SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
12/08/2013

FAV 2013: intronisations, bilan et perspectives du club Prosper Montagné


C'est le grand rendez-vous annuel du club Prosper Montagné Alsace, celui des intronisations sur la scène de la Halle aux vins de la foire estivale de Colmar, des annonces officielles, de la remise du trophée à la gagnante du concours de la meilleure gastronome d'Alsace et du grand banquet international en présence d'André Fournet, du Grand Maitre de la Confrérie Saint-Etienne et de la nouvelle reine des vins d'Alsace.

Le lundi 12 aout 2013, 4 nouveaux membres professionnels des métiers de bouche ont rejoint le club, 1 membre gastronome et le Grand Maitre de la confrérie Saint-Etienne 2013. 

Face à l’emblématique feuille de vigne, Christophe Crupi, directeur de la Foire aux Vins de Colmar, a souligné le caractère historique de cette rencontre annuelle dans le respect des traditions chère aux organisateurs de la foire.



Christophe Crupi et Jean-Pierre Haeberlin ©JulienBinz
Christophe Crupi et Jean-Pierre Haeberlin ©JulienBinz
Puis, Caroline Van Maenen, propriétaire du Relais de Poste à la Wantzenau, en qualité de vice-présidente a remplacé avec élégance François Paul, le président de la section Alsace. Elle a salué et remercié les actrices du banquet 100% féminin et le succès des ateliers de la semaine du gout, dont la prochaine édition se tiendra dans quelques semaines à Obernai, fief de Thierry Schwartz, vice-président du club.

Elle aura lieu le 14 octobre 2013, dans la salle des corporations "Je lance un appel à participer", dit-elle "Vous recevrez prochainement un courrier avec une demande officielle et je vous remercie par avance d'y répondre favorablement."

Caroline Van Maenen, Emile Jung et Thierry Schwartz ©JulienBinz
Caroline Van Maenen, Emile Jung et Thierry Schwartz ©JulienBinz
"Nous préparons la rentrée avec enthousiasme", poursuit-elle, annonçant les déjeuners gourmands qui vont être mis en place sur une excellente proposition de Gérard Kritter. "Il s'agit d'un rendez-vous gourmand pour découvrir en petit groupe nos établissements. La première date est le 16 septembre prochain au Vieux Couvent à Rhinau chez la famille Albrecht.

Le second grand rendez-vous de la rentrée est la fête de la gastronomie du 20 au 22 septembre 2013. "Le club sera bien représenté. (ndlr notamment au relais de la Poste) conférant une belle visibilité à nos actions."

Gérard Kritter, secrétaire générale du club présente les nouveaux membres ©JulienBinz
Gérard Kritter, secrétaire générale du club présente les nouveaux membres ©JulienBinz
Dans l'agenda du club, la prochaine Assemblée Générale est fixée le 4 novembre 2013 chez Mariella et Jean-Marc Kieny, à La Poste à Riedisheim (68). Ce sera également l'occasion de découvrir leur nouvelle salle de restaurant et de procéder à de nouvelles intronisations. "Nous sommes ravis de l'augmentation des demandes d'adhésion. Elles nous confortent dans nos actions".

Puis Gérard Kritter appelle sur scène Sandrine Viry meilleure gastronome d'Alsace 2013.
6 candidats avaient été sélectionnés pour réaliser leur recette de sauté de lapin chez Ernest Schaetzel à l'Hostellerie des Châteaux à Ottrott.

Caroline Van Maenen remet la coupe Prosper Montagné Paris à Sandrine Viry ©JulienBinz
Caroline Van Maenen remet la coupe Prosper Montagné Paris à Sandrine Viry ©JulienBinz
Seule la gagnante Sandrine Viry est venue chercher la coupe Prosper Montagné Paris, émue et ravie de recevoir son prix. Sa recette du sauté de lapin façon teriyaki, kasknaepfle et son espuma au wasabi, pétales de légumes en folie a été distinguée par le jury. Voir la recette en photo en cliquant ICI

Frédéric Scheurer, quant à lui vainqueur l'an dernier et second cette année, est excusé. "Il participe au tournage du prochain Masterchef (diffusion dans un mois)", annonce Gérard Kritter "Il n'a donc pu être présent". Puis le secrétaire Général du club a procédé à la présentation des nouveaux membres.

Les nouveaux membres intronisés et les membres du bureau ©JulienBinz
Les nouveaux membres intronisés et les membres du bureau ©JulienBinz
Laurent Sanchez, Maitre-Boulanger à la boulangerie Coté-Cour à Colmar, appartenant aux frères Emmanuel et Olivier Nasti, dont ce dernier Meilleur Ouvrier de France a souhaité le parrainer avec Marc Beyer.

Laurent Sanchez se targue d'un parcours de douze années dans le groupe Nasti. "Depuis 1999, j'ai presque ouvert toutes les affaires à leurs cotés. Présent au Chambard avant leur arrivée, puisque j'étais déjà en cuisine avec le chef Pierre Irrmann". Conjuguant les métiers de boulanger et de cuisinier, le nouveau responsable de la Boulangerie Côté-Four s'est récemment distingué en participant à la Coupe Louis Lesaffre et en remportant le Prix International Prosper Montagné en 2007 et se classant 4ème au Trophée Henri Huck. Un beau palmarès de cuisinier pour ce boulanger passionné qui vante les qualités de la "baguette de tradition française, sans améliorant, sans adjuvant, naturelle, élaborée avec du levain liquide, fermenté chez nous à Coté-Cour."

Parrainé par Raymond Wir et Gérard Bannwarth, David Boespflug, Meilleur Ouvrier de France Boucher 2004, a ouvert en mars 2012 une boucherie-charcuterie-traiteur "Au plaisir des viandes" à Mulhouse, à deux pas du centre hospitalier du Hasenrain. Formé chez Tempé Hasenrain, ou encore Grunenwald à Staffelfelden, le consultant international revient sur ses terres d'origines pour s'y établir. Sur l'étal de sa boutique, on retrouve des charcuteries "maison" et les pièces bouchères sélectionnées sur le territoire français.

Les nouveaux intronisés et leurs parrains ©JulienBinz
Les nouveaux intronisés et leurs parrains ©JulienBinz
Eric Haushalter, pâtissier-chocolatier à Saverne, a découvert la pâtisserie dans la cuisine de sa mère et de sa grand- mère. En 1986, il reprend le salon de thé "Le Péché Mignon" à Wissembourg, où ils resteront plus de dix ans. Mais un incendie détruit tout ce qu’ils avaient construit. Cela n’a pas arrêté l’enthousiasme d’Éric Haushalter. En 1998, il s’installe à Saverne et reprend La maison Muller-Oberling. "Alléger, dégraisser et désucrer" sont les maitres mots d'Eric Haushalter. En 2012, la pâtisserie remporte le 1er prix du concours "La religieuse revisitée" sur la Foire européenne de Strasbourg et en 2013, Eric Haushalter est consacré meilleur pâtissier de l'année dans le guide Pudlo Alsace. Avec son épouse Cathy, ils publient leur livre de recettes "Invitations gourmandes"
Parrainés par Gilles Stutzmann et Daniel Rebert, c'est avec honneur qu'ils intègrent le club de haute qualité Prosper Montagné Alsace.

Bertrand Marx dévoile un parcours atypique. Amateur de cuisine éclairé, chef d'entreprise en mécanique et soudure à Hagenbach, Bertrand Marx découvre la gastronomie au Cheval blanc à Diefmatten notamment, dont le chef Patrick Schlienger le parraine aujourd'hui avec la complicité de Raymond Wir. Fort de son identité professionnelle, Bertrand Marx aurait pu être intronisé membre gastronome. Oui mais voilà, la passion prenant le dessus sur la raison, il crée une micro-entreprise de cuisinier à domicile après une formation chez Eric Runser, le Manoir à Rixheim et à l'auberge de l'Ill chez la famille Haeberlin.

des intronisations dans la halle aux vins face à la feuille de vigne ©JulienBinz
des intronisations dans la halle aux vins face à la feuille de vigne ©JulienBinz
Elisabeth Biscarrat, plus connue sous le pseudo Elisabeth Masterchef 2011 a été intronisée à la foire aux vins de Colmar. Ses marraines Caroline Van Maenen et Babette Lefebvre, chef étoilée à la Cambuse à Strasbourg, saluent son parcours. Née à Metz, strasbourgeoise depuis 2005, celle qui exerçait le beau métier d'infirmière, en rejoint un autre, dont la vocation est tout aussi sacerdotale, la cuisine. Gagnante d'un grand concours pour amateurs, multipliant les stages (Lenotre et auprès de chefs étoilés) et les formations, la voici qui se professionnalise, fait du consulting, prépare son second livre de recettes et travaille avec intensité sur de nombreux projets.

Enfin, tel un rituel annuel, Jean-Claude Riefle, Grand maitre 2013 de la Confrérie Saint-Etienne est appelé à monter sur scène. "Qu'il est agréable entre institution de se retrouver", souligne Jean-Claude Riefle "Je tâcherai de porter bien haut les alliances gastronomiques et viniques de nos deux associations".

Emile Jung et maitre Yves Muller mis à l'honneur ©JulienBinz
Emile Jung et maitre Yves Muller mis à l'honneur ©JulienBinz
On appelle de manière solennelle Jean-Pierre Haeberlin, de l'auberge de l'Ill, vice-président honoraire du club pour faire prêter serment aux nouveaux intronisés et leur faire jurer de suivre les règles de Saint-Fortunas, patron des gastronomes.

Enfin, Gérard Kritter met à l'honneur Maitre Yves Muller, et remercie l'avocat, rédacteur des statuts de l'association, pour son indéfectible soutien, son amitié et la générosité avec laquelle il partage ses connaissances historiques avec rhétorique, posant d'une belle éloquence sa verve avec pertinence.

André Fournet "Ne renoncez pas à la qualité" ©JulienBinz
André Fournet "Ne renoncez pas à la qualité" ©JulienBinz
Le président international du club Prosper Montagné, André Fournet honore de sa présence la cérémonie, rappelle la tenue du 64ème concours du club sous la présidence de Joel Robuchon, tout en mentionnant la présence de la ministre Sylvia Pinel, "fille de boucher" indique-t-il aux côtés de Marc Haeberlin pour la dernière édition. Dans son agenda, il se rendra au mois de novembre au Japon, en Chine et à Singapour avant de revenir sur Paris pour la finale du concours du meilleur Ecailler de France, la coupe Léon Beyer. André Fournet saisit son auditoire pour évoquer la période difficile pour conjurer les membres du club de "Ne pas renoncer à la qualité. Faites de la qualité et vous serez payés en retour".

A ce propos certains chefs oeuvrent en coulisse à la préparation du 58ème banquet de la foire aux vins de Colmar. C'est le vice-président Thierry Schwartz, Bistro des Saveurs à Obernai, qui ouvre le bal des saveurs avec son "Insolite Mise en bouche: Laitue-Moutarde servi avec un Sylvaner 2011 du Domaine Lucas Rieffel à Mittelbergheim, suivi de l'un de ses plats signatures le Foie Gras d’Oie "Maréchal des Contades" escorté d'une Riesling bio "Les Pinsons" 2012 du Domaine Gérard Neumeyer à Molsheim. Pour suivre, Jean-Paul Bossé, ancien chef 2* à la Cheaudière et propriétaire avec son épouse de la Cour de Lise à Willgottheim a préparé un Dos de Truite saumonée des Sources de Heimbach, et son beurre blanc thym /citron. Philippe Velten, patron du Lion d'or à la Petite Pierre sert son Feuilleton de Biche façon Wellington, jambon de sanglier, sauge et tomates séchées avec un Pinot Noir 2011 du Domaine Viticole de la Ville de Colmar. Les Traditions Fromagères Transalpines sélectionnés par Alberto BRADI d'Enopasta Bradi à Colmar en association avec les pains de Laurent Sanchez de Coté Cour à Colmar sont proposées en dégustations avec un Riesling Kirchberg Grand Cru 2009 du Domaine Henry Fuchs à Ribeauvillé. La touche finale se décline en Panettone au chocolat, caramel sorbet citron vert, une recette de Claude HELFTER, de la Pâtisserie Helfter à Mulhouse en accord avec une Crémant d’Alsace Brut Rieflé Domaine Rieflé-Landmann à Pfaffenheim.


A paraitre l'album photos

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz




A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires