SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
19/03/2021

Décès Martin Hett, ancien directeur du Groupement des H.R.C.D. de 1983 à 1996


"C’est avec beaucoup d’émotion qu'en mars 2021, nous avons appris le décès de Martin Hett, directeur du Groupement des Hôteliers, Restaurateurs, Cafetiers, Discothèques et Fermes Auberges du Haut Rhin, ancienne dénomination de l’UMIH 68, beaucoup se souviendront du logo que M.Hett a créé et du Pin’s distribué aux adhérents. A la veille de ses 87 ans, il nous a quittés en toute discrétion alors qu’il débordait d’énergie au service des autres durant toute sa vie", mentionne Danielle Pasini, ancienne assistante de direction de l'Umih 68 et ancienne secrétaire des chefs d'Alsace. Elle témoigne de son parcours et de son engagement au service d'une profession.



Décès Martin Hett, ancien directeur du Groupement des H.R.C.D. de 1983 à 1996
Décès Martin Hett, ancien directeur du Groupement des H.R.C.D. de 1983 à 1996
"Monsieur André Fahrer, Président du Groupement des HRCD de 1982 à 1996, lui avait donné toute sa confiance pour succéder à Tony Troxler en 1983 et travailler au rapprochement des syndicats locaux.
L’organisation professionnelle comptait plus de 1200 adhérents à cette époque, la belle époque, loin de la triste situation actuelle que personne n’aurait osé jamais imaginer…

Encore cet été 2020, il a eu des mots encourageants en cette situation inédite pour certains professionnels qu’il a pu rencontrer, toujours se relever !

Danielle Pasini (secrétaire des Chefs d'Alsace)) et Philippe Gervasi (trésorier) archvive 2015 ©SandrineKauffer
Danielle Pasini (secrétaire des Chefs d'Alsace)) et Philippe Gervasi (trésorier) archvive 2015 ©SandrineKauffer
Il m’avait engagée en 1989", se souvient Danielle Pasini, pour restructurer la partie administrative de l’organisation professionnelle (on était à l’ère du minitel et du fax !) Les documents éparpillés dans différents classeurs, ont été classés et regroupés par enseigne avec création d’une fiche de suivi des différents exploitants, en intégrant régulièrement toutes les informations glanées dans la presse puis classés par syndicats locaux, M. Hett y a mis les moyens ! Ces armoires sont encore toujours en place à Colmar, mais à présent bien sûr l’ère du papier est révolue… Avec 1200 membres du syndicat professionnel, vous pouvez imaginer le travail d’édition de la circulaire d’informations (tirages de copies, mises sous plis, organisation des envois en nombre triés par code postal pour les besoins de La Poste !). Il trouvait souvent un sponsor pour les frais postaux parmi les fournisseurs de la profession…

La mise en place d’une assistance judiciaire s’est avérée incontournable, d’abord avec l’appui d’une assurance, mais pour en simplifier la gestion, Martin Hett a fait appel à 2 avocats (Me Herr sur Mulhouse et Me Paulus sur Colmar) en signant une convention de partenariat direct. Martin HETT défendait lui-même de nombreux dossiers de prud’hommes ; que de conclusions rédigées ! les cas difficiles étaient confiés aux avocats dans l’intérêt des professionnels.

Il avait de très bons contacts avec son homologue Bas-Rhinois, Bruno Jahn, avec Jean-Louis Clauss ancien Président, et consacrait 2 jours par mois pour collaborer avec Maurice Roeckel ou Nadia Aubin pour des reportages mettant en valeur nos membres dans la « défunte » Gazette Hôtelière. Il trouvait aussi des sponsors publicitaires ….


Il avait organisé un colloque tri-national avec des tables rondes, avec l’Allemagne et la Suisse (il maintenait des contacts avec ses homologues allemands et suisses en collaboration avec Maurice Roeckel pour de fructueux échanges.

Des réunions de travail étaient organisées régulièrement avec les Présidents de chaque syndicat et les trésoriers ; Martin Hett ne manquait pas de rencontrer les Sous-Préfets pour présenter la profession et exposer les problèmes du terrain (cela a favorisé l’obtention des copies des autorisations d’exploiter, une aubaine pour notre fichier !) Il avait mis en place des Commissions qui se réunissaient régulièrement : Jeunes, Hôtellerie, Restauration, Discothèques, pour que des idées nouvelles de promotion et d’aides aux exploitants émergent au service des adhérents, création également d’une Amicale des Anciens HRC pour le sud du département avec M. Colomb (ancien exploitant du Zoo à Mulhouse), les « Crocus » pour la partie « colmarienne ».

Il a obtenu de la part de la CRT (Centrale de Règlements des Titres) d’être Centre de Collectes agréé des Tickets Restaurants et développer par ce service notre représentativité auprès des nouveaux exploitants dans le département. Cette collecte était organisée dans les bureaux mulhousiens rue de Zillisheim. Cette démarche a été un service très apprécié.

Membre fondateur de la Route de la Carpe Frite

Mais il fût aussi un des membres fondateurs de la Route de la Carpe Frite dans les années 70 ; avec le soutien de la Ville d’Altkirch, il a su dynamiser le Sundgau en créant un circuit « Les Routes de la Carpe Frite » signalé par des panneaux et avec la collaboration de la Maison Wolfberger d’Eguisheim une cuvée spéciale Pinot Blanc « Carpe d’Or » a été créée pour accompagner les désormais célèbres Carpes Frites du Sundgau, cuvée disponible uniquement chez les restaurateurs membres de l’Association ; il fut également parmi les membres fondateurs de le Confrérie de l’Asperge de Village Neuf dans les années 80, au titre de Grand Massier ; il a été un soutien indéfectible de ces associations jusqu’à sa mort. Il ne manquait pas d’assurer la tenue du stand aux Journées d’Octobre de Mulhouse, « entrainant » ses membres jusqu’à Paris pour promouvoir les restaurateurs ! Autre anecdote : j’ai même dû aider une année à la tenue du stand des Fermes Auberges à la Foire aux Vins de Colmar !

Il a également été actif dans l’Association des Chefs de Cuisine du Haut Rhin, assumant le secrétariat, cheville ouvrière de toutes les activités de l’Association. La plus impressionnante, en août 1992 : la Journée de la Saint-Laurent.
L’organisation de main de maître de cette journée qui s’est déroulée sur 2 jours à Colmar avec une participation internationale (allemande, suisse, italienne) regroupant des centaines de cuisiniers, défilé des Chefs en tenue professionnelle dans la ville de Colmar, avec porte-drapeau, messe à la Cathédrale.... Impressionnante organisation je peux vous l'assurer, c'était unique, un travail considérable pour gérer l’hébergement, faire fabriquer un petit moule de Kougelhof cadeau souvenir personnalisé aux participants, des stands petite restauration avec le soutien de nos fournisseurs.... Un fait mémorable, unique dans la région. Les homologues allemands célèbrent toujours encore cette fête et M. Hett avec une délégation alsacienne s’y rendait chaque année pour représenter notre région….


Il a œuvré également au tirage d'un guide des associations des Chefs qui paraissait tous les 2 ans, Haut Rhin, Bas Rhin et même avec la Moselle....

Homme de terrain, Martin Hett était très impliqué, ne comptait pas ses heures, au bureau dès 7 h, il n’hésitait pas à se rendre directement chez le professionnel pour le soutien attendu. Même si son bureau ressemblait à un capharnaüm, il savait où chaque document était entreposé !! En vacances, je devais lui réexpédier le courrier, hospitalisé, je devais y aller tous les jours pour les réponses à donner….

Outre son investissement pour les hôteliers-restaurateurs (c’était l’époque où le Groupement assurait les données à transmettre à la Préfecture pour les classements des hôtels) la recherche de Jurys pour les épreuves du CFA de Guebwiller, il a créé aussi la Fédération Française des Sports Populaires qu’il gérait encore assez récemment ! Une énergie incroyable pour s’investir dans tant d’associations sur Riedisheim, sa ville, où il fut conseiller municipal et adjoint au Maire (fidèle en amitié il n’a pas manqué de rendre visite à M. Lucas, ancien maire de Riedisheim, retiré aux Salines à Mulhouse, il m’arrivait de l’y croiser en 2017… tout comme il a régulièrement rendu visite à Jean Seiler, Ancien Président des Chefs de Cuisine, dont la disparition en décembre 2020 l’a beaucoup affecté.


Investi dans l’AGR, les foyers-clubs des Jeunes du Haut-Rhin, l’Association Ste Afre, la Société d’Histoire les Amis de Riedisheim, l’Abbaye de Marbach, l’Hôpital de Rixheim, l’association St-Damien de Mulhouse, Membre de Commissions à la CPAM de Mulhouse, à la Caisse Mutuelle de Décès de Riedisheim, Conseiller Prudhommal, il participait également avec sa chère épouse Colette aux activités d’un groupe folklorique riedisheimois.
Il trouvait encore le temps de lire et de rencontrer certains auteurs lors de séances de dédicaces, comme Cyril Schott, ancien Sous-Préfet de Mulhouse pour la sortie de son livre « Un alsacien, Préfet en Alsace » paru en septembre 2018.

Il laisse ses cinq enfants dans la peine. Qu’il repose en paix et gardons le souvenir d’un homme passionné et dévoué au service des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration du Haut Rhin.


Par Danielle Pasini
Ancienne Assistante de Direction de l'Umih68
Ancienne Secrétaire des Chefs d'Alsace

Joseph Leiser, président des chefs d'Alsace remet un bouquet à Danielle Pasini - archives 2015
Joseph Leiser, président des chefs d'Alsace remet un bouquet à Danielle Pasini - archives 2015


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 75



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires