SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
24/07/2013

10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg.


Dimanche 28 juillet 2013 à 12h00, les 10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg. L’occasion d’un grand défilé festif, de la Place de la Cathédrale jusqu’ à la Place Broglie, en présence de la Reine des Vins d’Alsace 2012.

Le défilé sera précédé d’une magistrale Grand-Messe en la Cathédrale de Strasbourg à 11h00, à laquelle les Confréries assisteront.



10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg.
Créé en 2003, ce grand rendez-vous annuel, occasion rare de découvrir les tenues traditionnelles de chaque confrérie, se vit avant tout comme un moment de découverte unique, où sont conviés petits et grands. Une cérémonie magistrale, des échanges conviviaux et un défilé haut en couleurs !

En Alsace, il existe plus de 10 confréries viniques. Elles existent depuis le XIIème siècle, leur but est simple : promouvoir le vin et la gastronomie Alsacienne. Leurs rituels sont inspirés par des pratiques médiévales mais qui ne sont associés à aucun caractère mystique ou religieux. Ce sont des cercles de partage, d'apprentissage et de perfectionnement à l'oenologie. Il est possible de se faire introniser au sein de ces confréries. Les membres sont des personnes de tout âge et viennent de tout milieu. Ils ont un point commun qui est leur passion pour le vin et l'envie de devenir porte-parole du vignoble alsacien.

APERO VINO A LA FOIRE AUX VINS DE COLMAR

A noter dans vos agendas, du 9 au 18 aout 2013, tous les jours de 18h30 à 19h30, les confréries viniques d'Alsace vont animer un apéro-Vino dans la HALLE AUX VINS, qui permettra au public de se familiariser avec l'un des cépages alsaciens, avec des conseils de dégustation et d'accompagnement, des renseignements sur les terroirs d'Alsace et les activités de chaque confrérie.

Le tout dans une bonne humeur communicative qui sied bien à un apéritif "différent"! Ce moment de convivialité sera animé par le groupe Alsa Band, formation de quatorze musiciens passionnés qui permettra aux convives de revenir aux sources de la musique traditionnelle alsacienne.
10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg.

En Alsace, il existe plus de 10 confréries viniques

La conférie de Saint-Etienne est la plus connue en Alsace et l'une des plus anciennes.
C'est le berceau des confréries viniques en Alsace. C'est l'une des seules en France à être propriétaire d'un siège qui est le magnifique château de Kientzheim. Elle vit le jour en 1561 sous l'impulsion d'une société de notables la « Herrenstubengesellschaft » d'Ammerschwihr. Elle se réunissait tous les 26 décembre d'où l'origine de son nom pour son banquet annuel de dégustation. Oublié pendant la révolution en 1848, elle refait surface en 1947. Dans la confrérie on porte fièrement les couleurs de l'Alsace c'est-à dire une robe rouge et des gants blancs. Elle compte des délégués dans plusieurs pays. Son oenothèque rassemble plus de 60 000 bouteilles de vins d'Alsace dont certaines datent de 1834.
La confrérie de Saint-Etienne a permis l'épanouissement d'autres confréries. Avec pour objectif de fonder en quelque sorte une confédération. Chacune d'elles ont leurs spécificités avec ses originalités.

Voir l'album photos de la Confrérie Saint-Etienne EN CLIQUANT ICI

Situé à Ottrot, la Corne d'Ottrot fait partie aussi de l'une des plus vieilles confréries de France. Leurs tenues sont réalisées sur mesure pas des costumières de théâtre n'utilisant que des tissus nobles. Ce sont des copies conformes du XIIème siècle rappelant les différentes classes de la société de l'époque. Elle a toujours dans ses rangs un sonneur qui utilise un buccin.

La confrérie Saint-Urbain est la seule à avoir une once de religieux. Tous les ans, elle rend hommage à l'église Saint-Martin de Kintzheim à Urbain1er, pape du IIIème siècle désigné patron des vignerons des régions viticoles du nord des Alpes en 1261. Les membres portent des blouses bleues et des foulards rouges car ils se revendiquent comme une confrérie de prolétaires.

La confrérie des Rieslinger existent depuis le 20 août 1978 à Scherwiller. C'est l'une des confréries les plus festives d'Alsace. Bien évidemment, elles cultivent le culte du riesling. Ce cépage roi d'Alsace représente 62% de l'encépagement des 310 hectares du vignoble du village. La confrérie mutliplie les initiatives originales : promotion sur des semi-remorques, intronisation aux cœurs du parlement Européen, réalisation de livrets illustrés d'étiquettes pour présenter leurs chapitres...

La confrérie des Bienheureux du Frankstein est née à Dambach-la-Ville en 1990. Cette commune alsacienne compte le plus grand nomvre de viticulteurs et le plus gros volume de vin d'Alsace. La moyenne d'âge de ses membre est l'une des plus jeunes. Elle dispose de sa propre vigne de six ares au lieu-dit Ruttenberg. Chaque nouvel intronisé doit y planter « son pied ». Les membres arborent des tenues de caviste avec une veste lie-de-vin, un tablier et une casquette antitoiles d'araignée.

La confrérie du Haut-Koenigsbourg voit le jour en 1988 sous l'impulsion de viticulteurs de Châtenois, Kintzheim, Orshwiller et Saint Hippolyte. Gérard Gouello, leur grand maître est issus des métiers de la bouche et il est reconnue dans le milieu viticole. Les membres portent des capes vertes couleur raisin. La confrérie a produit une cuvée spéciale Elixir pour son XXème anniversaire ainsi qu'une cuvée du centenaire 1908-2008,

La confrérie des Hospitaliers situé à Andlau n'est pas très active en ce moment à cause de la disparition du fondateur grand maître de la conférie, le comte Roland d'Andlau-Hombourg. Cette institution s'est créée en 1980 à l'occasion du 11ème centenaire de la fondation de l'Abbaye d'Andlau. Leur souhait est de redonner ses lettres de noblesses à la viticulture d'Andalou.


L'Ordre Oenophilie de Marlenheim met en lumière le pinot noir et le grand cru de Steinklotz. Ils portent des robes bleues et jaunes avec des gants blancs.Ils ont choisi de s'appeler Ordre et pas Confrérie, car pour eux, le métier de viticulteur est un sacerdoce.

La confrérie des Vins des Quatre Bans fondée en 1996 à l'occasion du 50ème anniversaire de la cave de Cleebourg. Ils ont pour objectif de faire connaître les produits sur les communes de Cléebourg, Oberhoffen, Rott et Steinseltz. Ils s'apprêtent a changer de nom pour 2014 qui serait celui de Riedseltz, du fait du ralliement d'un 5ème ban en 2004.Ils sont habillés de robes vertes.

RELIRE

10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg.
FAV 2012 : le Crémant d'Alsace présenté par la confrérie Saint-Etienne

Vendredi 3 août à 17h, la 65ème foire aux vins de Colmar a bel et bien ouvert ses portes laissant découvrir la majestueuse feuille de vigne qui trône, embellie et lumineuse au cœur de la halle aux vins. Chaque jour, dès 11h30, vous pouvez déguster selon les jours, 111 références issues de 88 domaines, sélectionnés par l’Association des Sommeliers d'Alsace. Sinuant sur la Via Vinum, vous pourrez également rejoindre, dans le Hall voisin, le stand du CIVA.

RELIRE en cliquant ICI

RELIRE

10 Confréries viniques d’Alsace se réunissent à Strasbourg.
Kintzheim ; Intronisation à la confrérie St-Etienne sous le chapitre du soleil

Le samedi 23 juin 2012, le château de Kintzheim, près de Kaysersberg, sur la route des vins d’Alsace, haut lieu vinique de la confrérie Saint Etienne, a été le théâtre de nouvelles intronisations et passages de grades lors de son second chapitre de l’année, celui placé sous l’astre du soleil.

LIRE LA SUITE en cliquant ICI

Revoir en video l'apero vino de la confrérie St-Etienne à la FAV de Colmar



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires