SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
07/03/2013

Charline Ribolzi remporte le Trophée des Femmes & Chefs 2012


21 mars 2012, sur la scène du cook-show d'EGAST, le salon professionnel des métiers de l’Equipement, de la Gastronomie, de l’Agroalimentaire, des 
Services et du Tourisme, qui vient d’avoir lieu du 18 au 21 mars au Parc des Expositions du Wacken à Strasbourg, Charline RIBOLZI, du Chambard à Kaysersberg vient de remporter la 4eme édition du Trophée des Femmes & Chefs, le Trophée Bernard Jacob.

Le second prix a été attribué à Julie Bronner, du restaurant GOH Sofitel à Strasbourg et Justine Rist du Bistrot des Saveurs à Obernai s’est hissée à la troisième position.



Le jury, les partenaires et les trois lauréates. Charline Ribolzi tenant la coupe. A ses cotés, Dominique Loiseau ©Studio clic-images
Le jury, les partenaires et les trois lauréates. Charline Ribolzi tenant la coupe. A ses cotés, Dominique Loiseau ©Studio clic-images
3 demi-finales sur le thème des "coquillages et crustacés" ont été nécessaires pour départager les 9 prétendantes au titre : HERMANS Emmanuelle, Chez Yvonne, Strasbourg, BRONNER Julie, GOH Sofitel à Strasbourg, DE MURCIA Charlotte, Lycée Alexandre Dumas à Illkirch, PETRI Régine, Aux Comtes de Hanau à Ingwiller, RIST Justine, Le Bistrot des Saveurs à Obernai, POIVEY Emilie, L’Hacienda à Strasbourg, DIOCHET Véronique, Le Pont aux Chats à Strasbourg, RIBOLZI Charline, Le Chambard à Kaysersberg, DURRENBERGER Caroline, Le Tire-Bouchon à Strasbourg.

Si Sylvie Grucker (Pressoir de Bacchus à Blienschwiller) était présidente du jury des demi-finales, elle a partagé cette responsabilité, le jour de la finale, avec l’Alsacienne Dominique Loiseau, directrice du relais Bernard Loiseau, et la toque masculine ; le chef Emile JUNG, ancien chef du Crocodile. Dans le jury, on retrouve également les femmes chefs membre de l'association éponyme : Elisabeth Lefebvre, restaurant La cambuse à Strasbourg, Stella LAYEN, chef de L’Amuse-Bouche à Strasbourg et gagnante du trophée en 2008, Anne ERNWEIN chef du restaurant A l’Agneau à Pfaffenhoffen, finaliste du MOF 2011, Marie-Hélène Rizzo, chef à domicile, ainsi qu’Axelle Gillig, lauréate 2010 et Estelle Backert, partenaire Enerest-Gaz de Strasbourg.

L'assiette d'une candidate sur le thème "Coquillages et crustacés" ©JulienBinz
L'assiette d'une candidate sur le thème "Coquillages et crustacés" ©JulienBinz
Charline Ribolzi, 22 ans, a présenté en demi-finale des "coquillages et crustacés" servis avec une langoustine, jus semi-coagulé et 3 variétés de coquillages (coq, palourde et couteau) dressées dans un couteau. Elle a beaucoup travaillé avec son Olivier Nasti,chef étoilé du Chambard et Meilleur Ouvrier de France, en s'inspirant d'une recette à la carte du restaurant gastronomique, le cabillaud et son jus semi-coagulé, un plat qui s'était inscrit dans le menu des 10 ans du Chambard.

La finale était un panier mystère et lorsque les trois candidates ont pris place derrière les fourneaux, elles ont découvert le sujet : foie gras en deux cuissons, comportant obligatoirement un fruit et un légume.

Dans le jury Emile Jung et Dominique Loiseau ©JulienBinz
Dans le jury Emile Jung et Dominique Loiseau ©JulienBinz
"J'ai préparé une raviole de foie gras avec un bouillon et des oignons rouges confits et une poelée de foie gras glacée avec une petite tartelette aux fruits et légumes." décrit-elle avec timidité. "Le chef m'a conseillée de faire simple, mais bon, d'entreprendre ce que je suis capable de réussir" précise-t-elle. "Mais aussi un plat qui me plait et me corresponde."

Aujourd'hui en BTS Hotellerie-Restaurant au lycée Joseph Storck à Guebwiller et au Chambard depuis deux ans, Charline Ribolzi est diplômée d'un bac STG et s'était inscrite une année à l'Université en Langues Etrangères Appliquées (LEA), avant de se réorienter vers un CAP cuisine au CFA de Colmar en alternance au domaine de Pairis à Orbey.

A 22 ans, elle vient de s'inscrire et de remporter son premier concours. "J'étais très stressée le jour de la finale, mais ce qui est le plus éprouvant, c'est de rester concentrée devant un public en mouvement et un jury qui nous observe". (ndlr sans compter les photographes...)

Charline Ribolzi, 22 ans, présentait son 1er concours ©JulienBinz
Charline Ribolzi, 22 ans, présentait son 1er concours ©JulienBinz
Charline Ribolzi a été coachée par Olivier Nasti, qui transforme le Chambard en une véritable pépinière de talents. Le Meilleur Ouvrier de France a dans sa cuisine la gagnante du Trophée des Femmes & Chefs 2012, mais aussi 2010,(Axelle Gillig), ainsi que Laurine Gutleben, Une des Meilleure Apprentie de France 2010, et Gautier Zehrfuss, gagnant du "Challenge Foie Gras des Jeunes Créateurs Culinaires" en 2011.

Olivier Nasti répète à l'envie qu'il aime former, transmettre, soutenir et encourager les jeunes dans leur apprentissage. "Cela prouve encore une fois que si on prend un jeune dans sa cuisine, qu'on le forme, qu'on le suit, il y arrive. Cette victoire me fait plaisir pour Charline. Tout concours est une remise en question, que l'on gagne ou perde, on a tellement appris sur soi-même, sa cuisine et la perception qu'en ont les autres. C'est ce qui permet de progresser. Je suis allé la regarder pendant une heure juste après ma démonstration sur la scène du cook-show, elle semblait sereine et concentrée. Elle a fait du très bon travail et je la félicite" se réjouit Olivier Nasti, ravi.

Roger Sengel, Emile Jung, les finalistes et le jury ©Studio clic-images
Roger Sengel, Emile Jung, les finalistes et le jury ©Studio clic-images
Alsacienne et Présidente du jury, Dominique Loiseau a beaucoup encouragé les finalistes du trophée des Femmes & Chefs. "C’était une présidence intense, les candidates étaient aussi brillantes que belles" s’exclame-elle, insistant sur le fait qu'elles doivent poursuivre dans cette voie et se battre pour leur avenir.

Sylvie Grucker, la présidente de l’association, a particulièrement remercié Roger Sengel, Bruno Jahn (groupement des hôteliers et restaurateurs du Bas-Rhin) et Maurice Roeckel pour leur soutien dans l'organisation du concours. "Un grand merci également aux chefs qui encouragent les candidates à s'inscrire et soutiennent ce trophée. C'est très important. Je demande un tonnerre d'applaudissements pour les Chefs !" s'écrie Sylvie Grucker.


L’association des Femmes & Chefs a profité de cette manifestation pour présenter leur toute nouvelle identité visuelle, un nouveau logo bien coloré

Par Sandrine Kauffer

Crédit photos ©JulienBinz et ©Studio clic-images

Sur EGAST, l'association des femmes & chefs a dévoilé son nouveau logo ©JulienBinz
Sur EGAST, l'association des femmes & chefs a dévoilé son nouveau logo ©JulienBinz


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires