SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
30/08/2011

L’articho, le bar à tartines chic à Haguenau


Le 4 juillet 2007, la rue du général Clémenceau à Haguenau (67) a été bouleversée par l’ouverture du restaurant-concept " l’Articho", face au Théâtre de la ville.
Un bar à tartines, crée par Sophie et Nicolas Baillieul, qui "anoblit le pain tout en démocratisant la gastronomie".
Pari tenu, pari gagné, le concept est un succès, qui se décline avec pertinence en sandwicherie-traiteur (O petit pois) sous une forme de franchise-partenaire innovante.



Sophie et Nicolas Baillieul ont crée en 2007 l'Articho à Haguenau. DR
Sophie et Nicolas Baillieul ont crée en 2007 l'Articho à Haguenau. DR
Nicolas Baillieul franchit le seuil de "l’Articho", sa dégaine de biker, qui vient de garer sa Harley, lui colle à la peau. Il troque son blouson de cuir clouté pour enfiler, avec nonchalance, la veste du cuisinier immaculée et sa toque de chef d’entreprise.
Mais ne vous fiez pas aux apparences. Nicolas enraye les idées à foison, débraille son sens des affaires avec ses nouveaux partenaires et monte en puissance avec son concept tendance.

L’anti-look est saisissant et Nicolas s’en amuse sûrement, retroussant ses manches pour exhiber ses tatouages. Le show continue, bientôt relayé par son équipe, qui officie dans une cuisine ouverte, offrant un spectacle culinaire à une clientèle, essentiellement féminine, assise confortablement au comptoir.

Nicolas Baillieul aux commandes de "l'Articho Développement"
Nicolas Baillieul aux commandes de "l'Articho Développement"
Cet Alsacien, natif de Wissembourg, y a d’ailleurs fait ses armes dans une pâtisserie, puis à l’Hotel Muller à Niederbronn-les-Bains avant de passer 6 années au Rosalp (2* Michelin) à Verbier en Suisse, puis comme chef de cuisine à Montpellier.
Retour en Alsace avec une envie folle d’entreprendre chez ce jeune quadra droit dans ses bottes, le sourire franc, ponctuant ses phrases par un rire détendu.
Ici, règnent bonne ambiance et convivialité, insufflées comme une marque de fabrique par la personnalité du patron.
6 personnes s’activent sur des services qui boostent jusqu’à 70 couverts en salle, s’additionnant à une capacité de 60 en terrasse, bien située face au théâtre, permettant d'admirer sa belle façade à "l'italienne", fraichement rénovée.

Tartine Périgourdine avec fruits flambés au Calvados, Jambon Sérano, et carpaccio de foie gras de canard
Tartine Périgourdine avec fruits flambés au Calvados, Jambon Sérano, et carpaccio de foie gras de canard
L’idée conceptuelle du duo Baillieul est simple : "Il s’agit de démocratiser la gastronomie sur un produit de base, le pain en l'occurrence, que nous anoblissons en quelques sorte" explique Nicolas Baillieul. "A l’Articho, nous proposons une cuisine à des prix accessibles de 7€ à 17€. La tartine devient l’assiette et nous la garnissons de foie gras, saumon fumé, copeaux de Parmesan, queue de gambas, noix de Saint-jacques, ou encore de magret de canard fumé."
Sa préférée est sans conteste la Périgourdine "qui incarne tout ce qu’il aime" sublimant sur un pain de campagne des pommes flambées au Calvados, jambon Sérano et carpaccio de Foie gras de canard.

L'Articho, ambiance pop' aux couleurs rafraichissantes
L'Articho, ambiance pop' aux couleurs rafraichissantes
"Au début quand j’ai ouvert, on m’a pris pour un fou sur Haguenau" se souvient le patron, poursuivant la démonstration de son concept "J’ai fait réaliser un moule sur mesure et j’ai établi un cahier des charges pour créer un pain qui se tranche avec précision en tartine standardisée, avec de la mie serrée, savoureuse et neutre" précise-t-il, retournant une tranche entre ses mains et en annonçant la boulangerie Duwek à Haguenau comme "fournisseur officiel".

Sur 120m2, mis en scène avec des couleurs chatoyantes, ce restaurant à thème donne un coup de fouet pop’ plein de gaîté à la restauration haguenauvienne, respirant la joie de vivre, fraîcheur et vivacité avec ses coloris orange, ou vert aubergine.

Pain tranché sur mesure, tartine "L'Articho", pain perdu et glace canelle et profiteroles. DR
Pain tranché sur mesure, tartine "L'Articho", pain perdu et glace canelle et profiteroles. DR
Une cinquantaine de recettes de tartines "chics" et bistronomiques ont déjà été crées depuis l’ouverture, se succédant au gré des saisons et selon arrivage de bons produits. Ce jour-là, de belles girolles débarquent sans crier gare, elles finiront sur les tartines, en salades ou garnissant différents plats chauds de la carte.

En entrée, des soupes, carpaccio, du foie gras, des escargots, des saldade composées, ou encore une sélection de charcuterie sur ardoise viennent compléter l'offre des tartines. A cela s'ajoutent une déclinaison de hamburgers et quelques plats chauds pour les inconditionnels; des Saint-Jacques au cognac, Pennes, tournedos ou onglets de boeuf, omelettes ou en dessert on réitère les classiques toujours plébiscités; moelleux au chocolat, profiteroles, crème brulée, fondue au chocolat avec fruits de saison, mais ce serait pêcher que de ne pas aller jusqu'au bout du concept, avec la tartine sucrée nutella-banane ou l'éternel pain perdu et sa glace cannelle.

La terrasse de l'Articho offre une vue imprenable sur le Théâtre du 19ème siècle.
La terrasse de l'Articho offre une vue imprenable sur le Théâtre du 19ème siècle.
Une seconde adresse "L'Articho" a ouvert à Strasbourg, l’été dernier, rue du Fossé-des-Tanneurs. Mais la franchise (L'Articho/O petit pois) déjà présente à Schirmeck, Metz, Saint-Étienne, Chambéry va bientôt s'implanter à Toulouse, Lille et Paris.

A suivre.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz (sauf DR)


Voir l'album photos de l'Articho

L’Articho
14 rue Georges Clemenceu
67500 Haguenau
03 88 738 919
larticho.com
fermeture dimanche et lundi
Ticket moyen 21€ boisson comprise

Une équipe de choc : Frédéric, Pierre et Cyril " dit Padawan"
Une équipe de choc : Frédéric, Pierre et Cyril " dit Padawan"


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires