SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
07/02/2020

Chez Nico, un nouveau restaurant italien bientôt à Benfeld


Après avoir été le chef propriétaire de Chez Nico à Lingolsheim, Nicolino Cirina ouvrira d'ici à l'été 2020, son nouvel établissement à Benfeld (67). De taille plus raisonnable pour celui qui aspire aujourd'hui à des relations plus privilégiées avec sa clientèle mais toujours avec les grands classiques de la cuisine italienne plébiscités depuis tant d'années.



Nico et sa compagne Dorothée
Nico et sa compagne Dorothée
Après 25 ans d'exploitation de son ancien établissement, l'heure était venue pour Nicolino Cirina de passer à autre chose. "La pression était devenue un peu trop importante, je perdais peu à peu le contact avec la clientèle.

En parallèle, j'avais choisi de venir m'installer à la campagne, dans le Ried." explique le chef italien. C'est donc à Rossfeld, près de Benfeld qu'il choisit de poser ses valises une dernière fois, "jusqu'à ma retraite" sourit-il.


C'est une fois dans sa maison que lui vient l'idée de reprendre une affaire dans les alentours. Avant de finaliser son investissement, Nicolino Cirina étudie son futur emplacement et, selon lui, Benfeld ne compte pas de "véritable" restaurant italien [ndlr : au regard du label d’italianité lancé par l'entreprise Asacert en 2019 et permettant aux restaurants et autres commerces authentiques de se distinguer des imitations].

Il ajoute : "J'aspirais à exercer un restaurant plus petit ; je suis passé de 200 couverts (intérieur et extérieur) à une quarantaine ici. L'objectif est de me faire plaisir en retrouvant davantage de contacts avec la clientèle, de toujours faire mieux, et aussi, pourquoi pas, de proposer quelques nouveautés.

Il jette son dévolu sur le restaurant Au Mandarin, alors à vendre et qui répond à tous ses critères. Le rachat de l'établissement est acté en février 2020.

les antipasti (photo DR -non contratcurelle)
les antipasti (photo DR -non contratcurelle)
Côté cuisine, si le décor change, les recettes resteront inchangées. Les futures convives de Chez Nico retrouveront les grands classiques de Nicolino Cirina, comme la Pizza du patron (pizza blanche, roquette, burrata, parmesan et jambon de parme) ou la Pizza de Nico (jambon de parme, tomates).

L'identité italienne continuera de s'affirmer, avec des pâtes sous toutes leurs formes prenant les couleurs du drapeau de nos voisins transalpins : accompagnées de tomates pour le rouge, de fromages pour le blanc ou de pesto pour le vert.

La piccata version Nicolino (gruyère, œuf et chapelure), confectionnée ainsi en hommage à son premier employeur, sera au menu, toute comme la saltimbocca, l'escalope argentine relevé de sa "petite épice secrète" ou sa célèbre friture de poissons (poulpe, gambas, scampis...). Sans oublier les traditionnels carpaccio et antipasti.

Nicolino Cirina conclut : "Je suis fier de ce que j’ai accompli dans mon précédent restaurant, de la cuisine à la décoration car j'ai tout fait moi même. Ravi de tous les bons moments passé avec la clientèle, de toutes ces rencontres. Et même si annoncer mon départ à mes clients fidèles a été difficile, je me réjouis en pensant qu'ils attendent l'ouverture de chez Nico, ici dans le Ried, prévue d'ici juin prochain."

Chez Nico
10 rue Clémenceau
67230 Benfeld

Par Isabelle Oche
Photos : Nicolino Cirina et DR


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires