SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
04/11/2019

Au Gourmet : nouvelle histoire et un prix Jeune Talent du Gault&Millau


Dans un petit village au nord de l’Alsace, l’auberge Au Gourmet à Drusenheim (67) s’offre une nouvelle vie, grâce à un duo composé de Ludovic Kientz, jeune et talentueux chef, et Sandie Ling, sa compagne sommelière. Ensemble, ils invitent à la découverte et la dégustation au coeur de leur projet de vie.

Ludovic Kientz vient de se voir décerner le titre de Jeune Talent par le Guide Gault&Millau, édition 2020.



© Isabelle Oche
© Isabelle Oche
Dès le portail franchi, devant l’imposante et élégante bâtisse blanche cernée de son parc de 35 ares, une surprenante quiétude s’empare du visiteur. Sentiment renforcé par l’harmonie et la volupté extérieure comme intérieure, qui règne en ce lieu, de la décoration à l’assiette, de l’accueil au vin.

Depuis le 3 novembre 2018, les convives y découvrent la belle gastronomie française bourgeoise de Ludovic Kientz. Les produits arrivés bruts affichent leur traçabilité et une fraîcheur optimale. Le tour de main du chef, sa maîtrise culinaire et sa créativité s’associent pour sublimer légumes, poissons…et chaque pièce de viande. À l’image de la pintade fermière de l’Ain, son suprême rôti et sa cuisse farcie, accompagnés de sa purée de pommes de terre à la truffe noire.

Finger chocolat et praliné, sorbet cacao © Isabelle Oche
Finger chocolat et praliné, sorbet cacao © Isabelle Oche
En entrée, l’omble chevalier mariné des Sources du Heimbach, fenouil, aneth et assorti de sa crème aigrelette est une ode à la pêche locale, frais, croquant, mêlant les saveurs, douces et épicées, les nuances de vert et les textures. Côté notes sucrées, le finger chocolat et praliné, sorbet cacao clôturera à merveille le repas, savante alchimie entre la saveur brute du chocolat noir et la douceur sucrée du praliné.

Ludovic Kientz et Sandie Ling ont repris l'auberge fin 2018 © Isabelle Oche
Ludovic Kientz et Sandie Ling ont repris l'auberge fin 2018 © Isabelle Oche
En salle, Sandie Ling est aux petits soins pour ses clients. Diplômée en service et en sommellerie et ancienne commis sommelière chez Michel Bras à Laguiole, la jeune femme assure avec passion la gestion de la salle, de l’hôtel et de la carte des vins.

Irradiant le lieu de son magnifique sourire, Sandie Ling met toutes les convives à leur aise grâce à sa gentillesse et prodigue avec délicatesse et professionnalisme ses conseils pour accorder les vins aux mets.

Dans la grande salle, la blancheur quasi immaculée des murs aux plafonds en passant par les tables, confère luminosité et douceur, cette dernière sensation étant renforcée par une moquette moelleuse, dont le bleu nuit tranche avec l’ensemble tout en contribuant à son côté feutré.
Les tables sobrement nappées et ornées de roses fraîches, invitent à profiter d’une pause déjeuner au rythme doucement ralenti.

L’écrin d’une aventure en binôme

Luminosité et douceur dans la grande salle immaculée © Marion Mandrillon
Luminosité et douceur dans la grande salle immaculée © Marion Mandrillon
Que de changements en un peu plus d’un an pour le chef Ludovic Kientz ! Après plus de dix ans passés au Crocodile à Strasbourg et la reconquête de son étoile Michelin en 2016, il choisit de quitter cette institution quelques mois plus tard, désireux de voler de ses propres ailes.

Avec Sandie, ils achètent le fonds, l’hôtel-restaurant et une partie du terrain, font réaliser quelques travaux dans les différentes salles et dans l’immense cuisine « avec fenêtres » tient à souligner le chef. Sous leur impulsion et à leur image, l’Auberge du Gourmet se transforme, rajeunit pour éclore en « Au Gourmet ». Un nouveau nom pour une nouvelle histoire qui s’écrit, un nouveau projet de vie qui s’élance.

© Marion Mandrillon
© Marion Mandrillon
Les deux jeunes gens ambitionnent à présent la réussite de ce nouveau challenge. «Nous prendrons le temps des transformations.» raconte Ludovic Kientz. Et Sandie Ling d’ajouter « Notre objectif est de développer cette maison sur une vie entière. La pression est au rendez-vous, notamment lorsque le service bat son plein, mais cela correspond aux choix que nous avons fait et à ce qui nous rend heureux. »

Le lieu a déjà entamé sa métamorphose : quelques travaux jardiniers dévoilent un peu plus la belle bâtisse aux visiteurs et invitent à passer le grand portail pour découvrir ce nouveau Gourmet.

Omble chevalier mariné des sources du Heimbach, fenouil, aneth et crème aigrelette © Isabelle Oche
Omble chevalier mariné des sources du Heimbach, fenouil, aneth et crème aigrelette © Isabelle Oche

© Isabelle Oche
© Isabelle Oche

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 66



VIDEO LES 10 ANS

Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires