SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
23/07/2010

Avec le chef Christophe Muller : c'est "Simple comme Bocuse" !


L’Alsacien Christophe Muller, chef de cuisine de Paul Bocuse était présent chez Gérard Goetz à Fouday à l’occasion d’un anniversaire commun : les 55 ans de l’Hotel-Restaurant Julien et les 10 ans de l’obtention de son titre de Meilleur Ouvrier de France en 2000

Christophe Muller est aujourd’hui le chef de cuisine de Paul Bocuse et son cuisinier personnel.



Christophe Muller, MOF, est également le cuisinier personnel de Paul Bocuse
Christophe Muller, MOF, est également le cuisinier personnel de Paul Bocuse
Originaire d’un petit village près de Mulhouse qui s’appelle Fischbach, il fit son apprentissage à l’Auberge de l’Ill *** chez Paul Haeberlin à Illhaeusern (68). Il est envoyé ensuite chez Paul Bocuse ***, pour tenir un premier poste de commis pendant deux années (89-91), Christophe Muller souhaitait se former chez Joel Robuchon *** à Paris ( associé à Taillevent).
Alors, surnommé par son entourage professionnel le " Commis 9 étoiles ", il recherchait un poste de chef de cuisine.

L’audace et la détermination en bandoulière, il frappe à la porte de Yann Jacquot, qui lui confie la responsabilité de sa brigade pendant une année. Appelé, pour " servir la République", il effectue son service militaire à Matignon cuisinant pour Edouard Balladur.

Christophe Muller avec son second Julien Dubroc, dans le parc de Julien à Fouday
Christophe Muller avec son second Julien Dubroc, dans le parc de Julien à Fouday
Interpellé par son parcours, sa personnalité et la créativité dont il fit preuve, Paul Bocuse le rappelle et lui propose un poste de sous-chef.

Christophe Muller se souvient encore de ce coup de téléphone. " Paul Bocuse était avec Jean Fleury et Roger Jaloux ", nous raconte-t-il, " Nous souhaitons que tu reviennes, nous croyons en toi" lui a dit Paul Bocuse. Christophe Muller n'avait pas oublié ses deux années difficiles passées dans les cuisines de L'Auberge du Pont de Collonges.
" A une condition", lui répondit-il, "je souhaite devenir MOF très jeune ! ".

Chez Bocuse pas moins de 6 MOF sont présents dans les cuisines. C’est une pépinière formatrice de l’excellence. " Je savais que dans cette maison, ce concours était pris très au serieux. Et je souhaitais atteindre cet objectif " nous confie-t-il.

A force de travail acharné et de sacrifices, il devient le plus jeune MOF cuisinier à 28 ans en 2000. Une belle récompense " pour cet homme bourré de talents " commente Gérard Goetz.

Avec le chef Christophe Muller : c'est "Simple comme Bocuse" !
Depuis 16 années, Christophe Muller travaille chez Paul Bocuse à L'Auberge du Pont de Collonges. Aujourd’hui, il occupe le poste de chef de cuisine, mais il est également le cuisinier personnel de celui qui est surnommé le chef du millénaire.

Ensemble, ils ont réalisé un livre de cuisine " Simple comme Bocuse" paru chez Glenat en 2008, dans lequel on peut lire : "Dans les cuisines du restaurant le plus célèbre du monde, il y a un homme qui connaît le palais de Paul Bocuse comme sa poche, un homme qui sait le degré de cuisson exact de la viande, la proportion de sel, la saveur de légumes et le goût qui conviennent au chef (…)". Cet homme c’est Christophe Muller.


Christophe Muller, Meilleur ouvrier de France, est un rouage essentiel dans l'équipe de choc qui fait tourner la cuisine étoilée de Collonges au Mont d'Or. Habitué à réaliser toutes sortes de recettes, des plus simples aux plus raffinées, particulièrement doué pour transmettre son savoir, il occupe ses loisirs en donnant des cours aux professionnels comme aux particuliers. Il a élaboré un formidable corpus de 80 recettes inédites, très faciles à réaliser, dont la réussite est assurée.

Chaque recette, ou presque, est complétée par une remarque du maître Bocuse. Un commentaire qui parfois se transforme en dialogue… " Attention, il faut que la gougère soit bien colorée" , " surtout, ne mets pas de cerfeuil, c'est la signature des cons ", sur les asperges, " elles ont l'air bonnes, j'espère qu'elles ont été épluchées deux fois ", à propos de l'île flottante " qu'est-ce que tu as fait des jaunes ?"

Ce livre revêt une dimension toute particulière pour le chef alsacien, parce que c’est la première fois et sans doute la seule que Paul Bocuse entreprend un livre de recettes avec l’un de ses chefs.

" Il m’a dit : Christophe on va faire un livre de recettes de cuisine". Le Chef Paul Bocuse sait parfaitement que j’aime particulièrement donner des cours de cuisine. En tant que professionnel, j’aime transmettre, la pédagogie, former. Je me rends régulièrement dans les écoles hôtelières pour raconter mon histoire et mon parcours," nous raconte Christophe Muller.

" C’est un beau livre, plein d’émotions également. Si l’on veut me connaître, il faut lire les 8 premières pages, j’y mets ma vie, ma famille. Je considère Paul Bocuse un peu comme mon grand-père".

Pour commander le livre

RELIRE

Chez Gérard Goetz, on dine comme chez Paul Bocuse


Julien Binz

Christophe Muller considère Paul Bocuse un peu comme son grand-père
Christophe Muller considère Paul Bocuse un peu comme son grand-père


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires