SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
20/03/2012

EGAST met en scène la cuisine franco-japonaise


C’est une grande première qui donne au salon EGAST une toute nouvelle dimension internationale, de voir l’arrivée sur scène, d’une délégation culinaire japonaise, avec Madame Harumi Osawa, Directrice du French Food Culture Center de Tokyo (FFCC), deux chefs Japonais étoilés Michelin, Kazuo Takagi, du restaurant "Takagi" à Ashiya, et Hidenori Takayama, chef du restaurant "Maison de Gill Ashiya". Dans le trio un chef pâtissier japonais, désormais strasbourgeois, Yoshinori Asami, de la patisserie Kubler.



EGAST met en scène la cuisine franco-japonaise
" Je me souviens très bien de la venue au Japon, des chefs des Etoiles d’Alsace en 1997, et depuis, nous avons le sentiment d’être très proches de votre région» confie Madame Harumi Osawa. Madame Harumi Osawa est directrice de la French Food Culture Center de Tokyo, une école de cuisine japonaise prestigieuse dans la lignée de celle de Ferrandi à Paris, qui accueille avec régularité des chefs Français en démonstration. Mais c’est aussi une grande amie de l’Alsace qui exprime avec émotion sa joie d’avoir été invitée par Maurice Roeckel pour venir sur Egast avec des chefs Japonais. "Je suis émue parce que nous gardons des liens de solidarité très forts entre l’Alsace et le Japon et que l’amitié se poursuit. C’est aussi l’occasion de faire découvrir une cuisine gastronomique franco- japonaise très intéressante".

EGAST met en scène la cuisine franco-japonaise
Madame Harumi Osawa a également encouragé une équipe japonaise à participer au Trophée Paul Haeberlin.

"Ce concours par équipe est unique et il devrait être mondialement connu" s’exclame-t-elle. "Nous parlons toujours de grande cuisine, mais quand nous allons au restaurant, c’est l’ensemble des services qui comptent. Tout est important."

L’équipe de Ginza est fin prête demain à honorer la seconde édition du Trophée Paul Haeberlin et Harumi Osawa a précisé qu’elle était venue accompagnée de journalistes japonais. C’est avec une grande douceur mais une belle détermination qu’elle entend bien apporter sa contribution au Trophée et le faire connaitre au pays du soleil Levant !

Madame Harumi Osawa ©JulienBinz
Madame Harumi Osawa ©JulienBinz
Aujourd’hui toute la journée la scène sera dédiée au plus prestigieux concours de cuisine, qui valorise la complémentarité des métiers de cuisine, de salle et de sommellerie.

La Pyramide à Vienne, La Tour d’Argent et Le Royal Monceau à Paris ainsi que l’Ecrin de Ginza à Tokyo vont concourir pour remporter le trophée, si cher à l’Alsace, honorer la mémoire de Paul Haeberlin et saluer, chapeau bas, le talent d’une grande famille, celle de l’Auberge de l’Ill.



Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires