SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
25/03/2013

CFA: sélection régionale d’"Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service"


Mercredi 20 mars 2013, le CFA, centre de formation des apprentis en hôtellerie et restauration de Colmar accueillait les épreuves de sélection régionale pour le 28ème concours d’Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service, "Promotion Serge Gaujour," organisé par la Société des Meilleurs Ouvriers de France.

Sous la présidence du jury de Michel Scheer, MOF 2000 des Arts et du service, ancien Maitre d’Hôtel du restaurant l’auberge de l’Ill à Illhaeusern, 7 apprentis se sont présentés aux différentes épreuves et ateliers qui composent la sélection.



Les 7 candidats du concours d’Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service
Les 7 candidats du concours d’Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service
Marion Alves (CFA Colmar en alternance au restaurant L’Entrecote à Mulhouse), Justine Finantz (CFA Joseph Storck de Guebwiller en alternance au Cheval Blanc à Westhalten), Ophélie Hestin (CFA Colmar en alternance à l’Auberge du Frankenbourg à la Vancelle), Auriane Schmitt (Lycée Joseph Storck de Guebwiller), Astrid Willig (CFA Colmar en alternance à La Taverne Alsacienne à Ingersheim), Lionel Dietrich ( Lycée Joseph Storck de Guebwiller), Steven Djafer (CFA Colmar en alternance au Bois Le Sire à Orbey) ont participé aux différentes épreuves qui ont duré toute la matinée, se terminant par un service complet pour 4 personnes.

L'épreuve d'argumentation commerciale avec Thomas Hirtz et Christophe Pham-Van
L'épreuve d'argumentation commerciale avec Thomas Hirtz et Christophe Pham-Van
Pendant cinq heures, les candidats ont fait la démonstration de leurs compétences dans une épreuve de Bar en réalisant une recette de cocktail, une argumentation commerciale, une préparation d'un saumon en deux façons, marinée et en tartare, dressée pour 4 personnes, un test de connaissances des produits autour de fromages AOP, affinés par Jacky Quesnot, le service complet pour 4 personnes avec une technique de découpe de canard et un flambage, avec pour clients, de nombreux professionnels et fournisseurs des métiers de bouche. De quoi augmenter un stress, parfois bien déstabilisant.

Les candidats préparent leur recette au saumon marinée et en tartare
Les candidats préparent leur recette au saumon marinée et en tartare
Les étudiants ont été jugés par six membres de la profession, Jean-Marie Dirwimmer, maître d’hôtel Au Rendez-vous de Chasse à Colmar ; Jean Erhard, responsable de la gastronomie au restaurant Zum Ochsen (Suisse) ; Agnès Husser, ancienne restauratrice propriétaire de l'auberge d’Artzenheim à Artzenheim ; Thomas Hirtz ]bdirecteur de restaurant à la Fourchette des Ducs à Obernai ; Loïc Hutter, directeur d’exploitation à la Verte Vallée à Munster et Christophe Pham-Van, professeur de service et communication au Lycée Storck de Guebwiller, avec la contribution de René Verlen, Vice-président de l'Association des Maîtres d'Hôtel Chefs de Rang d'Alsace chargé de l’organisation des concours.

Décryptons les différents ateliers et les critères d'évaluation du jury. Pour l'épreuve du Bar, les candidats avaient à réaliser un cocktail Florida sans alcool au shaker (composé de sirop de grenadine, citron, orange et fruit de saison), d’après les règles de l’ABF (association des Barmen de France). Le jury a noté leur attitude professionnelle, l'organisation et la propreté de leur poste, le timing, les techniques et la présentation du cocktail.


De G à D : Thomas Hirtz, Agnès Husser, Michel Scheer et Christophe Pham-Van évaluent l'épreuve du saumon
De G à D : Thomas Hirtz, Agnès Husser, Michel Scheer et Christophe Pham-Van évaluent l'épreuve du saumon
Pour l'épreuve de l'office, les candidats ont investi la nouvelle cuisine du CFA et ont dressé en 30mn, 4 assiettes de saumon en deux préparations : une marinade et un tartare. Ils disposaient de différents ingrédients pour élaborer leur présentation, sachant qu'elle serait dégustée une heure plus tard lors du service. Le jury a noté l'organisation et la propreté du poste de travail, la présentation et la créativité du candidat.

L'épreuve de connaissance des produits a porté, quant à elle, sur un plateau de fromages A.O.P affinés par le maitre fromager Jacky Quesnot. Les candidats ont du identifier un Munster, une Selles-sur Cher, un Abondance, une Fourme d’Ambert, un Camembert de Normandie, un Brie de Meaux, en expliquant la famille et sa région de provenance.

L'épreuve du service des 4 clients observés pat le jury.(Sur la photo René Verlen)
L'épreuve du service des 4 clients observés pat le jury.(Sur la photo René Verlen)
L'épreuve de l'argumentation commerciale en français et en anglais est celle qui s'apparente le plus à une situation professionnelle dans un restaurant, en contact direct avec le client, joué par le jury. Ne sachant que choisir entre les différents menus, les suggestions et les vins proposés, il demande au candidat de le guider, le conseiller d'argumenter les offres et de suggérer un accord mets/vins.

Son aisance et son relationnel sont essentiels, mais le candidat doit surtout pouvoir répondre à toutes les questions du client et le guider en tenant compte de ses goûts et de ses souhaits afin de lui donner entière satisfaction.

Dans le restaurant d'application du CFA 7 tables de 4 clients ont été mises en place
Dans le restaurant d'application du CFA 7 tables de 4 clients ont été mises en place
Passons ensuite vers midi à l'épreuve pratique de restaurant, à savoir le service d’une table de quatre clients pour chacun des 7 candidats. Guéridon en bout de table, carnet de commande serré dans sa main, il se met en situation professionnelle. S'enquérant des allergies et des intolérances, il présente aux convives le menu du jour, Le saumon dans tous ses états, dressé à l'office auparavant, le filet de canard au miel et vinaigre balsamique, (cuisson rosée) qui nécessite une découpe sur guéridon et un dressage à l'assiette, accompagné de ses pommes dauphines, servies à l’anglaise. S'ensuit le plateau de fromages, où le candidat présente le plateau, prend les différentes commandes et dresse sur assiette avec une logique de dégustation, en respectant le grammage.

Découpe du canard et dressage sur assiette
Découpe du canard et dressage sur assiette
En dessert, l'épreuve des crêpes flambées au Grand Marnier, était sans doute la plus technique avec la réalisation du caramel et du flambage.

Le service en salle sollicite toutes les compétences du candidat, qui doit rester concentré et attentif à la mise en place des couverts entre chaque plat, à la présentation et la dégustation des vins au moment opportun, à savoir un Crémant cuvée 110 ans Wolfberger, un Riesling Grand Cru Ollwiller 2011 Wolfberger, et un Pinot noir La Louve 2011 Wolfberger, mais aussi le service de l'eau ou du pain.

présentation du plateau de fromages  aux clients
présentation du plateau de fromages aux clients
Le stress était palpable, les mains tremblaient, la voix devenait fluette, mais l'envie de bien faire était au rendez-vous. Le jury et les professionnels présents lors de leurs épreuves souhaitent les encourager dans leur quête de l'excellence, eux qui ont eu le courage de se présenter au concours du M.A.F. salle organisé par les M.O.F.
Seules les notes au dessus de 16 conduiront à la finale parisienne.

Parmi "les clients" Michel Scheer et Ginette  Kirchmeyer
Parmi "les clients" Michel Scheer et Ginette Kirchmeyer
Les jeunes concurrents devront patienter jusqu’au mois de mai 2013 où la proclamation des résultats aura lieu au CFA Roosevelt à Mulhouse (68). Y aura-t-il un ou plusieurs candidats sélectionnés pour la finale nationale ? Combien de médailles or, argent ou bronze vont être attribuées ?

L'épreuve du flambage des crêpes
L'épreuve du flambage des crêpes
Mais, au delà du titre, ce concours représente une valorisation des métiers de salle, un coup de projecteur sur des compétences, parfois oubliées, à l'instar du palmarès du Gault & Millau Tour en Alsace.

En effets, tous les métiers de la restauration ont été honorés, sauf la salle. "Quelle belle manifestation ! s'est exclamé Michel Scheer. "Tous ces titres pour l'accueil, la cuisine d'aujourdhui, de demain, des jeunes talents, des espoirs, de l'nnovation, de la patisserie, la tradition, la transmission, la sommellerie et rien pour le service! " sindigne-t-il. "A croire que le métier des arts de la table et du service n'est pas digne d'être à l'honneur" interroge-t-il, plein d'incompréhension. "Alors qu'elle est partie intégrante de la vie d’un restaurant, une pièce-maitresse du savoir recevoir, demeurant garante du bien-être du client'.

L'ancien Maitre d'Hôtel de l'auberge de l'Ill souhaite que les présentations de plats, découpages, flambages et autres technicités puissent à nouveau s'exprimer pleinement, animer une salle et valoriser les compétences de chaque métier.

Le jury de G à D : Christophe Pham-Van, Michel Scheer, René Verlen, Agnès Husser,  Loic Husser et Jean Erhard
Le jury de G à D : Christophe Pham-Van, Michel Scheer, René Verlen, Agnès Husser, Loic Husser et Jean Erhard
Des compétences, qui peuvent s'acquérir et se démontrrer sur des concours dédiés à l'instar du Trophée du jeune meilleur espoir des Arts et de la table organisé par l'association des maitres d'hôtel sur Egast et la coupe Georges Baptiste

A suivre

Voir l'album photos en cliquant ICI

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz

Voir l'album photos en diaporama


RELIRE

CFA: sélection régionale d’"Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service"
Camille Defert (Alexandre Dumas) en finale pour la coupe Georges Baptiste

Jeudi 7 mars 2013, le lycée hôtelier Alexandre Dumas à Illkirch a accueilli la finale régionale du concours Georges Baptiste, engageant les 8 établissements professionnels de la région. C’est Camille Defert 1 Bac Pro (Lycée Alexandre Dumas) qui s’est classée première, accédant à la finale nationale à Paris le 8 avril prochain, accompagnée de son enseignant Sandrine Zehnder. WARION Valentine 1 Bac pro (Cefppa) s’est classée seconde et BURTSCHY Laura 1 Bac Pro (Storck) a pris la troisième place de ce classement 100% féminin.

LIRE LA SUITE en cliquant ICI

RELIRE

CFA: sélection régionale d’"Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service"
Florian Bollenbach est le Meilleur Jeune Espoir des Arts de la Table d'Alsace

Florian BOLLENBACH, de l' hôtel restaurant "la Verte vallée" de Munster en formation au CFA Hôtellerie-Restauration de Colmar
 vient de remporter la 26eme édition du concours du Meilleur Jeune Espoir des Arts de la Table et de la commercialisation d'Alsace, qui s’est déroulé sur le salon EGAST, le rendez-vous incontournable et biennal des professionnels des métiers de l’Equipement, de la Gastronomie, de l’Agroalimentaire, des 
Services et du Tourisme, qui théâtralise du 18 au 21 mars 2012, sa 14e édition au Parc des Expositions du Wacken à Strasbourg.

LIRE LA SUITE en cliquant ICI

RELIRE

CFA: sélection régionale d’"Un des Meilleurs Apprentis des Arts de la Table et du Service"
L’association des Maîtres d’Hôtel d’Alsace

Le salon EGAST 2012, le rendez-vous incontournable et biennal des professionnels des métiers de l’Equipement, de la Gastronomie, de l’Agroalimentaire, des 
Services et du Tourisme, a été le théâtre de la 26eme édition du concours du Meilleur Jeune Espoir des Arts de la Table et de la commercialisation d'Alsace, organisée par l’association des Maîtres d’Hôtel d’Alsace.

LIRE LA SUITE en cliquant ICI



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires