SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
17/12/2010

Corinne Nasti : "A la réception, je suis 100% Chambard"

Publi-reportage


Le Chambard vient de fêter son dixième anniversaire. L'occasion de braquer quelques instants les projecteurs sur la famille, mais surtout sur les épouses de la Dy-Nasti-e.

L'opportunité pour Olivier et Emmanuel Nasti de mettre à l'honneur les femmes de leur vie (maman Sylvette, Corinne et Patricia) et de leur rendre hommage pour leur présence, leur implication et leur investissement professionnel dans cette vie "chambardienne".

Et pourtant, les clients et les lecteurs de la presse spécialisée ont très peu d'informations sur leur parcours, leur place et leurs fonctions dans la vie du Chambard.



Olivier et Emmanuel Nasti ont remercié les femmes de leur vie et leur ont rendu hommage lors de la soirée anniversaire © V. Bleu
Olivier et Emmanuel Nasti ont remercié les femmes de leur vie et leur ont rendu hommage lors de la soirée anniversaire © V. Bleu
Le premier visage souriant que vous découvrez lorsque les portes du sas du Chambard s'ouvrent, c'est celui de Corinne Nasti, l'épouse d'Emmanuel, responsable de la réception de l'établissement.

Épanouie, cette jeune femme dynamique et sportive de 37 ans, maman de 3 enfants (Louis, Emma et Paul) conjugue sa vie professionnelle et personnelle avec méthode et organisation.

Au Chambard, Corinne Nasti est responsable de l'accueil,  de la réception et des réservations
Au Chambard, Corinne Nasti est responsable de l'accueil, de la réception et des réservations
Discrète et réservée, à l'instar de Patricia Nasti, "la femme du Chef Olivier", Corinne est une cheville ouvrière qui s'implique quotidiennement dans la vie et l'organisation du Chambard, tout en élevant ses enfants.
Elle travaille avec Olivier et Emmanuel Nasti depuis 1993, année de son arrivée au Caveau d'Éguisheim et de son "coup de foudre" avec Emmanuel.


Depuis 17 ans, elle s'active avec énergie auprès d'eux.
Au Chambard, elle occupe un poste clé dans la maison, celui de l'accueil et la réception. ".R.P." (ndrl: chargée des relations publiques), Corinne veille au bon déroulement du séjour et au bien-être des clients, c'est ce qu'il y a de plus important. Elle est aussi en charge de la promotion de l'établissement et de la tenue d'un stand sur les salons dédiés à l'hôtellerie et au tourisme.

Corinne Nasti, entourée de Béatrice (Spa) et de Nathalie, représentait le Chambard sur le salon du tourisme à Colmar en novembre 2010
Corinne Nasti, entourée de Béatrice (Spa) et de Nathalie, représentait le Chambard sur le salon du tourisme à Colmar en novembre 2010
Originaire de Sainte-Marie-aux-Mines, Corinne a très vite découvert le monde de la restauration puisque ses tantes avaient des fermes auberges, dans lesquelles elle allait passer les vacances avec son frère Olivier Lammert, à "Pierreusegoutte " à Rombach le Franc, chez les parents d'Éric Girardin, chef de la Casserole à Strasbourg, ou à l'auberge Faurupt, au col du Bonhomme. "J'adorais cette ambiance : la nature, les produits de la ferme, le contact avec les clients. Mon père m'avait toujours dit que je travaillerai dans la restauration ou que je ferai médecine alors que je ne rêvais que de sport-études".

Passionnée par le sport, plusieurs fois médaillée lors de concours inter-régionaux, avec un papa judoka, Corinne a grandi en s'appropriant les valeurs du sport, de la compétition et de l'effort. "J'étais timide et réservée. Le judo était un défouloir, un véritable exutoire. J'étais déterminée et mon père disait que j'étais un vrai bourrin sur le tatami", raconte-t-elle avec le sourire, guettant l'effet qu'elle va produire.

De G à D, l'équipe de réception du Chambard : Julie, Sandrine, Corinne et Nathalie
De G à D, l'équipe de réception du Chambard : Julie, Sandrine, Corinne et Nathalie
A 16 ans, elle intègre le lycée hôtelier à Illkirch. Diplômée d'un BEP salle, d'un BEP cuisine ainsi que d'un BTH réception, Corinne rêve alors de voyager et souhaite renforcer ses langues étrangères.
Après quelques stages professionnels au Georges V à Dinard en Bretagne puis en Savoie pour conjuguer son attrait pour le ski, Corinne organise son départ en Angleterre et dans cette attente, postule au caveau d'Éguisheim.

"C'est Olivier qui m'a reçue le 13 juillet 1993, je m'en souviens très bien parce que j'ai commencé le lendemain, le 14 juillet et que l'établissement était complet. Il était prévu que je reste jusqu'en janvier 1994, date de mon départ pour Londres et, dans l'intervalle, Emmanuel, alors étudiant en architecture à Strasbourg, est venu au Caveau pour donner un coup de main à son frère. Et c'était le coup de foudre ! Tous les deux, nous avons changé nos projets de vie et nous nous sommes installés à Éguisheim" .

Corinne prend soin d'arranger et d'embellir la réception.
Corinne prend soin d'arranger et d'embellir la réception.
Il y avait deux restaurants au Caveau d'Éguisheim : la winstub et le gastro qui avait quelques années auparavant une étoile Michelin. Corinne était au service à la Winstub. "C'était physique et sportif" se souvient-elle, "il y avait ces escaliers à monter et descendre pour chercher les plats". Elle qui parlait l'anglais et l'espagnol avait du apprendre l'allemand en cours intensif. Et Lorsque la grange a été transformée en hôtel, elle s'est occupée de la réception.

C'est au Caveau qu'elle a rencontré Patricia et qu'elles sont devenues amies, avant de devenir belles-soeurs. "Le feeling a été immédiat" dit Corinne. "Toutes les deux, nous nous sommes beaucoup investies. Nous étions toujours polyvalentes. Parfois on se demande comment on faisait pour y arriver surtout quand l'hôtel a été construit, on prenait en charge les chambres, la réception, les petits-déjeuners. Mais c'était et c'est toujours aujourd'hui un vrai plaisir de travailler en famille".

Corinne Nasti : "A la réception, je suis 100% Chambard"
Puis en 2000, la famille Nasti s'installe au Chambard. Les fonctions et responsabilités de Corinne se précisent.
Elle est responsable de l'accueil-réception et gère les réservations des 32 chambres de l'hôtel.


A 6h45, elle réveille le Chambard, allume les fours pour faire cuire le pain et organise les petits-déjeuners.
Corinne est la première arrivée avec ses deux grands enfants, Louis et Emma, qu'elle conduit un peu plus tard à l'arrêt de bus.
Puis, selon son expression, quand les enfants sont à l'école, elle est "100% Chambard".

"Je suis épanouie dans ma vie, j'aime me lever chaque matin pour aller travailler" avec son équipe de
réceptionnistes : Nathalie (sa cousine) Sandrine et Julie avec qui, elle forme un quatuor féminin de chic, de choc et de charme.

A la réception du Chambard, Julie, Nathalie et Sandrine, tout sourire © V. Bleu
A la réception du Chambard, Julie, Nathalie et Sandrine, tout sourire © V. Bleu
Aujourd'hui, elle conjugue avec brio son métier, sa vie d'épouse et celle de maman. L'organisation est le maître-mot de ses journées. La semaine, ses enfants déjeunent à la cantine et la coupure de l'après-midi est réservée au goûter, devoirs et autres fonctions domestiques et logistique, inhérentes à l'entretien d'une maison. "Les deux premières années, nous habitions au dessus du restaurant, ce n'était pas évident pour décompresser et se déconnecter.".

"Nous avons à présent une maison dans les vignes et on essaye d'éviter les sujets relatifs au Chambard et de se consacrer à notre vie de famille. C'est avec cette ligne de conduite qu'on peut travailler en couple. Et à la moindre occasion, on va se promener tous ensemble aux marchés de Noël par exemple et avec Emmanuel on apprécie d'aller manger une tarte flammée juste tous les deux au Flamme & Co".

Pause déjeuner avant la reprise des activités dans la stammtish, redécorée par les enfants pour fêter le titre de MOF obtenu par Olivier
Pause déjeuner avant la reprise des activités dans la stammtish, redécorée par les enfants pour fêter le titre de MOF obtenu par Olivier
Pour cela il faut aussi consacrer du temps aux enfants et les intégrer à la vie du Chambard, grâce à la stammtisch, la pièce familiale et privée.

Mais cet endroit est aussi le lieu de discussions entre les entités professionnelles incarnées par les 4 ambassadeurs du Chambard, pour faire le point sur les activités de la journée, les éventuelles difficultés rencontrées et les nombreux projets en cours.
C'est dans cette pièce que bat le cœur du Chambard.

"On a notre Stammtish au cœur de l'établissement, entre la cuisine et le restaurant. On s'est fabriqué une pièce pour se retrouver en famille, en toute convivialité, autour d'une table ou d'un bon repas, juste avant le coup de feu du service. C'est important de pouvoir créer un endroit intime et de se réserver des moments, où l'on est juste entre nous et avec nos enfants. C'est important pour nous de leur donner une belle image de notre métier et de les avoir nous au maximum."

Lire aussi : Patricia Nasti "La Winstub du Chambard est ma Passion"


Voir l'album photos du Chambard


Le Chambard
Châteaux & Hôtels Collection
Hôtel 4* - Spa - Restaurant Gastronomique - Winstub
9/13 rue du général de Gaulle 68240 KAYSERSBERG
Téléphone: 03 89 47 10 17 Télécopie: 03 89 47 35 03

Email: info@lechambard.fr
Website : www.lechambard.fr


RELIRE

Hotel-Restaurant Le Chambard à Kaysersberg fête ses 10 ans

A découvrir, le livre d'Olivier NASTI

Une escale au Spa du Chambard



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 71




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires