SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
05/08/2012

Kientzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil


Le samedi 23 juin dernier, le château de Kientzheim, près de Kaysersberg, sur la route des vins d’Alsace, haut lieu vinique de la confrérie Saint Etienne, a été le théâtre de nouvelles intronisations et passages de grades lors de son second chapitre de l’année, celui placé sous l’astre du soleil.

Toute la soirée se sont succédées des dégustations commentées, des épreuves viniques, des intronisations, des serments de fidélité, et des bans chantés ont ponctuée rituellement la soirée, qui s’est terminée dans la salle Schwendi, par un joli banquet signé par Hubert Maetz, le chef de la galaxie étoilée alsacienne.



Kientzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil
En quelques mots, la confrérie Saint-Etienne est la plus anciennne et prestigieuse confrérie vinique de France, apparue au 16ème siècle à Ammerschwihr, avec pour vocation de se réunir le lendemain de Noël (jour de la St Etienne), pour festoyer autour des vins d’Alsace et primer les meilleurs d’entre eux, sigillés "Confrérie Saint-Etienne".

Réorganisée après la seconde guerre en 1947, c’est seulement en 1977, qu’elle fera l’acquisition du château de Kintzheim, qui a accueilli, le 23 juin dernier en fin d’après-midi, vers 17h, dans la cour jardinée du château plus d’une cinquantaine de confrères et consoeurs, candidats au passage d’un grade et souhaitant participer aux épreuves viniques, c’est-à-dire, la reconnaissance de cépages alsaciens, de régions viticoles ou de millésimes par exemple.


Les chapitres de la confrérie Saint-Etienne symbolisent le rendez-vous traditionnel pour introniser de nouveaux Apprentis (ruban bleu) ou de permettre le passage au grade supérieur de Compagnons (ruban rouge) ou de Maitre (ruban vert).

Certaines personnalités peuvent se voir décerner les distinctions d’Oenophile (ruban violet- à l’instar du signataire de cet article ou Confrère d’Honneur (rouge et vert), tandis que les Confrères Vignerons, issus des trois familles de producteurs, briguent le ruban or et rouge, et les professionnels de la gastronomie obtiennent celui de Sénéchal (blanc et or).

Kientzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil
Les épreuves terminées, telle une procession bien ordonnée, les membres de la confrérie entrent solennellement dans la salle du caveau du Château. Deux heures sont ensuite consacrées à la dégustation enthousiaste des vins, faisant l’apologie des cépages alsaciens, par le biais de commentaires poétiques des membres du Grands Conseils, tels des tribuns du vins, qui ont rivalisé de talents oratoires, louangeurs et adulateurs du breuvage de Bacchus, faisant de sa consommation tout un art.



Kientzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil
Entre chaque cépage présenté, des confrères ont été gratifiés d'une écharpe colorée avec son tonneau boisé. Ayant passé les épreuves viniques avec succès, une trentaine de Consœurs et Confrères "Apprenti" ont été intronisés à ce premier grade de la Confrérie, 15 autres ont accédé au ruban rouge des Consœurs et Confrères "Compagnon" et une quinzaine également à celui de Consœurs et Confrères "Maître".

Le Grand Maitre Armand Baur a salué la présence des délégations internationales en provenance du Canada, du Japon, du Texas, de Russie, du Danemark, venues participer aux épreuves pour accéder au grade supérieur au sein de la confrérie à Kientzheim.

Armand Baur a ensuite élevé au grade de Consœur et Confrère Œnophile quatre personnalités, qui participent à la valorisation des vins d'Alsace et apportent leur contribution, chacun à leur façon, à sa promotion.

Ainsi, Jacky Varela, le Normand, travaillant pour l'entreprise Renault a toute sa vie pris le parti de défendre et faire connaitre les vins d'Alsace. Une démarche et un engagement qui ont été salué par Le Grand Conseil. La seconde Carmen Maria Moniz Rodriguez van de Rest, déjà par ailleurs élevée au grade de Consoeur Maitre a été surprise de recevoir cette distinction. Polyglotte, parlant couramment six langues, elle ne manque pas de verbages pour louer les vins d'Alsace. La troisième, Sandrine Kauffer (ndlr : la rédactrice de votre journal gastronomique www.julienbinz.com ) s'est vue honorée d'être sollicitée pour rejoindre la confrérie saint-Etienne. Le dernier Œnophile, Igor Kapyrin est représentant permanent de la Russie au Conseil de l’Europe a été vivement recommandé par Seppi Landmann.

Après une dégustation commentée d'un cépage alsacien, devant la confrérie, et avoir "subi l'épreuve du petit tonneau", ils ont, à l'instar de tous les promus de la soirée, juré fidélité aux vins d’Alsace.

Comme tous les chapitres, celui du soleil a été conclu par le héraut de la soirée, Yves Muller, qui a brillamment juxtaposé histoire, la géologie, et la géographie de notre région, liant toutes les sciences de la terre pour expliciter les origines et le devenir du terroir alsacien.

Puis, les Consœur et Confrère ont rejoint la salle Schwendi au premier étage, où le Confrère Sénéchal Hubert Maetz du Rosenmeer à Rosheim avait préparé un menu ensoleillé, faisant la part belle aux sardines fraiches, à un rouget et son taboulé de quinoa, une caille farcie et sa fricassée de girolles, ponctué par une fraicheur croustillante de fruits rouges et son sorbet. (Voir l'album photos ICI).

Rendez-vous pour le prochain chapitre solennel "LUNE : Les vins d'Alsce au clair de lune" le Samedi 15 septembre 2012


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz et ©Pictural



Voir l'album photos de la Confrérie Saint-Etienne ICI


Confrérie Saint Etienne d'Alsace
1 Grand Rue
68240 Kientzheim
03 89 78 23 84
www.confrerie-st-etienne.com/

Relire également : FAV 2012 : le Crémant d'Alsace présenté par la confrérie Saint-Etienne ICI

Kientzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 66



VIDEO LES 10 ANS

Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires