SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
06/08/2013

Colmar : Inauguration royale de la 65ème Foire aux vins d’Alsace


Si la foire aux vins a ouvert ses portes le vendredi 3 août, avec notamment le concert de Johnny Hallyday, c’est dans la matinée du samedi 4 aout qu’a eu lieu l’inauguration officielle de la 65ème édition de la Foire aux vins de Colmar, avec son lot de discours plus politiques et économiques que gastronomiques, mais agrémentés par la présence des confréries viniques d’Alsace, parées de costumes solennels et d’un cortège de miss et de reines des vins d’Alsace, dont on vit la passation des attributs royaux entre Géraldine Trésoret (2011) et Amélie Baril (2012) et leurs dauphines.



Christophe Cupri "la foire est une aventure humaine extraordinaire à vivre"
Christophe Cupri "la foire est une aventure humaine extraordinaire à vivre"
Christophe Crupi, directeur des foires et salons de Colmar-Expo, a ouvert le bal avec quelques données chiffrées.
Avec 275.000 visiteurs en 2011, la foire de Colmar s’est hissée sur le podium des manifestations et foires françaises, en termes de fréquentation. " Cette fréquentation a forcément un impact économique sur la région" déclare-t-il, avec 3000 personnes salariées sur le site du parc-expo. "Mais cette foire a surtout une identitié qui lui est propre, avec une formidable alchimie entre le parc agricole, les vins d’Alsace, le festival et la gastronomie. C’est une typicité, que nous avons par rapport aux autres foires, qui nous différencie et que nous cultivons ! Et puis c’est une aventure humaine extraordinaire à vivre" conclut-il avant de remercier toutes ses équipes et les différents partenaires engagés.

De G à D : G. Meyer, C. Roth, B. Burger, J-P Goulby, B. Stalter, et A. Baril
De G à D : G. Meyer, C. Roth, B. Burger, J-P Goulby, B. Stalter, et A. Baril
"Cette année, nous attendons 300.000 visiteurs" poursuit Bertrand Burger. "C’est un objectif ambitieux, mais qui est fondé sur une stratégie en 4 mots clés ; l’amélioration (ndrl citant en exemple la feuille de vigne née l’an dernier et déjà rénovée), l’innovation, la mobilisation et le travail".

Et pour revenir sur la polémique du jeudi 9 août le Day-Off, le Président Directeur Général Colmar Expo S.A, se soucie également du repos des 3000 salariés sur site "pour terminer la foire dans la joie et la bonne humeur et puis il faut bien penser à la santé de nos visiteurs assidus, ceux qui viennent tous les jours" termine-t-il par une note plus légère.

"Les confréries viniques sont la garde rapprochée des reines des vins d'Alsace"
"Les confréries viniques sont la garde rapprochée des reines des vins d'Alsace"
Montant à la tribune, Rémy Gresser, président du conseil interprofessionnel des vins d' Alsace (CIVA) saisit l’occasion pour rappeler la prégnance de la filière des vins en France, se classant en seconde position au niveau national, juste après l’aéronautique. "C’est dire son importance !" souligne-t-il.

"Si l’attractivité de la route des vins d’Alsace, joue sur l’attractivité touristique de la région" le président du CIVA rappelle qu’en période d’incertitudes, (baisse des ventes de 4,5%) il est nécessaire de "rester mobilisés et de redéfinir notre cœur de production. Il faut se rassembler, s’engager sur une meilleure visibilité" appuie-t-il, "sur l’étiquetage, la rigueur, et défendre notre patrimoine viticole !" interpellant son auditoire sur le fait que la cotisation n’est pas une taxe mais une contribution collective pour se donner les moyens d’atteindre des objectifs, saluant le groupe de travail "Alsace 2015".

Pour Bernard Stalter, président du conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) la foire aux vins de Colmar est "un véritable poumon de la viticulture alsacienne" , tandis que le maire de Colmar, Gilbert Meyer, a concentré son intervention sur les actions de la ville, son dynamisme et l'annonce de ses projets de développement.

Amélie Baril (au centre), nouvelle reine des vins d'Alsace et ses dauphines
Amélie Baril (au centre), nouvelle reine des vins d'Alsace et ses dauphines
Vint l’heure de la passation de pouvoir et des attribut entre reines des vins d’Alsace et leurs dauphines. De discours émus, en larmes, de remerciements en transmission de cape et de diadème, c'est tout en charme et en sourire, qu'elles se sont transmis le flambeau d’une belle et noble mission; celle de la promotion des vins de notre région.

Après une belle année de règne, Géraldine Trésoret, quitte ses fonctions, ravie de son expérience. C’est, Amélie Baril, la nouvelle ambassadrice, qui prend le relais et monte sur le trône des responsabilités, sillonnant l'année durant, la route des vins d’Alsace.

B. Stalter, C. Roth, R. Gresser, G. Meyer et B. Burger coupent le ruban officiel
B. Stalter, C. Roth, R. Gresser, G. Meyer et B. Burger coupent le ruban officiel
Puis Jean-Paul Goulby, grand maître coordinateur des confréries viniques de la foire aux vins, a invité chacune d’entre elle à déposer une bouteille dans le panier de gourmetage. Il semblerait que les "confréries viniques soient la garde rapprochée des reines des vins d’Alsace" a-t-on pu entendre de la tribune.

A suivre et à découvrir chaque soir lors des apéro-vino.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz



RELIRE

APÉRO VINO ; le Crémant d'Alsace présenté par la confrérie Saint-Etienne en cliquant ICI

Agenda gastronomique journalier de la Foire aux vins 2012 en cliquant ICI

Voir l'album photos de la foire aux vins 2012 en cliquant ICI


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires