SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
01/02/2013

FESTIVITAS 2013 : Masataka Itokawa a remporté le concours de cuisine alsacienne et contemporaine


Le 1er février sur le salon Festivitas à Mulhouse s'est tenue la première édition du concours Festivitas des jeunes chefs organisée par le parc expo et Olivier Nasti, chef étoilé du Chambard à Kaysersberg et Meilleur Ouvrier de France 2007 et animé par Nicolas Rieffel (Life is a Game).

Masataka Itokawa de l'école Tsuji à Lyon a remporté cette première édition du concours de cuisine contemporaine et alsacienne (coaché par Aimé Nallet enseignant à l'école Tsuji et déjà venu sur le salon lors des précédentes éditons. Le Japonais s'est distingué sur le thème de la carpe frite revisitée, servie obligatoirement avec un cornet alimentaire. Un prix spécial a été décerné à Franck Seidel Restaurant Coté-Cour & Côté Four à Colmar, remis par Andrée Rosier, présidente du jury et Meilleur Ouvrier de France cuisine 2007
.



Masataka Itokawa et Andrée Rosier servent les premières assiettes au jury
Masataka Itokawa et Andrée Rosier servent les premières assiettes au jury
Les 4 candidats avaient une heure pour travailler et préparer la carpe frite et réaliser la recette avec laquelle ils ont été sélectionnés pour la finale du concours Festivitas le trophée de la cuisine contemporaine et alsacienne. Benoit Thockler (Rest Au Violon à Bale), Franck Seidel (Rest Coté Cour à Colmar), Maxime Reemen (Rest Mets et saveurs) et Masataka Itokawa (école Tsuji) se sont affrontés en finale autour du thème de la carpe frite revisitée. Et le jury n'a pas été déçu des propositions originales faites par les candidats.

Le Japonais Masataka Itokawa a remporté cette épreuve de cuisine alsacienne  !
Le Japonais Masataka Itokawa a remporté cette épreuve de cuisine alsacienne !
Mais pour corser les épreuves, alors que les candidats avaient pu bien s'entrainer sur leur recette, Olivier Nasti a introduit une ultime épreuve surprise : réaliser un dessert avec des clémentines et des oranges en raviole. Et là.... pour certain ce fut le stress. "Un bon cuisinier se distingue aussi dans sa capacité à improviser et dans sa créativité." souligne le Meilleur Ouvrier de France. "Ils se sont entrainés depuis des semaines sur leur recette de la carpe frite, une spécialité régionale du Sundgau. "L'idée de ce dessert est de les confronter à une difficulté supplémentaire et de voir ce dont ils sont capables."Mais en même temps" poursuit-il, "On leur offre un joker de 5 mn. Ils pourront faire appel à l'un des Meilleurs Ouvriers de France, présent sur le concours, désignant avec amitié les membres du jury qui ont accepté de venir déguster les 4 carpes frites.

Olivier Nasti et Nicolas Rieffel animent le concours de cuisine alsacienne et contemporaine
Olivier Nasti et Nicolas Rieffel animent le concours de cuisine alsacienne et contemporaine
C'est Andrée Rosier, chef du restaurant Les Rosiers à Biarritz (64), la seule femme chef Meilleur Ouvrier de France cuisine 2007, (même promotion qu'Olivier Nasti), qui préside ce jury avec à ses côtés Frédéric Jaunault MOF 2011 Primeur (fruits et légumes), que l'on a rencontré sur le salon du Sirha ayant préparé le grand marché des chefs (relire) et qui participe également au menu sur le restaurant S3 du salon (relire ICI). Frédéric Jaunault souligne la réunion de ces deux exceptions : Andrée Rosier est la seule femme chef MOF cuisine, et lui-même est le seul MOF primeur homme avec 4 autres femmes.

La carpe frite revisitée de Masataka Itokawa
La carpe frite revisitée de Masataka Itokawa
Dans le jury, on retrouve également Jean-Marc Kieny restaurant La Poste à Riedisheim, 1* Michelin désigné chef de l'année par le guide Pudlo Alsace 2013 (relire ICI). "A ma carte, j'ai des plats de l'Alsace revisitée, c'est un thème qui me tient particulièrement à coeur". Enfin, Gérard Rapp, le président de la Société des Meilleurs Ouvriers de France et lui même MOF Imprimeur était de la partie.

Nicolas Rieffel a souligné la "générosité alsacienne" avec laquelle les plats étaient présentés. "Bon courage au jury pour la dégustation" s'amuse-t-il, "parce qu'il est obligé de tout manger à chaque fois ! "

Frédéric Jaunault  MOF primeur 2011 et Andrée Rosier MOF Cuisine 2007
Frédéric Jaunault MOF primeur 2011 et Andrée Rosier MOF Cuisine 2007
Olivier Nasti a rappelé le sujet : les candidats devaient réaliser une carte frite servie avec un cornet alimentaire, une sauce gribiche, une sauce citronnée et une sauce libre.

Lors de la proclamation des résultats, Andrée Rosier a annoncé que le jury avait attribué un prix spécial à Franck Seidel, pour le travail et la technique mis en oeuvre. "J'ai déstructuré la carpe frite" explique le jeune cuisinier, "Je l'ai faite en tartare, hachée pour lui donner un peu plus de peps, avec sauce gribiche, une sauce hollandaise avec une réduction citron et dans le cornet un siphon bibelaskass. Pour le récompenser Jean-Marc Kieny lui a offert une invitation pour deux personnes à sa table étoilée à Riediesheim.(68).

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz

FESTIVITAS 2013 : Masataka Itokawa a remporté le concours de cuisine alsacienne et contemporaine

Voir l'album photos en diaporama



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires