SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
18/11/2011

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2


Lundi 7 novembre 2011, le château de la Confrérie Saint-Etienne, à Kientzheim, a été le théâtre de festivités ; viniques, honorifiques et gastronomiques.

Dans l’antre du vin d’Alsace, lors d’une cérémonie orchestrée par le Grand Conseil de la confrérie Saint-Étienne, la centaine de participants rassemblée dans le caveau a apprécié 7 dégustations commentées, 10 intronisations avant de s’attabler sous les meilleures auspices d’un menu étoilé (article 2/2).

Elisabeth Lefebvre, Roger Bouhassoun, Thierry Gaugler, Catherine Allouche, Pierre Blanc, Pauline Calvel, M. Roth, Jean-Pierre Haeberlin, Caroline van Maenen et Gilles Honegger ont été distingués au cours de cette soirée.



Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Le club Prosper-Montagné, créé en 1952 à Colmar, s’est réuni pour son dernier chapitre annuel au Château de Kientzheim, situé sur la route des vins, près de Kaysersberg. À la veille de son soixantième anniversaire, le club gastronomique réunit avec force et conviction ses membres pour une soirée d’exception. Après les délibérations de l’assemblée générale, la salle du château de Kientzheim a été investie par une centaine d’invités portant rubans colorés ou non, accueillis en grande cérémonie par la Confrérie.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Aux premiers rangs André Fournet, président international du Club Prosper Montagné, Emile Jung, président régional, Robert Schildknecht, secrétaire général pendant 29 ans, Gérard Kritter, lui succédant, Jean-Pierre Haeberlin Vice-président, Caroline Van Maenen Vice-présidente, Yves Muller, secrétaire adjoint, Alberto Bradi, Jacky Quesnot, trésoriers, portant tous leurs écharpes médaillées.

Les habits d'apparat ont conféré une immense solennité à une cérémonie unique dans un cadre historique et enchanteur, où le passé et l'avenir se rencontrent pour se fondre, où les arcanes alsaciennes et parisiennes "montagné" se rejoignent dans un même chapitre, introduit par le grand Chancelier.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
En séance solennelle, le rituel manteau rouge, qui n'a d'ecclésiastique que le culte que voue ses membres au dieu vinique, les Confrères, Consoeurs et Dignitaires de ces lieux, dénommés Grand Maître (élu pour un an), Chancelier, Receveur, Chambellan, Héraut, Maître de l’Oenothèque, Massier, Echanson, Maître des Cérémonies, ont plongé le public admiratif dans une véritable scène de vie de Chateau.

"Héritière de la Herrenstubengesellschaft d’Ammerschwihr, qui réunissait dès le XIVe siècle vignerons et amateurs de bons vins, la Confrérie St-Etienne s’est étendue à tout le vignoble d’Alsace. Réorganisée en 1947, elle compte aujourd’hui plus de 2000 membres actifs à travers le monde, qui œuvrent à la promotion des vins d’Alsace et à leur adaptation aux gastronomies contemporaines."

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Au programme, une dégustation vinique et lyrique des 7 cépages alsaciens :un Pinot Noir, un Gewurztraminer, un Pinot Gris, un Muscat d'Alsace, un Pinot blanc, un Riesling, un Sylvaner, et rappelons-le, en Alsace, contrairement aux usages des autres vignobles français, c'est le cépage et non le terroir qui insuffle l'appellation.

7 vins sigillés de la confrérie Saint-Etienne ont été commentés, presque chantés par les dignitaires, jolis troubadours de la vigne, qui ont présenté avec passion et poésie les 7 cépages successifs, pendant que les invités en salle, les dégustaient en simultanée.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Puis, le club Prosper Montagné entre en scène, avec l'appel des impétrants invités à prêter serment à Saint-Fortunat, patron des gastronomes.

Gérard Kritter appelle Roger Bouhassoun, chef de cuisine de la Chenaudière à Colroy-la-Roche (67).
Après le récit de son parcours professionnel, le nouveau secrétaire général souligne qu'en 2009, il a été intronisé Maitre Cuisinier de France. "Roger Bouhassoun a à coeur de mettre en avant les produits régionaux en cohérence avec les saisons: toujours à la recherche du meilleur. Ces qualités sont conformes au précepte de Prosper Montagné et lui permettent d'être reçu comme membre professionnel".

Lire : La Cheneaudière: "À la table de Roger Bouhassoun"

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Elisabeth Lefebvre, chef de cuisine de la Cambuse à Strasbourg (67) qui vient de décrocher cette année une étoile au guide Michelin, reçoit à présent la médaille Montagné.

Elle rejoint en 1974 le restaurant "la rivière" tenu par sa maman, après avoir effectué des études en sciences politiques et sociologie. Mais c'est en 1987 qu'elle ouvre avec son mari Philippe Lefevbre son restaurant La cambuse.
"A l'heure du prêt à manger, la défense des bons produits ainsi que la sauvegarde du savoir-faire dans les métiers de la bouche sont plus que jamais d'actualité, tel est le message de Babette Lefevbre" précise Gérard Kritter. "Elle rejoint en cela la philosophie du Prosper Montagné : on ne fait du bon qu'avec du très bon".

Lire Elisabeth Lefebvre embarque une étoile Michelin à bord de la Cambuse


Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
3eme membre professionnel à rejoindre le club, le pâtissier Thierry Gaugler qui tient deux boutiques: une à Mulhouse et la seconde à Brunstatt.
"Spécialisé dans le St-Honoré, le fraisier, les déclinaisons de millefeuilles à la crème de vanille intense, sa philosophie est le gout du travail bien fait, le choix des produits haut de gamme et la sélection rigoureuse des matières premières."

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Commerçante à Colmar, Catherine Allouche, spécialisée dans la décoration de linge de maison et de la table, a été, quant à elle, intronisée membre gastronome du club.
Pour elle "le plaisir d’un gastronome n’est entier, que si la finesse du met, la qualité du vin, et la décoration de la table se conjuguent avec harmonie. Cette philosophie rejoint également celle du club Prosper Montagné et le comité Alsace a donc décidé de vous recevoir" annonce Gérard Kritter à l’intéressée.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
La chapitre parisien prend le relais avec l'intronisation de Pauline Calvel, née d’une famile de restaurateurs parisiens, avec une "vocation contrariée par l’informatique" alors qu’elle rêvait d’avoir une parfumerie.

Les aléas de la vie l’ont reconduite auprès de ses parents pour reprendre le bar-restaurant, au coeur du 11eme arrondissement, devenant un lieu de convivialité, de rendez-vous et de discussions passionnées.
Aujourd’hui, Pauline Calvel vient de céder son affaire et rejoint le club des gastronomes.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Vint ensuite l'Intronisation dans l’ordre gastronomique de Saint-Fortunat de Pierre Blanc qui est fait CHEVALIER, sous la recommandation de Madame Jeunet.

"Parmi les personnes présentes ce soir, quelques unes ont déjà rencontré Pierre Blanc lors de précédents chapitres", raconte Laurence Galli." En effet, Raymonde Jeunet sa marraine, l'a initié aux coutumes de notre Club, avant qu’il ne soit accueilli à part entière. Gastronome, Pierre Blanc, l’est sans doute, ces différentes fonctions au sein des Cordons Bleus de France et de Suisse et de l’Institut de la gastronomie française et bien d’autres lui permettent de bien connaître nos traditions culinaires et de les apprécier. Il est digne d’être" Montagné".

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
On appelle ensuite Monsieur Jean-Pierre Haeberlin a rejoindre la scène. Ce soir-là, surpris et ému, il a rejoint le cercle très prisé et très restreint des membres d'honneur du Club Prosper Montagné. En effet, ils ne sont que cinq en France à accéder à cette distinction honorifique. Jean-Pierre Haeberlin va siéger aux cotés de Paul Bocuse, Pierre Troisgros, Joel Robuchon et Jacques Sylvestre.

Si Tous les membres connaissent Jean-Pierre Haeberlin, André Fournet a retracé les grandes lignes de sa vie, une tranche de vie de guerre, l’Ecole des Arts Décoratifs puis l’auberge de l’Ill, vantant la qualité de ses "toiles émérites ". "Je n’oublie pas votre générosité, votre implication au sein du Club de la délégation Alsace et je suis ravi que vous deveniez membre d’honneur de notre club" proclame André Fournet en remettant la médaille et le diplôme à un acteur gastronome, membre fondateur du club.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Le club Prosper Montagné a saisi l'occasion d'introduire officiellement, André Roth, grand maitre d’honneur 2011 de la confrérie Saint-Etienne, qui aurait du, comme le veut la tradition, être intronisé lors du grand banquet, qui se déroule chaque année, à la foire aux vins de Colmar.

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Prenant le relais, la Confrérie Saint-Etienne a, elle aussi, intronisés deux membres lors de cette soirée.
" Nul ne peut être Confrère de St-Etienne s’il n’aime la bonne chère et les vins d’Alsace " (art. 1 du règlement de 1561). Caroline Van Maenen Van Maenen décroche le titre de Maître-Restaurateur du Relais de la Poste à la Wantzenau, 1* Michelin depuis 2011 et vice-présidente du club Prosper Montagné et Gilles Honegger (ancien du Groupe Accord -Paris) ont été distingués "membre oenophile" et se sont vus remettre le ruban violet devant toute l'assemblée.

La Confrérie rassemble des Consoeurs et Confrères qui accèdent à différents grades en réussissant des épreuves viniques de plus en plus difficiles. Ils sont reconnaissables à leur ruban bleu (Apprenti), rouge (Compagnon) ou vert (Maître). Les Confrères Vignerons, issus des trois familles de producteurs, briguent le ruban or et rouge, et les professionnels de la gastronomie obtiennent celui de Sénéchal (blanc et or). Certaines personnalités peuvent se voir décerner les distinctions d’Oenophile (ruban violet) ou Confrère d’Honneur (rouge et vert).

Club Prosper Montagné : des intronisations au Château 1/2
Face aux invités et entourés des dignitaires de la soirée, les deux nouveaux membres de la Confrérie Saint-Etienne ont dégusté et commenté deux vins, racontant leur préféré et en quelle occasion ils souhaiteraient le partager. Un exercice de style qu'ils ont réalisé avec élégance et sobriété.

Puis, dans une scénographie rituelle, ouvrant la marche le Grand Maitre d'honneur, suivi de ses Confrères, puis des représentants du Club Prosper Montagné, de ses membres et de leurs invités ont regagné les étages supérieurs du Chateau pour découvrir en toute beauté, "l'envol dans une constellation", le menu étoilé préparé par Marc Haeberlin, de l'auberge de l'Ill à Illhaeusern, Jean-Georges Klein, l'Arnsbourg à Baerenthal et François Paul, Le Cygne à Gundershoffen.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©Pictural



Voir l'album photos (140) du chapitre alsacien au Château de Kientzheim


RELIRE

Prosper Montagné, un banquet 8 étoiles (2/2)

7 nouvelles intronisations au club Prosper Montagné Alsace

Une symphonie de mets lors du 56ème banquet du club Prosper Montagné

Prix culinaire Prosper Montagné 2012: thème annoncé


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 71




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires