SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
28/03/2020

Coronavirus, les AOP laitières, dont l'AOP Munster en difficulté


La crise sanitaire que le pays traverse touche de plein fouet le marché des AOP laitières, dont l'AOP Munster, qui fait partie de la grande famille des 50 Appellations d'Origine Protégée (AOP) laitières françaises.

La profession s'inquiète d'un appauvrissement alimentaire dans les grandes surfaces et appelle au maintien et à la diversité de l'offre fromagère. Les transformateurs laitiers de toutes les régions de France notent une baisse très importante des commandes.



Coronavirus, les AOP laitières, dont l'AOP Munster en difficulté
« Nous sommes effectivement confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs qui stoppent brutalement les commandes jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité. C'est vraiment incroyable et scandaleux. » Dominique Chambon, producteur fermier de Rocamadour AOP.

38% des fromages AOP sont commercialisés au rayon coupe ... or ces rayons sont fortement réduits, voire fermés. Les mesures d’urgence prises par la distribution pour protéger les salariés comme les clients sont totalement justifiées. Toutefois, cette nécessaire réorganisation ne doit pas conduire à la disparition de la plupart des AOP laitières des magasins. Le Conseil National des Appellations d'Origine Laitière (Cnaol) invite les grandes surfaces à protéger les vendeurs en installant le matériel nécessaire à la protection de sa santé.

« Nous sommes effectivement confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs qui stoppent brutalement les commandes jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité. C'est vraiment incroyable et scandaleux. » Dominique Chambon, producteur fermier de Rocamadour AOP.

Le Cnaol demande le maintien des fromages sous signe de qualité dans les magasins et appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre à chacun de mieux vivre cette situation sans fragiliser un pan de l’économie de nos régions et nos territoires déjà défavorisés. » Michel Lacoste, président du Cnaol.

Coronavirus, les AOP laitières, dont l'AOP Munster en difficulté
Le CNAOL se mobilise pour sensibiliser les distributeurs et l'administration à l'importance de préserver une offre fromagère diversifiée. Ces 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes AOP sont réunies au sein du CNAOL qui les représente au niveau national.
Le maintien de la diversité fromagère dans la GMS est crucial pour la pérennité de notre filière vectrice de valeur ajoutée sur le territoire.

950 producteurs de lait, 4 collecteurs, 85 producteurs fermiers, 9 transformateurs laitiers et 9 affineurs sont regroupés dans cette filière qui génère près de 4 000 emplois dans les exploitations agricoles et dans les entreprises de transformation."

Depuis le début de la crise sanitaire contre le Covid-19, les hommes et les femmes impliqués dans la production laitière d’Appellation d’Origine Protégée (AOP), de l’élevage à l’affinage, continuent d’assurer tous les jours leur métier pour garantir l’alimentation de tous les Français qui vivent aujourd’hui confinés.

En Alsace, "le Syndicat Interprofessionnel du Fromage Munster (SIFM) qui regroupe l'ensemble des acteurs de la filière, se fait relais de ce constat amer qui touche également l'AOP Munster", souligne Florent Haxaire, Président du Syndicat Interprofessionnel du Fromage Munster (SIFM)

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 75



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires