SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
21/06/2020

La Wassmatt; " une cabane canadienne au fond des bois" par Daniel Zenner


" La Wassmatt, petite ferme d’estive, est nichée dans le creux d’un vallon verdoyant, abreuvé par les nombreuses sources qui descendent du massif du Petit Ballon. Le lieu a su conserver son authenticité. La nouvelle salle, tout en bois clair, possède le charme d’une cabane canadienne au fond des bois... Le soir, elle est éclairée à la bougie, ce qui renforce le caractère chaud et intimiste de ce repaire de gourmands."

Daniel Zenner vient de publier le nouveau guide des Fermes-Auberges de Haute-Alsace, dans lequel on retrouve la Wassmatt. Suivez le guide et faites connaissance des lieux et de la famille.



La Wassmatt ©Sandrine Kauffer-Binz
La Wassmatt ©Sandrine Kauffer-Binz

David, Gabiel, Sandra, et Sarah ©Lea Zenner
David, Gabiel, Sandra, et Sarah ©Lea Zenner
La sixième génération de la famille Resch est à l’oeuvre à la Wassmatt, avec l’arrivée de David.

Fier de son CAP de boucher-charcutier, il transforme les cochons en pâtés, terrines, saucissons, presskopf, viandes fumées et douces salaisons. Les veaux et carcasses bovines issus de leur élevage sont apprêtés pour le plus grand bonheur des fins gourmets.

Gaby est apprécié pour sa jovialité et sa bonne humeur contagieuse ©Sandrine Kauffer-Binz
Gaby est apprécié pour sa jovialité et sa bonne humeur contagieuse ©Sandrine Kauffer-Binz
Vous trouverez probablement Gabriel, son papa, à l’accueil et au service, car Gaby est apprécié par les clients pour sa jovialité et sa bonne humeur contagieuse. Le soir, il adore aller se cacher dans l’étable, au calme, pour traire ses vingt cinq vaches de race Vosgienne.

Dès qu’il en a le temps, il monte sur son tracteur pour faner par beau temps, déplacer veaux et génisses de pâture, défricher les genêts, entretenir les captages et les clôtures. À la belle saison, Gabriel transforme le lait en fromage. En hiver, dans leur ferme de Wasserbourg, le précieux liquide blanc est vendu à la laiterie. Sarah, la soeur de David vient donner un coup de main les fins de semaine, secondée par Fanny, leur nièce. Toutes et tous sont polyvalents, car à la Wassmatt, à la belle saison, l’ouvrage ne manque guère !

La salle chaleureuse de la Wassmatt ©Sandrine Kauffer-Binz
La salle chaleureuse de la Wassmatt ©Sandrine Kauffer-Binz
Côté auberge, profitez de la cuisine faite maison. La tourte est préparée de façon traditionnelle, comme elle doit être réalisée dans la vallée de Munster : avec du porc non mariné, du pain, du lait, des oeufs, des herbes et des épices. Pâte brisée en dessous, feuilletée au dessus. Cuite comme il faut, voilà une oeuvre d’art. Tentez la copieuse et fraîche assiette fermière : salade, presskopf, mignon de porc et magret de canard séché, jambon cru et dés de fromage frais salés et marinés à la façon d’une féta ! Les roïgabrageldi fleurent bon le vrai beurre, un peu l’oignon et le vin blanc.

Les roïgabrageldi à la Wassmatt
Les roïgabrageldi à la Wassmatt
Quelques fins lardons viennent compléter ce plat de pommes de terre, écrasées au pilon de bois, juste avant le service. À la Wassmatt, on ne plaisante pas avec la tradition des bons produits : la soupe du jour est aux légumes frais, les charcuteries sont réalisées maison, ainsi que les lawerknepfla et les nouilles.

Les viandes bovines sont proposées en fleischnaka ou mises en pot au feu ; les rôtis juteux sont prélevés dans une génisse ; les escalopes ou côtes, dans un tendre veau de lait. Les plats de légumes sont de saison et les mahlknepfla pochés quotidiennement. Les fromages de la ferme sont présentés en raclette avec le bargkass, le munster fondu épouse les pommes de terre, les tomes sont parfumées au fenugrec, cumin, ail des ours ou laissées nature.

Côté dessert, le siesskass est comme on l’aime, moelleux, bien crémé, sucré et kirsché ! Les tartes fraîches sont de saison et garnies avec les fruits du verger. La poêlée de quetsches rôties et glace au yaourt, surmontée de spéculos vaut le plaisir de l’instant sucré.

Par Daniel Zenner

COMMANDER LE GUIDE EN CLIQUANT ICI

Ferme-auberge WassmattFamille Gabriel RESCH
68230 Wasserbourg

Tél : 03 89 77 25 55
www.ferme-auberge-wassmatt.com
Fermée les mois de décembre à février Belle terrasse d’été

S’Y RENDRE
Altitude : 850 m

Accès en voiture :
De Wasserbourg, monter la route goudronnée sur 4 km, en direction du Ried et du Petit Ballon. Dans une boucle, la ferme-auberge est bien indiquée. Continuer 200 mètres sur un chemin carrossable, ou laisser votre voiture à l'entrée de ce chemin.
Randonnées :
Petit Ballon (1h15)
Col du Boelensgrab (1h) Wasserbourg (1h30)



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires