SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
23/09/2012

Brocante gourmande du Carré d’Or : des étoiles plein le coeur


Samedi 22 septembre 2012, en ce jour de la fête de la gastronomie, l’association des commerçants Le Carré d'or, animée par Olivier Klein a relevé son pari : animer le cœur de Strasbourg et réaliser une belle action au profit de l’association Semeurs d’Étoiles du Père Ledogar, avec pour marraine de coeur Monique Jung.
Retour sur une journée où cœur, gourmandise et gastronomie furent mis à l’honneur.



Sur scène Eric Westermann présente sa veste mise aux enchères
Sur scène Eric Westermann présente sa veste mise aux enchères
En déjouant une météo capricieuse pour finir sous le soleil, la brocante gourmande du Carré d’Or et sa vente de vestes de chefs de restaurants étoilés ont séduit de nombreux Strasbourgeois.

Le vrai début de cette journée, baptisée par une averse impromptue, démarra lorsque la dernière goutte d’eau fut tombée et remplacée par un rayon de soleil. Il n’en fallut pas plus pour lancer enfin l’événement de cette rentrée : la brocante gourmande du Carré d’Or.

Sur la brocante, vaisselles et articles de restaurants étaient à vendre
Sur la brocante, vaisselles et articles de restaurants étaient à vendre
Organisée en un sympathique village, la place du Temple Neuf offrait un tout autre visage. D’un côté, des stands pour se faire plaisir et profiter des artisans des métiers de bouche du quartier ; de l’autre, une brocante des restaurants ; au milieu un stammtisch qui n’a pas désempli de la journée.

Au rayon des bonnes affaires, chacun pouvait trouver son bonheur. Entre la vaisselle de Porcus, les seaux à champagne du Cerf à Marlenheim et les trouvailles des restaurateurs de la Wantzenau rassemblés autour de Caroline van Maenen du Relais de la Poste, on pouvait, pour quelques euros se faire plaisir.

L'association des restaurateurs de la Wantzenau tenait un stand. Au centre Caroline V. Maenen
L'association des restaurateurs de la Wantzenau tenait un stand. Au centre Caroline V. Maenen
D’autres stands permettaient autant de profiter d’un massage shiatsu que de découvrir les dernières réalisations de "Life is a game", la gamme de vêtements professionnels pour la restauration de Nicolas Rieffel.

Du côté des métiers de bouche, la profession avait répondu "présent". Christian Meyer, Vino Strada, Wolfberger, Naegel, la Maison Lohro, Pains Westermann et Porcus … De quoi préparer son déjeuner sur place et attendre tranquillement l’après-midi !

Monique Jung, marraine du jour, présente la veste d'Anne-Sophie Pic
Monique Jung, marraine du jour, présente la veste d'Anne-Sophie Pic
Car le rendez-vous attendu de tous, c’était naturellement la vente aux enchères des vestes de chefs étoilés collectées par Monique Jung et mises en vente au profit de l’association Semeurs d’Étoiles du Père Ledogar.

Quelques minutes avant l’évènement… Chacun dévoilait, pour le Journal de Julien Binz, son impatience et son intérêt. "Un évènement, c’est du mouvement dans l’air et là, le quartier est en mouvement, un beau moment se prépare donc" professait Émile Jung. Olivier Klein observait la fièvre monter tandis que Monique Jung se réjouissait : "Il y a beaucoup de monde, c’est excellent. Je ne soulignerais jamais assez la gentillesse et la mobilisation des grands chefs ".

Michel Roth, Monique et Emile Jung étaient à l'honneur cette journée
Michel Roth, Monique et Emile Jung étaient à l'honneur cette journée
Et naturellement, la fièvre est montée … Animée par Maître Limon, la vente a démarré en présence notamment des officiels, Robert Herrmann, 1er adjoint au Maire, Éric Elkouby, adjoint au maire et Jean-Luc Heimburger, président de la CCI du Bas-Rhin. Le temps d’échauffer les acheteurs et les premières acquisitions furent faites. Des mises à prix abordables ( 50 à 80 €) facilitaient l’emballement. Une veste de Georges Blanc, vendue à 380 € lança vraiment la vente. S’en suivirent d’autres dont celle d’Éric Westermann et de Michel Husser agrémentés d’un repas offert dans leurs belles adresses, respectivement, le Buerehiesel et Le Cerf.

Olivier Klein a mis aux enchères la tenue complète d'Emile Jung, chaussettes et caleçon compris.
Olivier Klein a mis aux enchères la tenue complète d'Emile Jung, chaussettes et caleçon compris.
Les vestes des 3 étoiles permettaient à plusieurs collectionneurs de rivaliser d’enchères et de bluffer pour mieux remporter l’objet du désir. La veste de Michel Roth, chef de cuisine du restaurant L'Espadon de l'Hôtel Ritz atteint ainsi 800 €… Mais c’est la vente de la veste d’Émile Jung qui dépassa toutes les limites du jour. La veste, le tablier, la toque, le pantalon, les chaussettes et, avec humour, le caleçon du grand chef strasbourgeois du Crocodile donnèrent lieu à une bataille féroce entre enchérisseurs, atteignant le somme de 1050 €… 800 € pour celle de Michel Troisgros, 450 € pour celle d’Alain Ducasse, 600 € pour la veste d’Anne-Sophie Pic… 3 enchérisseurs se constituaient une belle collection tandis que d’autres se faisaient plaisir pour une bonne cause.

Trois enchérisseurs comblés entourés d'Olivier Klein et de Michel Roth
Trois enchérisseurs comblés entourés d'Olivier Klein et de Michel Roth
Au final, l’ensemble des lots (plus d’une quarantaine) trouva preneurs. Cerise sur le gâteau, le meilleur enchérisseur remporta en cadeau, un tablier et un livre, dédicacés par Paul Bocuse. C’est à Monique Jung qu’il appartint alors de conclure la journée. Émue, elle avoua verser des " larmes de Crocodile" avant de remercier l’ensemble des enchérisseurs d’avoir su mettre "des étoiles dans le cœur des enfants". Le Père Ledogar, lui, remerciait les acheteurs croisés entre les stands, un grand sourire aux lèvres.

Bravo à tous les acteurs qui ont fait de cette journée un succès
Bravo à tous les acteurs qui ont fait de cette journée un succès
Olivier Klein et quelques enchérisseurs refaisaient le match et imaginaient déjà d’autres bonnes actions à venir.
Dès l’année prochaine, sans aucun doute…

Rappel : 32 chefs ont accepté d’offrir leur veste de cuisine. Les bénéfices de la vente seront reversés à Père Denis Ledogar pour Semeurs d’Étoiles, une association d’aide aux familles d’enfants hospitalisés.
Paul Bocuse, Alain Ducasse, Michel Guérard, Michel Husser, Olivier Nasti, Marc Haeberlin, Georges Blanc, Alexis Albrecht, Philippe Bohrer, Pascal Bastian, Jean-Michel Eblin, Jean-Georges Klein, Christian Le Squer, Jean Albrecht, Pierre Gagnaire, Jean-Marc Kieny, Bernard Leray, Jean-Michel Lorain, Hubert Maetz, Fabien Mengus, Alain Passard, Anne-Sophie Pic, Nicolas Stamm, Eric Westermann, François Paul, Régis Marcon, Gérald Passedat, Paul Schloesser, Michel Troisgrois, Antoine Westermann, Laurent Huguet, Emile Jung et Michel Roth.


VOIR L'ALBUM PHOTOS DE LA JOURNÉE EN CLIQUANT ICI
Crédit photos ©Clic-Images/JulienBinz


Suivre le Carré d’Or sur Facebook : www.facebook.com/Carre.Or.Strasbourg
Découvrir Semeurs d’Etoiles : www.semeursdetoiles.com/


RELIRE

CARRÉ D'OR; brocante gourmande et vestes de GRANDS CHEFS aux enchères

Pains Westermann: Boulangerie Salée et Sucrée

Christelle et Cyrille Lorho ; "dénicheurs de fromages"

Strasbourg : la Vino Strada, "la route des vins "à l’italienne !



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires