SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
01/10/2010

L’atelier du peintre, plus qu’un restaurant; une galerie !

Publi-reportage


Le 12 mars 2009, Caroline Cordier et Loïc Lefebvre ouvraient le restaurant gastronomique Lʼatelier du peintre, à Colmar, 1 rue Martin Schongauer, face à la maison du célèbre peintre Martin Schongauer (1450-1491). Mais leur atelier est aussi une galerie artistique, qui présente des œuvres exposées, sans cesse renouvelées.



Caroline Cordier exposant les toiles de son père, photographiée par Nicolas Cordier
Caroline Cordier exposant les toiles de son père, photographiée par Nicolas Cordier
Cette maison authentique du 15e siècle, située dans le cœur historique de la ville de Colmar, " a appartenu, selon les archives au célèbre peintre Martin Schongauer " nous informe Caroline Cordier. " Le nom du restaurant devenait alors une évidence. Il a été renforcé par deux autres éléments : mon frère est photographe et mon père peintre. Il est notamment l’auteur de la reproduction de Francisco de Goya, "La Marquise de la Solana". Mon père avait inauguré le restaurant avec son exposition de reproduction de portraits, notamment des artistes qu’il admire : Goya, Suttermann ou Rubens.

L’atelier du peintre, plus qu’un restaurant; une galerie !
Mais, enfin et surtout le nom, "l’atelier du peintre" est un beau clin d’œil aux chefs de cuisine, qui sont d'incommensurables artistes ! Ils pensent, imaginent des associations de couleurs, de saveurs, de textures. Ils créent, structurent, construisent, assemblent, déforment, produisent. Ils jaugent, goûtent, transforment, jugent, approuvent ou non leur création, toujours en quête d'une perfection. Subjective.
Le gourmet admire, ressent, partage ses émotions et déguste cette œuvre éphémère. D’ailleurs ne parle-t-on pas d’art culinaire ?

La maison du peintre Martin Schongauer a une histoire. Elle est, d’ores et déjà, chargée d’Art; quel qu'il soit !

La collection - entomo - de WIA, avec l’essaim et  les insectes épinglés
La collection - entomo - de WIA, avec l’essaim et les insectes épinglés
Plus qu’un restaurant, L’atelier du peintre est aussi une galerie.

" Je prête mes murs gracieusement, sans commission sur les ventes, aux artistes qui exposent leur collection", nous explique Caroline Cordier, en nous présentant les nouvelles œuvres sublimées dans le cadre du restaurant gastronomique. "Le principe est simple, l’artiste me présente son book et nous choisissons ensemble les pièces de l’exposition."

WIA et P. Cuvelier exposent cote à cote, insectes et jardin flottant s’entendent.
WIA et P. Cuvelier exposent cote à cote, insectes et jardin flottant s’entendent.
Une envolée d'insectes s'est posée sur les murs verdoyants et floral du restaurant, confondant le papier peint avec la nature.

Caroline Cordier a eu un véritable coup de cœur pour la créatrice Agnès Widlocher, qui épingle les murs de l’atelier du peintre de petits insectes noirs.
Une collection entomologique, joyeuse et contemporaine, qui se compose de cartes postales, d’objets de décoration, comme "les épinglés" et des sérigraphies numérotées, représentées par l’essaim.

" C’est une jeune artiste diplômée des beaux-arts qui vient d’exposer à Beaubourg à Paris du 5 août au 12 septembre 2010. Elle vient de se lancer et je la soutiens. Ses créations sont pour le moins très originales et j’adhère à son art, surtout à l’Essaim." révèle Caroline avec entrain. " C’est fascinant de réaliser qu’elle a minutieusement dessiné des insectes, qu’elle découpe au laser", nous explique la restauratrice, admirative de la minutie de l’exécution, puisque l’essaim globalise 74 insectes.
(Edition limitée: 100 exemplaires, vendu 300 €)

Les acryliques sur toile de Pascale Cuvelier : Histoire d’eau et  -Gonflés à blocs-
Les acryliques sur toile de Pascale Cuvelier : Histoire d’eau et -Gonflés à blocs-
La seconde artiste est Pascale Cuvelier, qui dévoile ses tableaux sur le thème des jardins d’eau, suspendus à proximité de la "collection entomo", dans la salle " verte" et qui diffuse une ambiance fraîche et aquatique dans la seconde salle avec les acryliques sur toile :" Le pile et le face", "Histoire d’eau", "Gonflés à bloc " ou "Double face " transportent votre imaginaire.

" Pascale Cuvelier est une artiste assez dynamique " nous raconte Caroline, "elle expose régulièrement dans des restaurants, des galeries et bientôt au Grand Palais à Paris au mois de novembre. C’est une belle consécration… " s’exclame-t-elle.

Toile Double face  en diptyque, vendu à 400 € semble très apprécié des clients
Toile Double face en diptyque, vendu à 400 € semble très apprécié des clients
Transformer la salle de restaurant en galerie est un pari réussi.

Les clients sont ravis de redécouvrir les lieux à l’infini, avec subjectivité. Ce supplément d’art renouvelle l’ambiance et l’atmosphère de la salle, avec pour seule continuité, la créativité de l’artiste Loïc Lefebvre, déclinée au sein du menu Goya (3 plats à 37 €) et du menu Galerie (5 plats à 55 €).

Réservez votre table pour admirer cette exposition éphémère, car dès la mi-octobre, Caroline Cordier a déjà choisi une nouvelle exposition de photos.

Consulter l’album photo dédié à L’atelier du peintre

L'Atelier du peintre
1 rue Schongauer
68000 Colmar
Tél. : 03 89 29 51 57
Email : info@atelier-peintre.fr
www.atelier-peintre.fr

www.pascalecuvelier.com
www.wia-insectes.com

RELIRE

L'Atelier du peintre, une carte en vue

Dîner à l'Atelier du Peintre à Colmar by Chantal Descazeaux



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires