SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
11/08/2011

4 restaurants s'installent dans la nouvelle Halle à vins de Colmar


Du 05 au 15 août 2011, la Foire aux vins réunit 350 exposants sur 13 000 m² et 28 000 autres en extérieur et engrange plus de 270 000 visiteurs.
Pour la 64 e édition, la Ville et Colmar-Expo ont investi plus de 5 millions d’euros pour transformer l’ancienne halle aux vins, en un haut lieu vinique et gastronomique qualitatif, avec la "feuille de vignes" et 4 enseignes de restauration, dont deux Alsaciennes : le Flamme and co, L’écailler de la Presqu’île, L’annexe By JY’S et le restaurant Viandes Bio.



Au centre de la nouvelle Halle à vins, la feuille de vignes entourée des 4 restaurants
Au centre de la nouvelle Halle à vins, la feuille de vignes entourée des 4 restaurants
La gastronomie est à l’honneur avec un espace Cook-Show parrainé par Olivier Nasti, qui invite de grands chefs de la région à réaliser de belles démonstrations culinaires les 8,10 et 12 août 2011, avec Marc Haeberlin, Jean-Georges Klein, Loïc Lefebvre, Alexis Albrecht, Franck Fresson.

Au centre de la nouvelle Halle à vins, la feuille de vignes fait son apparition. Marc Rinaldi l’homme d’affaires colmarien membre du CA Colmar-Expo et Bertrand Burger son président, ont œuvré de concert, pour concéder une place toute particulière aux grands viticulteurs de la région (Zind-Humbrecht, Colette Faller & Filles, Trimbach, Albert Mann, Alain Boxler, Hugel, Cattin et Anne Boecklin) réunis au centre de la "feuille de vigne" un espace de dégustation installé avec la collaboration du Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace, (CIVA) rassemblant 106 crus régionaux sélectionnés par l’Association des Sommeliers d’Alsace.(ASA)

Le Flamme & Co

4 restaurants s'installent dans la nouvelle Halle à vins de Colmar
Les frères Olivier et Emmanuel Nasti et Olivier Lammert ont décliné le concept Flamme & Co à la Foire aux vins.
On se souvient de leur présence sur le salon EGAST 2010 pour annoncer l’ouverture du restaurant de Strasbourg, mais aujourd’hui c’est toute l’équipe de Kaysersberg (fermé durant la foire) que vous retrouvez sous la houlette de David Igot, son directeur.

La tarte flammée revisitée est à l’honneur sur 125m2 et 114 places renouvelables. "On aurait pu en mettre davantage" souligne Olivier Lammert, mais on a préféré conserver une ambiance lounge et cosy avec un espace détente pour prendre un apéritif. "Notre clientèle d’habitués retrouve tout ce qu’elle aime chez nous" poursuit David Igot, "le concept musical, la convivialité, les produits frais sélectionnés, les mêmes recettes avec la création d’une Flammée spéciale "Foire aux Vins" avec Choucroute, lard snacké, pousse de moutarde, raisin, sauce thai, réalisée par le chef Aurélien Andlauer."

Flammée spéciale "Foire aux Vins" avec Choucroute, lard snacké, pousse de moutarde, raisin, sauce thai,
Flammée spéciale "Foire aux Vins" avec Choucroute, lard snacké, pousse de moutarde, raisin, sauce thai,
La carte est réduite pour accélérer la vitesse de restauration, associée à trois viticulteurs alsaciens : Colette Faller & Filles de Kaysersberg, Albert Mann de Wettolsheim et Alain Boxler de Niedermorschwihr.

"On cible un chiffre d’affaires de 55.000 € en réalisant plus de 300 couverts/j sur un ticket moyen de 17€" précise Olivier Lammert, gérant des deux établissements, " mais au-delà de l’objectif de rentabilité, c’est aussi une opération de communication qui est à considérer. Notre présence donne une visibilité supplémentaire à notre enseigne et les retombées seront également tangibles dans les mois à venir".

L'équipe du Flamme & Co dans l'ilot central
L'équipe du Flamme & Co dans l'ilot central
"Notre stand est très visuel, très joli et il reflète notre identité" raconte David Igot qui s’est chargé de la scénographie. "J’ai insisté pour avoir un îlot rouge central, un bar carré dans la continuité du tapis rouge, qui attire le regard et aboutit en ligne droite sur le nom "Flamme & Co". Et l’année prochaine, on reviendra avec un stand encore plus chic, plus choc et plus classe" se réjouit David Igot, friand de ses événements.

www.flammeandco.fr

L’écailler de la presqu’île

4 restaurants s'installent dans la nouvelle Halle à vins de Colmar
L’écailler de la presqu’île est bien connu des visiteurs fidèles de la foire aux vins de Colmar, puisque cela fait 20 ans, cette année précisément que les frères Christian et Henri LE BOUEDEC natifs de la Vendée, débarquent de Beauvoir Sur Mer avec dans leur filets; huîtres, coquillages, crustacés et fruits de mer.

Le restaurant de spécialités françaises des produits de la mer brille de mille feux avec sa décoration maritime attirant le regard avec ses bouées bleues, ses cordages, qui tranchent avec le rouge mural de la Halle à vins.

La fameuse "barque" de fruits de mer
La fameuse "barque" de fruits de mer
Les frères LE BOUEDEC font escale sympathiquement dans toute la France et sont à chaque fois attendus avec impatience. "Nous avions déjà des réservations avant d’arriver" se réjouit Christian, "et chaque année c’est pareil !" rajoute son frère qui vient d’avoir un appel de réservation sur le salon Dégustha, qui aura lieu du 25 au 29 août 2011 à Barthenheim.

"Nous avons un restaurant de 120 places, mais nous ne renouvelons pas beaucoup" précise le capitaine du bateau, "quand les clients commandent un plateau de fruits de mer, ils prennent leur temps pour le déguster et c’est tout à fait normal". On peut se restaurer pour 25 à 30 €, puisqu’il y a un menu à 29€, de jolis plateaux d’huîtres de Vendée, des Belon, de Bretagne, des moules au curry, des paellas aux fruits de mer et bien d'autres mets marins.

Christian et Henri LE BOUEDEC fêtent leur 20ème présence sur la FAV de Colmar
Christian et Henri LE BOUEDEC fêtent leur 20ème présence sur la FAV de Colmar
Mais le best-seller, c’est la "barque" cet énorme plateau de fruits de mer, servi sur glace, où s’achalandent sous des effluves iodées, tourteaux, huîtres, crevettes, gambas, langoustines, bulots, amandes, moules, palourdes langoustines, ect…

Membre du club Prosper Montagné, L’écailler de la presqu’île peut se targuer d’avoir remporté le titre du Meilleur écailler, coupe Léon Beyer, un concours organisé par le club gastronomique, mais cela fait 45 ans, maintenant que de pères en fils, ils naviguent en France et écoulent leurs meilleurs produits.

L’écailler de la presqu’île
Tel : 06 07 27 38 15

L’Annexe by JY’S

Canapés en cuir, cosy et chic pour l'Annexe by JY'S
Canapés en cuir, cosy et chic pour l'Annexe by JY'S
C’est un beau restaurant cosy, contemporain et chic qui décline sur 200 m2 plusieurs ambiances japonisantes, avec un espace lounge, des canapés en cuir en provenance de l’ancienne Annexe Sushi bar ou du restaurant étoilé le JY’S, de mange-debout, d’un bar et d’un tout nouveau mobilier boisé, spécialement commandé pour les salons et foires à venir.

Jean-Yves Schillinger s’est entouré d’un responsable logistique et organisationnel dédié aux événementiels. C’est David Boutevin également directeur du nouveau restaurant Le Café Brocante à Colmar qui prend en charge ce restaurant éphémère de 130 places.

"C’est assez rare de voir un tel mobilier, aussi confortable et classe sur une foire" souligne Jean-Yves Schillinger, "On a pris le temps de mettre en scène ce restaurant avec le décorateur Franck Furst, qui me suit aussi sur les prochaines ouvertures."

Le plat phare de la foire est la "Black Plate"
Le plat phare de la foire est la "Black Plate"
David Boutevin pose la touche finale avec des plantes sur chaque table pour affirmer "le coté chaleureux, l’élégance, la touche zen, cosy insufflée à L’Annexe by JY’S. "Nous avions une demande de créer un lieu plus raffiné et nous avons réussi, puisque Marc Rinaldi nous a félicités pour nos efforts" confie David Boitevin.

La carte des vins est signée Zind Humbrecht et Hugel, les deux premiers viticulteurs sur la liste de Marc Rinaldi "mais après tout, nous sommes le restaurant le plus gastronomique des 4" sourit le chef étoilé.

Côté cuisine, c’est le défi à relever de la foire, proposer une carte semi-gastronomique, fusion, dans l’esprit du JY’S, mais qui réponde aux impératifs et aux exigences d’une foire : service de qualité dans des temps records !
Un défi relevé chaque jour par 16 personnes et le soir, le chef de Jean-Yves Schillinger, Nicola Iarocci vient renforcer la brigade.

Nicola Iarocci, David Boutevin et Nicolas Schellinger
Nicola Iarocci, David Boutevin et Nicolas Schellinger
Le plat phare est la "Black Plate" servie sur un plateau blanc à 15 €, composée d’un assortiment de sushi, maki & California roll, salade de calamars fumés, crevettes et guacamole, mini bagel au saumon fumé.

On retrouve en entrée (11€) du foie gras frais de canard et son chutney d’ananas au curry rouge, miso soupe au tofu, légumes thai, ou des Bagels. Les plats se conjuguent (17€) avec un beau risotto aux cèpes et crevettes en habit de pommes de terres, un filet rouge barbet, des nems et tempura de légumes, une gourmande poitrine de porc laquée et sa purée de pommes de terre au wasabi et les desserts (8€) se déclinent tout en fraîcheur avec cette salade de fraises surmontée de son petit suisse glacé en batonnet, son riz au lait avec mousse citron et coulis de fruits rouges, crème brûlées, ou encore le vacherin glacé au thé matcha, chocolat, coulis yuzu.
L’idéal est de prendre la formule 3 plats proposées à 29€

"Avec une telle carte, on se distingue d’un point de vue culinaire, tout en restant accessible sur un ticket moyen de 30€" souligne David Boutevin, "et c’est d’ailleurs ce que nous disent nos clients en partant : "ça fait plaisir de pouvoir bien manger sur une foire"".

www.jean-yves-schillinger.com

Les Viandes Bio

Benoît Guérin vous accueille au restaurant de Viandes  Bio
Benoît Guérin vous accueille au restaurant de Viandes Bio
Et dernière adresse dans notre tour du cadran gastronomique le restaurant des viandes Bio tenu par Benoît Guérin, qui parcourt toute la France pour promouvoir ses viandes de qualité, d'origine France, issue de l'agriculture biologique et certifiées Ecocert.

Cela fait 10 ans qu’il est présent à la Foire aux vins, pour le compte de Jean-François Bellard, ravi de l’accueil chaleureux pour ne pas dire juteux que les Alsaciens lui réservent. "À Colmar, on aime manger de la bonne viande de qualité" se réjouit le responsable. "Il y a des clients fidèles que je revoie chaque année se faire plaisir à notre table.

Le ticket moyen est de 30€ à 35€, mais la qualité des viandes Charolaise et Limousine, deux races issues de l’élevage biologique, engendrent également un coût supérieur d’achat de 20 à 30%

Cote de boeuf de plus d' 1kg, servies avec deux os à moelle pour 2 personnes
Cote de boeuf de plus d' 1kg, servies avec deux os à moelle pour 2 personnes
"Elles sont élevées en plein air, la qualité de leur alimentation est irréprochable et si les bêtes sont malades, elles sont soignées avec de l’homéopathie. Elles n’ingèrent aucun antibiotique" souligne Benoît Guérin, révélant également que le transport à l’abattoir est aussi bref que possible, et "qu’une douce musique les accompagne pour qu’elles soient le moins angoissées"

"La viande est extrêmement fondante, c’est un pur régal" témoigne un client qui vient de commander une Cote de boeuf de plus d' 1kg, servies avec deux os à moelle pour 2 personnes.

4 restaurants s'installent dans la nouvelle Halle à vins de Colmar
D’une capacité de 180 couverts (renouvelables) le restaurant tourne fort avec une équipe de 15 personnes. "Il y a parfois un peu d’attente, mais cela s’explique par le fait qu'on travaille qu’avec des produits frais et que tout est fait sur place" précise Benoît Guérin.

Côté vin, c’est la maison Trimbach, Cattin et Anne Boecklin qui ont la part belle de l’accord met-vin sublimant les 5 plats phares du restaurant, les incontournables à savoir : Les ris de veau poêlés, le tournedos Rossini, la côte de bœuf, l’Entrecôte et la tête de veau maison sauce gribiche.
Tiens et c’est le seul restaurant sur les 4 qui propose un menu enfant, à 9 € avec steak haché (bio) + frites+ glaces. !


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos : ©JulienBinz




A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




VIDEO LES 10 ANS

ABONNEZ-VOUS

Newsletter

Recherche

Facebook
Communiquer sur les Nouvelles Gastronomiques

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires