rêve, nous devions gagner en maturité et en compétences. Avant d’officier dans notre propre établissement sur des postes de chefs de cuisine pour Matthieu et responsable de salle pour moi, passer par d’autres expériences formatrices s’avérait impératif." raconte Pierre Fressanges.

L’heure sonne quand l’information de la fermeture du Comptoir de la Vill’A leur parvient en décembre 2017.
Séduits par l’idée d’investir un tel cadre, entre ville et campagne, ciel et terre, jardins et eau, ils se portent candidats auprès de la Mairie d’Illkirch pour en devenir les gérants. "Pour la petite histoire, notre dossier devait être rendu le lendemain de la finale de la coupe du monde de football. Autant dire que nous en avons peu profité." se souvient le binôme avec malice.

Trois mois plus tard, c’est l’ouverture. Sans travaux ni investissement à réaliser, la prise de possession des lieux est immédiate et la petite salle d’une trentaine de couverts avec vue sur l’Ill accueille ses premiers clients dès le 12 novembre 2018.

De la gastronomie à la culture, il n’y a qu’un pas, vite franchi lorsqu’on est au cœur de celle-ci et que les artistes sont si proches. Car, parmi les projets de Matthieu Frinault et Pierre Fressanges, celui de mettre à l’honneur leurs partenaires via des clichés réalisés par le club de photographie d’Illkirch devrait relier encore davantage les deux mondes.

Par Isabelle Oche
Photos : Isabelle Oche


Le Comptoir de la Vill’A
La Vill'A Illkirch
Rue Krafft
67400 Illkirch-Graffenstaden
03 68 00 33 28
www.lavill-a.com/le-comptoir

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 63



ABONNEZ-VOUS

Nos partenaires

Newsletter

Facebook


Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires