SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
24/10/2020

Le Bas-Rhin en couvre-feu - fermeture à 21h


Jeudi 22 octobre 2020, Le premier Ministre Jean Castex annonce le couvre-feu dans 38 nouveaux départements et en Polynésie. Ce couvre-feu prend effet dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24 octobre.




Le Bas-Rhin en couvre-feu - fermeture à 21h
LA LISTE DES 30 NOUVEAUX DEPARTEMENTS


Alpes-Maritimes ; Ardèche ; Ardennes ; Ariège ; Aube ; Aveyron ; Bas-Rhin ; Calvados ;Corse du Sud ; Côte d’Or ; Drôme ; Gard ; Haute-Corse ; Haute-Loire ; Haute-Savoie ; Haute-Vienne ; Hautes-Alpes ; Hautes-Pyrénées ; Ille et Vilaine ; Indre-et-Loire ; Jura ; Loiret ; Lozère ; Maine-et-Loire ; Marne ; Meurthe-et-Moselle ; Oise ; Pas-de-Calais ; Puy-de-Dôme ; Pyrénées-Atlantiques ; Pyrénées-Orientales ; Saône-et-Loire ; Savoie ; Tarn ; Tarn-et-Garonne ; Var ; Vaucluse.

Huit grandes métropoles, celles d’Aix-Marseille, Lille, Lyon, Grenoble, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse étaient déjà concernées par ces mesures de couvre-feu en plus de l’ensemble de la région Ile de France, Paris compris.

Un coup dur pour le département, dont le Maire de Strasbourg, venait d'annoncer que l'édition 2020 du marché de Noël se tiendra sans chalets en raison de la crise sanitaire. Les 300 chalets qui servaient vins chauds, chocolats et autres friandises de Noel ne seront pas installés. Le Sapin de Noel sera mis en place le 2 novembre place Kleber, et des animations de rue devraient être maintenues.

Ce couvre-feu s'apparente à un confinement partiel. Bars, restaurants, hôtels et restaurants d'hôtels seront plus rapidement opérationnels. Pour certains, c'est le retour de la vente à emporter, du click and collect et de la livraison à domicile qui va reprendre de plus belle. Restaurant le jour, polyvalent le soir pour générer tout de même un chiffre d'affaires qui s'ampute considérablement avec une fermeture à 21h.

Ceux qui pourraient tirer leurs épingles du jeu ce sont les restaurants d'hôtels, où les clients, ayant réservé une chambre, pourront prolonger leur repas, pourvu qu'ils restent sur place.


Nouvelle organisation dans le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin les restaurants s'organisent pris une seconde fois au dépourvu "Je ne comprends pas tout. Pourquoi ne nous ont-ils pas laissés faire notre service de samedi soir pour écouler nos stocks ? " s'indignent Béatrice et Yves Kieffer du Kasbur. "Ça change quoi ? Aucune leçon ne semble avoir été tirée du premier confinement".

"Je trouve ca nul", mentionne Christophe Fischer à la S'Musauer Stuebel à Strasbourg "Ils auraient pu laisser un heure de plus ca n'aurait pas changé pas grand chose et nos clients auraient pu diner tranquillement. Nous allons recommencer les plats à emporter", rajoute Marco Heimlich,", car le couvre-feu va durer 6 semaines au mini.

"Le pressoir de Bacchus est contraint de fermer ses portes à 21 h... dès ce samedi", regrette la famille Grucker. "Néanmoins tout n’est pas perdu ! le service de 12 h comme d’habitude et pour le soir nous vous accueillons à partir de 18 h pour que vous puissiez profiter et savourer nos plats avec tout le protocole sanitaire imposé."

Nombreux restaurateurs ouvrent à 18h et organisent leurs horaires de services pour accueillir les clients pour diner, allégeant parfois leur carte réduisant le menu dégustation et annexant un service à emporter et en livraison.

"On va se battre ... mais plus que jamais on a besoin de votre soutien", lance Fanny Fuchs sur les réseaux sociaux.? A partir de samedi 24 octobre, le restaurant Il Girasole à Strasbourg sera ouvert de 12h à 15h et de 18h à 21h. Toute notre carte sera également sur Deliveroo et à emporter sur notre site"


la salle de restaurant de la Cheneaudière
la salle de restaurant de la Cheneaudière
"Notre département est actuellement en couvre-feu de 21h à 6h" précise La Cheneaudière, "mais les horaires d’ouverture du restaurant restent INCHANGÉS car la préfecture nous autorise à continuer de servir nos clients qui dorment à l’hôtel au delà du couvre-feu.

"Chers clients, nous ne baissons pas les bras! annonce Maxime Muller aux Haras, Pour faire face aux nouvelles mesures, nous adaptons nos horaires d’ouverture. Nous restons pour le moment ouverts tous les jours au déjeuner de 12h à 14h (fermeture cuisine 13h45). Pour le dîner, nous ouvrirons de 18h à 20h45 (fermeture de la cuisine à 20h30) et possibilité d’emporter vos desserts"


Dans les départements sous couvre-feu

Les Français sont vivement encouragés à ne pas se réunir à plus de 6 personnes dans la sphère privée, tout comme au restaurant, dans la rue et les lieux public.

Les restaurants pourront réaliser la vente à emporter et livraison à domicile.

Dans les départements sous couvre-feu, il y a aura des attestations dérogatoires pour les déplacements après 21h en « urgences sanitaires ». « Il n’y aura pas une interdiction de circuler mais une « stricte limitation aux bonnes raisons », précise le président de la république. L’attestation sera valable 1 heure. Pour les raisons professionnelles, « il faudra une attestation et un justificatif de son entreprise, ou une carte professionnelle (infirmières libérales ou journalistes) ».

« Des contrôles et des amendes de 135 euros, 1500 euros en cas de récidive », ont en revanche été annoncées. « On va verbaliser de manière proportionnée. Que chacun soit conscient des risques et de l’enjeu […]. Il ne s’agit pas d’infantiliser mais de responsabiliser ». Les déplacements interrégions pendant les vacances scolaires ne sont pas interdits. Le gouvernement recommande vivement de télécharger la nouvelle application : « Tous Anti-Covid » qui « contiendra des informations sur la circulation du virus et les points pour se faire tester ».

Tous les restaurants de France appliqueront le protocole sanitaire renforcé qui prévoit

– le port du masque obligatoire pour les clients assis à table quand il attend les plats,
– le masque doit obligatoirement couvrir le nez, la bouche et le menton.
– le gel hydroalcoolique à l’entrée et à disposition sur les tables,
– 1 mètre de distance entre les chaises,
– la limitation des tables à 6 convives (enfants compris),
– paiement à table,
– la traçabilité sera renforcée par la tenue d’un « cahier de contacts » (nom, numéro de tel et mail). Ils seront prévenus par l’assurance maladie en cas d’un cas covid dans l’établissement.
– Le restaurateur devra afficher sa jauge à l’extérieur, indiquant sa capacité total d’accueil, afin de faciliter d’éventuels contrôles.

Quelques précisions sur les bars-restaurants et hôtels de restaurants

Les bars avec Licence III et IV sont interdits au public et fermés complètement pour 6 semaines.
Si le bar à une activité annexe (jeu, tabac, presse) il peut maintenir le commerce de ces activités. Si il proposait une "vraie" partie restauration, avec service de repas complet (Une bretzel ou une planchette simple n'est pas un repas), il peut recevoir du public jusqu'à 21 heures.

Les restaurants-brasseries qui ouvrent en continue ne peuvent pas servir de bière ou café l'après-midi sans repas.
Les restaurants d'hôtels peuvent accueillir des clients extérieurs qui devront être de retour à leur domicile à 21H. Leur clients ayant réservé une chambre peuvent arriver après 21h sur justificatif d'une réservation confirmée. Ils pourront prolonger leur repas à l'hôtel après 21h si le service est proposé.

Les mesures d’aides seront renforcées

Le chômage partiel (à 100%) va être réactivé pour tous les secteurs touchés, dont la restauration et l’hôtellerie.

Les PGE « Prêts garantis par l’Etat », qui étaient disponibles jusqu’au 31 décembre 2020, seront désormais accessibles jusqu’au 30 juin 2021.

Le Fonds de solidarité élargi et simplifié: Toutes les entreprises de moins de 50 salariés, installées en zones de couvre-feu et ayant perdu 50 % de chiffre d’affaires, peuvent bénéficier d’une aide de 1500 euros
Possibilité de report de 3 mois du paiement des taxes foncières pour les entreprises touchées par les nouvelles mesures sanitaires

Report du paiement de la cotisation foncière des entreprises (CFE) au 15 décembre 2020 pour les sociétés des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme et de l’événementiel.

Etalement du paiement des impôts sur 3 ans, dont peuvent bénéficier les (TPE) et les (PME) particulièrement touchées par les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Toutes les informations sont disponibles sur impots.gouv.fr

Mais c'est insuffisant, L’UMIH lance une plateforme de contentieux pour agir contre les assurances

Suite aux récentes annonces, la profession, se sentant incomprise, est en rupture de confiance « qualifiant ces mesures de punitives ».

L’UMIH et BFPL Avocats ont créé une plateforme de contentieux pour agir contre les assurances et obtenir les pertes d’exploitations. C’est une « action collective », c’est-à-dire la réunion d’actions individuelles dirigées à l’encontre d’un même assureur sur la base d’une police identique afin de faire valoir vos droits conjointement. La collecte préalable des documents et informations doit être rigoureuse et standardisée, raison pour laquelle nous avons mis en place ce portail sécurisé. Les honoraires sont à partir de 480€ + 7% des montants obtenus.
Plus d’infos ici https://www.umih-contentieuxassurances.fr



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 76



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires